Le gouvernement burundais considère les rapports des experts des Nations-Unies comme sans valeur

21167555_1808151465864902_4093013728213708130_oCe mercredi 30 aout 2017, devant les députés burundais, la Ministre de la justice et garde des sceaux Aimée Laurentine Kanyana a indiqué qu’avec le retrait du Burundi de la CPI, la justice burundaise est capable de satisfaire tout le peuple burundais. Elle dispose d’autant de cours et tribunaux selon les besoins et il y a un pas remarquable en matière de justice pour tous. Ce ne sont pas les cours et tribunaux internationaux qui sont pour autant crédibles par rapport à la justice burundaise, même la quasi-totalité des procès en appel contre le Burundi dans ces tribunaux ont été remportés par le Gouvernement du Burundi.

En ce qui concerne ces rapports des experts des Nations-Unies, la ministre Aimée Laurentine Kanyana fait savoir que le Gouvernement burundais les considère comme sans valeur parce que marqués d’irrégularités.

Pour ce qui est de la demande des experts de l’ONU de réouvrir une enquête préliminaire sur le Burundi par la CPI, la ministre Aimée Laurentine Kanyana dit qu’il n’ y a pas encore un document officiel attestant l’issue de ce dossier. Mais elle indique qu’il ne peut y avoir ouverture d’une enquête sur le Burundi alors que la justice burundaise est à l’oeuvre.

@inama.nshingamateka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s