Un belge expulsé du Burundi témoigne

Dju Manjy MouglyJ’aimerais premièrement m’excuser pour mon départ précipite du Burundi. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour saluer tout le monde. Mais je tiens a m’expliquer.

J’ai été arrêté le 19-08-2017 par des policiers à mon arrivée a Gitega devant les route bloquée d’un cortège dune haute autorité.

M’accusant d’être journaliste j’ai été enferme à Gitega avant de m’accuser d’être un espion pour me ramener à Bujumbura (à 2h de route de Gitega) dans les cachots tristement célèbre du SNR (service national des renseignements.) ou j’ai été détenu dans des conditions maladroites et insoupçonnable pendant 3 nuits. (Je suis en bonne santé soyez rassuré)

L’inquiétude grandissante de ma disparition a permis d’identifier ma position. Je remercie mes amis, ma famille et l’ambassade. De m’avoir sorti de ce pétrin le 22-08-17. Le Burundi a exigé mon expulsion dans les 24h.

Je suis actuellement « personne no grata » ce qui signifie que je n’ai plus le droit de mettre les pieds au Burundi.

J’ai passé quatre années dans ce pays très pauvre. J’ai traversé cette crise qui nous secoua tous. Les balles. Les grenades. Les morts. Mais au bout de quatre année c’est le SNR qui aura eu ma peau. N’oublions pas que les belges sont devenus des cibles.

Non Burundi je ne te déteste pas.

Je refuse de croire que la folie furieuse d’une poignée de tortionnaires et criminels ne me fasse détester tout ce que vous m’avez apporté. Je regrettes de vous quitter dans ces circonstances. Je vous aime. Un jour ce gouvernement de fou furieux va sombrer. L’amour gagne toujours. Pas la haine.

Je suis actuellement en sécurité a l’aéroport de Kigali, au Rwanda. J’attends ma correspondance pour Bruxelles. A 06h ce 24-08-17 je serais sur le sol belge. Bisous les crapules

Une fricadelle sauce dalas pour moi. Avec des boulettes sur mes frites. Et une putain de trappiste!!!

Dju Manjy Mougly

Publicités

13 commentaires sur “Un belge expulsé du Burundi témoigne

  1. None ga bene mama iryo shavu rizomarwa n’iki? Jewe uwo musore mbona umengo nari ndamuzi, naramubonye ku Mutanga. Ico yakora ntaco nari nzi ariko yari abanye neza n’abaho! Espion? Possible, nk’uko n’ahandi biba. Journaliste déguisé? Possible naho nyene. Yafatiwe ikosa ryo? Félicitations au SNR. Yanditse amafuti avuye i Bujumbura? Yavyisiguyeko n’aho bidafashe.

    Ariko abasomyi natwe, tubona gute iyo umuntu yanditse amanyembwa tukishuza amanyembwa? Mbe uwo mutware tuba twibaza ngo turiko turashigikira we tuba tumushize ku rugero uruhe tumushigikije ay’abungere nkayo? Canke ubwo Burundi bworangwa n’ababuvugira mu mikomo nk’iyo nsomye aho hejuru bwoba buri burokoke n’ukuri? Muribuke ko ururimi rukeba gusumba inkota kandi ko umuntu atanduzwa n’akamujamwo, yanduzwa n’akamuvamwo. Aho nsubiyemwo iciyumviro c’incabwenge y’agahebuza, Umuyahudi Yezu. Uwumva ni yumve, ndavuga si mvura.

    J'aime

  2. Si on analyse vos propos on constate que vous étiez vraiment un espion et que vous travailliez avec les manifestants insurrectionnels. Vous travailliez nécessairement en collaboration avec les criminels qui lancent des grenades dans la population burundaise. Vous faites parties des terroristes qui opèrent au BURUNDI. Vous dites que vous êtes au Rwanda. Ce Pays devrait bien vous arrêter, vous mettre aux mains de la police Burundaise enfin de pousser l’enquête sur vous et vous faire la justice qu’il vous faut.

    J'aime

  3. M. Dju, je me demande si vous êtes vraiment journaliste ou blogueur. Dans tous les cas, je vous suggère fortement de prendre des cours de français car votre texte n’est pas digne d’un journaliste. Il est truffé de fautes de français que ça en est gênant.
    Par ailleurs, pourquoi vous en prendre au Burundi et à ses dirigeants alors que vous saviez très bien que vos documents n’étaient pas en règle ? Votre séjour au pays était illégal. Point. Vos propos de « gardien de chèvres » démontrent qui vous êtes en réalité et quelle est votre perception de la réalité burundaise. Inutile de vous en prendre au site qui a publié votre brûlot. Vous devriez plutôt présenter des excuses sincères à toute personne ayant été la cible dans vos propos.

    J'aime

  4. tu viens de perdre beaucoup mon ami. je pense que le Burundi n’a pas une dette pour toi. il faut donc rentre rapidement chez vous pour continuer les bêtise de mesurer les nez des burundais. Allez donc mesurer les nez de frères flamands et wallons. au revoir

    J'aime

  5. Je suis le belge expulsé, je réclame que cette article soit retiré, il manque des informations, comme le faite que mon visa etait périmé.
    je ne souhaites pas que tout sorte de son contexte. lorsque que je l’ai ecris, cetait spontané, renvoyant une frustration quand au motif principal de mon interpelation de de mon arrestation. je declare mes états d’ame et non pas une objectivité concernant mon explusion. que les choses soient claires. vous avez fait un copier collé de mon Post sans meme verifier si toutes les informations etait complete.
    s’il vous plait, je réclame le retrait de cette article qui pourait creer un mauvaise propagande politique ou servir d’apat pour les deumeurés.
    je suis apolitique, je suis juste témoin.
    je souhaite , en tant que blogueur, ou journaliste que vous etes, dans le bonne exercices de votre fonction,
    prendre contactes avec la source des dires et demander autorisation de diffusion de sa photo
    il y a des lois tres strictes qui pourait condamner vos pratique. faites votre metier, d’accord, mais faites le avec une bonne méthodologie.
    je comprends l’interet de votre demarche,
    mais je ne la trouve pas professionnelle.
    merci de considerer ma demande.
    dju manjy mougly.

    J'aime

    • Ce que tu as dit tu l’as dit, tes propos montrent le mépris que tu as pour les africains et les burundais en particulier. Tu devrais avoir honte mr Dju, tes paroles sur le Burundi et leur gouvernement sont dignes d’un néocolonialiste. Comment peux-tu oser injurier un Président d’un autre pays et son peuple? J’appelle le peuple burundais à te pardonner tes paroles insensées et à t’accueillir de nouveau si tu reviens au Burundi. Prochainement il ne faut pas écrire n’importe quoi. Que Dieu te bénisse et bénisse le Burundi.

      J'aime

  6. Kuma mayako! quand vous devez octroyer un visa pour le pays de la merde dit Belgique, on nous exige des millions en dollars en compte. Chez vous là, des mendiants, des voyous, des drogués des assassins sillonent partout- et vous vous battez à la poitrine, nous sommes européens!!. Combien de morts par jour? Allez à Vallorbe ou à la Seigneurie, dans cette vallée réservées aux requérants d’asile en Suisse- vous allez aussi jouir de cette soupe, jalousement réservée aux noirs! Il vous arrivera un jour, vous allez tout vendre pour piétiner à Bujumbura. Au moins on est pauvre mais courtois, et surtout aimables n »eut été cette poignée des Burundo-somaliens qui nous dérange – en criant toujours-blanc, blancs sauveurs !! Cousin, tu as gouté le SNR -oui, que Dieu soit loué, tu auras à raconter mon cher!!!

    J'aime

  7. Il fallait vraiment que tu quittes notre beau pays à voir tous ce que tu dis. Il faut que tu ailles le dire chez vous où tu penses que tout est permis même ternir l’image de ton pays d’origine. Pas de leçon à nous donner. Les belges sont libres au Burundi, pays de lait et de miel.

    J'aime

  8. il se baladait au Bdi comme si c ‘est un pays sans loi . Kirimwo abagabo tôt ou tard.; les occidentaux n auront pas a nous traiter comme des gosses. Ils auront a nous traiter comme leurs égaux :

    J'aime

  9. Excellent récit !
    Même le DG du SNR sera ravi. Il ne s’est pas trompé apparemment.
    Je ne suis pas belge et je ne veux pas en devenir mais dire qu’une cible aussi visible a etmchape pendant 4 ans c’est trop dire.
    Les belges ne sont pas des cibles au Burundi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s