Incendie à l’entreprise REGIDESO au petit matin de ce mercredi

DH6TfmQXkAINnowIncendie tôt le matin de ce mercredi 23 Août 2017 au siège commercial de l’entreprise REGIDESO en pleine centre-ville de Bujumbura. Documents, Objets et matériaux ont été réduits en cendres dont 18 ordinateurs. Quoique la police et la population interprètent différemment l’origine du feu, la réalité sur le déclenchement de l’incendie n’est pas encore révélée.

Cet incendie est survenu vers 05 heures dans la matinée de ce mercredi dans le bâtiment abritant les bureaux du service commercial de la REGIDESO. Un bâtiment situé en pleine capitale Bujumbura, en face de l’Institut Français du Burundi et tout près du bâtiment qui abritait la Radio BONESHA FM.

Selon nos sources, beaucoup de monde était sur le lieu pour assister à la scène mais sans toutefois comprendre le phénomène. La police elle, tentait de disperser la foule et surtout à faire évacuer les véhicules garés dans les environs et en grande partie ceux des affiliés de la REGIDESO qui venaient s’approvisionner en unités pour électricité.

Les informations recueillies sur place révèlent que l’incendie a été déclenché dans un bureau de collecte des données de la REGIDESO recueillis sur terrain.

Des pertes énormes ont été donc enregistrées comme l’indique le Directeur Général a.i de cette entreprise Désiré NSENGIYUMVA : « On a constaté qu’il y a eu plusieurs dégâts dans ce bureau, nous perdons 18 ordinateurs et les accessoires, les imprimantes, les photocopieuses tout ça… »

Désiré NSENGIYUMVA d’ajouter qu’ils ont plutôt dans l’immédiat créer une commission d’enquête pour détecter l’origine de l’incendie : « Pour le moment la situation est calme. Nous avons mis en place une commission chargée d’inventorier les dégâts ainsi que mettre en évidence la cause de cet incendie», ajoute le Directeur par interim

La police elle, avait aussitôt terminé ses enquêtes. Au Journal IKIRIHO, Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police indique que l’origine de cet incendie est le court-circuit électrique. Cependant, la population rencontrée sur le lieu du drame dit qu’il est insensé qu’un tel incident arrive à la REGIDESO alors que c’est elle qui réglemente et gère cette électricité. D’autres gens disaient qu’ils sont habitués à de tels manœuvres qui consisteraient à fausser les pistes sur les factures frauduleuses ou encore sur les détournements de fonds dans cette entreprise qui faisaient la Une ces derniers jours.

Selon toujours nos sources, une femme agent de la REGIDESO a été arrêté et incarcéré pour raisons d’enquête. Le Directeur Général a.i de la REGIDESO informe sa clientèle qu’il y a d’autres points de vente des unités de recharge pour l’électricité, en déhors de ce service commercial.

« Pour les abonnés, pour le moment nous ne pouvons pas continuer à travailler dans ces bureaux, mais il faut quand même qu’ils puissent s’approvisionner dans les autres points de vente notamment à Kamenge comme à Kanyosha. » conclut le Directeur Général a.i de la Regideso

Ce mercredi matin, une femme du nom de Nelly RUKUNDO, alors chef de service encaissement dans ce service commercial de la REGIDESO a eu un accident mortel à bord de sa voiture aux environs de  l’hôpital Militaire de Kamenge alors qu’elle se précipitait pour voir si elle aurait de quoi à sauver.

mercredi, 23 août 2017 19:42, http://rpa.bi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s