Une opposition aux faits divers !

DHmi14vXkAAj6ljUne opposition aux faits divers !

Cela fait quelques mois que j’observe en silence, avec pitié et regret, le comportement de ceux-là qui se sont progressivement et légitimement imposés comme communicateurs de l’opposition en exil.

Avec tout le respect que je leur doit, il sied de constater que la bande de nos chers héros exhibent hélas un vrai mélange d’amateurisme, d’innocence, de manque de vision, et de mauvaise compréhension de l’électorat burundais et surtout sur quel canal doit on passer pour arriver à ce changement tant attendu !

  • Nous parler à longueur de journée, de comment Nkuru se comporte en fou autochtone, ne fait que renforcer son image d’homme proche du peuple et haï par les urbains
  • Crier qu’un certain Nyamitwe est offert un livre ayant le mot Assassin, ne fait que le glorifier et le mystifier
  • Nous bombarder d’une litanie démontrant les innombrables erreurs en français, ou diarrhées verbales de la part de je ne sais quel énième incompétent du système dd, n’a que comme résultat un simple éclat de rire de maximum 15 minutes et rien de plus !
  • Nous présenter toute une poésie de diabolisation infantile envers un personnage DD ne fera pas qu’on se réveille avec ce changement qu’on prône tous !

Chers opposants, ici notre objectif n’est pas celui de rire, de se moquer de la situation, ou de s’amuser- mes chers amis la situation est grave, tellement grave qu’il est plutôt temps d’arrêter cette recréation qui a tant duré, et non de la transformer en une comédie.

Asseyons-vous, soyons lucides, réfléchissons, pensons à rectifier le tir, la révolution n’est pas une grosse fête urbaine, pensons stratégiquement- Inspirons nous des anciennes révolutions ! Parlons peu, agissons plus !

Et surtout pensons lucidement a l’objectif ultime, plus grand : celui du changement.

Et pour l’amour du ciel, évitons de sombrer dans des faits divers, Cela grandira notre cause !

Merci.

Ndavuga simvura murantunga!

PS: Prière de noter que je n’ai nommé personne.

Apprenti Pasteur via Facebook

Publicités

4 commentaires sur “Une opposition aux faits divers !

  1. Effectivement Monsieur Pasteur X. Il est inutile de rappeler l’indignation, la tristesse et la peur des Burundais fac à l’irresponsabilité dont nous faisons preuve en tous lieux, en tous temps et toutes actions. Sans oublier surtout le rôle de générateurs du chaos dans lequel nous excellons et qui menace sérieusement notre pays tout entier.

    Tant que nous resterons passifs et désintéressés, tant que nous ferons la sourde oreille aux allures craintives en se murant dans des théâtres de marionnettes, d’autres aux allures dilettantes du Mille-pattes penseront à notre place.
    Chaque génération est témoin de son temps et chacun est donc libre de remplir sa mission ou de la trahir cela à l’instar de cette horde de copains corrompus et veules qui travaillent d’arrache-pied pour se maintenir à vie dans le confort de ce qu’ils ne méritent point. Ils n’ont pas de quoi pavoiser ou d’être fiers en menant notre cher Pays au bord du gouffre.

    De leurs actions, de leurs propos et de leurs tâtonnements il ressort tristement que pour eux l’avenir du pays est synonyme simplement d’horizon électoral à cause sans doute, de la pauvreté morale et de la cupidité qui sont des traits communs qui les caractérisent et qui les unissent plus que le Pays qui leur a pourtant tout donné.

    Ukuvuga menshi sikwo guhava uyamara tuzobandanya nohanyuma.

    CIRAMUNDA PEUT RELAYER CE MESSAGE BEAUCOUP PLUS EXPLICITEMENT

    J'aime

  2. Inspirons nous des anciennes révolutions ! Parlons peu, agissons plus !

    Avec ta phrase, essayer de lire Vumbiyoka MUdimbe: Politique recopie ou politique inadaptee niyo yamye yica ibintu kuko gukoresha formule yakoze ahandi kuri terrain burndais nta muti uboneka. inventons les notres pour evoluer. iza printemps arabes,nizindi ubona zadushikanye he ko yatumenye amavya

    J'aime

  3. Asha ubabwije ukuri. Ils se sont ecartés de l’objectif kuburyo womenga amakuru yabo yubu nugutwenza abantu kandi hatwenga uwunezerew kandi ahaze

    J'aime

    • Wapi nta kuri kurimwo, harimwo illusions de nos dirigeants: nous pouvons tout inventer et blabla! On n’invente jamais à partir de rien. « Inspirons-nous des autres… »: ce n’est pas « copions les autres… ». Et effectivement une opposition qui se réveille au fait divers de l’adversaire, elle a encore une longue route à faire. Elle doit élaborer une philosophie typique, capable de mobiliser les uns et les autres, Mais cela n’est pas une mince affaire. Je trouve tellement d’opposés dans l’opposition burundaise…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s