Le président Nkurunziza effectue sa première visite à l’étranger depuis le coup d’Etat manqué en 2015

DFLpX3OXkAA5wL0Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, effectue jeudi une visite d’Etat en Tanzanie pour rencontrer son homologue tanzanien, John Pombe Magufuli, a indiqué jeudi matin la cellule de communication de la présidence dans une note de presse.

La note n’a pas précisé la durée de cette visite, la première du président Nkurunziza à l’étranger depuis le coup d’Etat manqué de 2015, et la localité tanzanienne où vont se dérouler les entretiens des deux chefs d’Etat dont les pays respectifs appartiennent à la Communauté Est-Africaine (CEA) qui regroupe également le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, et le Soudan du Sud.

La ville tanzanienne d’Arusha (nord de Tanzanie), qui a abrité les premières négociations interburundaises d’Arusha organisées vers la fin des années 1990, couronnées par la signature de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi(AAPRB) en août 2000 sous l’égide d’une médiation internationale pilotée successivement par les anciens chef d’Etat tanzanien et sud-africain Julius Nyerere et Nelson Mandela, est également celle qui abrite depuis janvier 2016 le dialogue politique extérieur inter-burundais organisé à la suite de la crise électorale burundaise de 2015.

La médiation régionale de ce dialogue est co-pilotée par l’ex-président tanzanien Benjamin William Mkapa (médiateur adjoint) et le chef d’Etat ougandais Yoweri Kaguta Museveni (médiateur en chef) agissant sous l’égide de la CEA.

Cette note signale également que le chef d’Etat burundais est à la tête d’une « forte délégation » dont cinq ministres, de la Sécurité Publique, Alain-Guillaume Bunyoni; des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Alain-Aimé Nyamitwe; des Finances, du Budget et de la Planification, Domitien Ndihokubwayo; de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, Emmanuel Ntahomvukiye; ainsi que la ministre à la Présidence chargée des Affaires de la CEA, Isabelle Ndahayo.

« En marge de cette visite, d’autres rencontres sont prévues dans l’objectif de renforcer les relations bilatérales et fraternelles entre les peuple tanzanien et burundais », indique par ailleurs la note.

Le précédent déplacement du président Nkurunziza en Tanzanie remonte au 13 mai 2015 à Dar-Es-Salaam (capitale tanzanienne) au cours d’un sommet régional de la CEA consacré à la crise électorale burundaise déclenchée le 26 avril de la même année. Durant la visite du président Nkurunziza en Tanzanie en mai 2015, un groupe d’officiers généraux et supérieurs de l’armée et de la police burundaises conduits par l’ancien administrateur général du Service National des Renseignements (SNR), Godefroid Niyombare, a organisé un coup d’Etat aussitôt avorté.

French.china.org.cn |  le 21-07-2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s