Risque d’affrontements violents entre burundais à Liège ce samedi

DBB 06072017 123622Ce samedi 8 juillet 2017, la DBB (Diaspora Burundaise de Belgique) proche des radicaux et extrémistes burundais en exil organise sa journée annuelle de la diaspora à Liège en Belgique. Le principal orateur du jour est le très contesté NININAHAZWE Pacifique de triste renommée.

D’après nos sources, en réaction à la participation de NININAHAZWE Pacifique, des burundais vivant en Belgique se sont organisés pour tout faire pour l’empêcher de prendre la parole. NININAHAZWE Pacifique est accusé par bon nombre de burundais d’avoir organisé des crimes ciblés contre toute personne qui n’a pas suivi les manifestations contre le troisième mandat du président NKURUNZIZA.

Contacté par notre agence, un des organisateurs nous a fait savoir que désormais, les burundais de l’étranger ne vont plus se laisser faire. « Nous ne voulons plus que ces gens polluent notre environnement. En insultant notre pays, c’est d’abord nous qu’ils insultent. Nous en avons ras-le-bol et nous sommes prêt à utiliser la violence , s’il le faut, pour que ces propagandistes de la haine arrêtent de salir l’image des burundais à l’étranger. Avant leur exil nous vivions bien ici entre communauté mais depuis c’est la haine entre nous. Il faut que ça cesse« .

La police de Liège a été informé et espérons que cette manifestation ne fera pas de victime. En cas de risque d’insécurité avéré, la DBB doit annuler cette journée pour éviter les affrontements. Sinon elle sera responsable. De l’autre coté, certains burundais de Belgique essayent de dissuader les manifestants de ne pas utiliser la violence en cas de persistance.

Espérerons que la raison primera sur les émotions !

Affaire à suivre …

Publicités

4 commentaires sur “Risque d’affrontements violents entre burundais à Liège ce samedi

  1. Pacifique parler de la situation politico-sécuritaire du Burundi!,il n,a pas honte ,Il a quitté le burundi ,il ya des années,comment est ce que lui qui est à l,extérieure du pays peut connaitre par exemple la situation politico-sécuritaire de notre colline Ngorore ,commune ndava à MWARO.

    la situation peut etre raconter par le resident du burundi et non celui de l,exterieur.

    J'aime

  2. Du n’importe quoi! Donnons la parole à tout le monde et apprenons à nous écouter, à dialoguer; c’est cela qui nous grandira. Je suis de la diaspora; et écouter Pacifique ne me gène pas, écouter ceux qui soutiennent le pouvoir de Bujumbura ne me gène pas non plus. Ce qui me gène, c’est ce comportement, cette tendance à marginaliser les uns et/ou les autres au travers de ce discours de haine. C’est un discours qui ne nous mènera nul part! Seul la culture du dialogue (écouter l’autre, le valoriser, accepter le débat et son issue) permettra de remettre la confiance au centre de nos préoccupations, de l’intérêt supérieur de notre pays. Sans cette culture qui écarte celle de la violence, il y a (aura) encore un (long et très long) chemin à faire. Arrêtons de nous insulter les uns et les autres, réfléchissons et tentons de trouver les voies et les moyens de nous rapprocher, avec un seul objectif dans un premier temps: celui de ramener la confiance entre nous, entre les burundais (du pays et de la diaspora). Dans un second temps, réfléchissons ensemble sur l’avenir de notre pays.

    J'aime

  3. Ceux qui sont contre Nkurunziza le montre comme un diable mais eux aussi sont des diables incarnés. C’est honteux pour le Burundi de voir quelqu’un comme Pacifique parler de la situation politico-sécuritaire du Burundi lui qui a pris part dans l’allumage du torchon que les extrêmistes voulaient utiliser pour brûler le Burundi, lui et ses acolytes voulaient provoquer un génocide et le faire endosser aux pauvres hutus. Oui, une telle personne ne doit plus prendre la parole devant le public et ceux qui sont avec lui devraient avoir honte ainsi que tous les sindumuja. Burundais du Belgique faites taire ces langues de vipères, le diaspora n’est pas composé seulement de fes extrêmistes. Les vrais barundi debout!

    J'aime

    • Bravo Monsieur KABUYENGE. Mais plus diable et vipère que toi on en mourait mon cher. Sois un peu sage et essaye de transcender les choses. Les ententes sont les ententes: ziremeye nka mabuye. Vous pensez que les Burundais qui se taisent sur cette histoire de syndicats jaunes sont des imbéciles et vous soutiennent dans votre trahison. Alleluia mon cher compatriote.

      Amen et ouvre bien tes yeux

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s