Allocution du Chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles, Mr Venant NTABONA, à l’occasion de la commémoration le 30 juin 2017 du 55ème anniversaire de l’indépendance du Burundi

DSCI0422Allocution du Chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles, Mr Venant NTABONA, à l’occasion de la commémoration le 30 juin 2017 du 55ème anniversaire de l’indépendance du Burundi

Excellence Monseigneur le Nonce Apostolique et Doyen du Corps Diplomatique et Consulaire,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les Représetants des Administrations fédérale, régionale, locale et des différentes Institutions et associations belges, luxembourgeoises et européennes,

Révérends pères, Révérends frères, Révérendes sœurs, Messieurs les Abbés,

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les Amis du Burundi, tout protocole observé,

Chers compatriotes,

  1. C’est un grand honneur et un plaisir pour moi de prendre la parole devant vous ce soir, en ce moment de commémoration du 55ème Anniversaire de l’indépendance du Burundi.
  2. Au nom de S.E. Monsieur l’Ambassadeur Jérémie BANIGWANINZIGO qui vous salue de Bujumbura, au nom de toute l’équipe de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles  et en mon nom propre, permettez-moi de vous adresser mes sincères remerciements pour avoir accepté de rehausser cette soirée de votre présence. Soyez les bienvenus chez nous, Kaze murisanze !
  3. Chaque année, les Burundais se réunissent, le 1er juillet, pour rendre grâce, dresser le bilan de l’étape parcourue et prendre des résolutions en vue de consolider la souveraineté nationale chèrement retrouvée le 1er juillet 1962 suite à la lutte du Héros national, Son Altesse Royale  le Prince Louis RWAGASORE et de ses nombreux compagnons de lutte.
  4. Le thème de cette année est : ‘Ubumwe n’uguteramira umutekano w’igihugu, ni yo nzira irashe yo kwikukira’, ce qui se traduirait par « L’unité et la vigilance pour le maintien de la sécurité, voie sûre pour consolider notre indépendance nationale».

  1. Les premières élections de 1961 menant à l’indépendance ont été caractérisées par des fraudes qui ont consacré la victoire non méritée des partis anti-indépendantistes. Un gouvernement intérimaire a été formé. Cette victoire a été contestée par les partis indépendantistes à la tête desquels le parti UPRONA. Devant leur détermination, de nouvelles élections furent organisées et le Parti UPRONA les gagna haut la main le 18 septembre 1961.

Alors qu’il venait à peine de former son gouvernement, Son Altesse Royale le Prince Louis RWAGASORE, héros de l’indépendance, fut assassiné et parmi ses assassins se trouvent des Burundais membres de ce gouvernement intérimaire.

  1. De même qu’en 1961, des Burundais soutenus par une main étrangère ont versé le sang et ont déstabilisé le pays, en 2015, les mêmes acteurs ont refusé l’arrêt de la Cour Constitutionnelle et le choix de la grande majorité des Burundais, ils ont même tenté de renverser les Institutions démocratiquement élues et réclament un Gouvernement de transition et une alternance non nécessairement démocratique au sommet de l’Etat. Ce qui est contraire à la démocratie élémentaire.
  2. Plusieurs manœuvres (dont la liste serait longue à énumérer ici) ont été tentées et sont toujours en cours pour remettre notre cher Pays sous la férule des intérêts politico financiers néo-colonialistes.

Le Peuple burundais est toujours déterminé à défendre sa souveraineté nationale, sa démocratie et sa cohésion.

  1. L’indépendance signifie la prise en charge des destinées du pays par les filles et fils du Burundi. Sa sauvegarde et sa consolidation ne seront garanties que par un peuple burundais uni et travailleur.

  1. Partant des fondations que nous a léguées la Belgique le 1er juillet 1962, le Burundi s’est construit pendant 55 ans grâce aux efforts conjugués du Peuple Burundais et de nos autres partenaires des cinq continents dont la Belgique dont nous saluons la présence de ses représentants parmi nous ce soir.
  2. Aujourd’hui, nous nous rappelons aussi des cent et une (101) années de la présence belge au Burundi, un centenaire que nous souhaitons voir célébré de façon multiforme dans nos deux pays.
  3. A l’instar des autres pays, avec la mondialisation et la globalisation, le Burundi a été amené à augmenter et à diversifier le nombre de ses partenaires.
  4. Au cours de ce cheminement et de cette ouverture au monde depuis le 1er juillet 1962, quelques écueils sont apparus dont la dernière crise politique en cours avec de nombreux défis à relever. Là encore, le Burundi a vu rester à ses côtés des pays amis qui ont volé à son secours afin qu’il garde sa souveraineté nationale et sa stabilité politique. D’autres pays s’engagent maintenant à contribuer à la réussite du dialogue inclusif en cours pour nous aider à sortir de la crise politique actuelle.

Nous leur en savons tous gré et demandons à leur représentants, ici présents, de transmettre auprès de leurs autorités respectives, toute notre profonde gratitude.

  1. La stabilité du Burundi passe nécessairement par la croissance économique et la redistribution de ses dividendes à toute la population. Le Gouvernement compte y parvenir en mettant en application le CSLP II et la Vision 2025.
  2. Les Burundais sont donc appelés à redoubler d’efforts pour augmenter la quantité et la qualité des biens et services produits afin de consolider l’étape importante que nous avons déjà atteinte dans un environnement apparemment défavorable : celle où les recettes internes permettent de payer régulièrement les salaires des fonctionnaires de l’Etat et où certains projets de développement en cours sont réalisés sans apport financier extérieur.
  3. Nous invitons, aussi   les entreprises de tous nos partenaires à venir investir massivement au Burundi dans les domaines prioritaires de l’énergie, du tourisme, de l’agriculture/agro-industrie, des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), de l’éducation et de la santé où il existe beaucoup d’opportunités dans cette région à forte croissance économique qu’est l’EAC.
  4. Que ceux qui ont jeté les fondations de l’édifice actuel mettent à profit leur meilleure connaissance du terrain pour être parmi les plus compétitifs sur ce marché où ils ont toujours leur place.
  5. Cet appel est aussi lancé à nos compatriotes de l’étranger (diaspora) afin qu’ils apportent leur savoir-faire et leurs capitaux pour contribuer à relever le défi de la lutte contre la pauvreté.
  6. Ce soir, les Burundais de Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg célèbrent particulièrement les 98% des trains et avions qui arrivent à l’heure dans les relations belgo-burundaises et burundo-européennes. Nous célébrons la Belgique et l’Europe associatives, celles des Congrégations religieuses qui, en plus de leur mission première d’évangélisation, se sont beaucoup investies dans le développement économique et social des Burundais et qui encore aujourd’hui sont présentes à travers leur contribution à relever les nombreux défis des Burundais et cela sans demander de contrepartie.
  7. Ces femmes et ces hommes, belges et européens, ont œuvré à réaliser, avant même qu’ils ne soient définis, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat (COOP21). Ils ont réalisées de grandes et belles œuvres très visibles dans les domaines divers du paysage burundais, tel que l’éducation, la santé, l’agriculture et l’élevage, la transformation des produits agro-pastoraux, la protection de l’environnement, l’énergie, les routes, l’architecture, la formation professionnelle, l’aménagement du territoire, la médiation, etc.

Dans les périodes les plus difficiles, ils sont restés avec nous. Ce sont de véritables amis du Burundi.

  1. C’est pourquoi ce soir, l’Ambassade du Burundi à Bruxelles, leur dit merci et leur décernera des certificats de reconnaissance. Qu’ils soient un modèle très inspirant pour nos autres partenaires étrangers ou locaux du développement.
  2. Je m’en voudrais de terminer sans remercier d’une façon très particulière ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cet événement :

   -Le Secrétariat des Etats du Groupe ACP qui a voulu mettre ces locaux à notre disposition,

  -Nos sponsors dont la BANCOBU, la BRB,

  -La Police de la Ville de Bruxelles,

  -Les Groupes culturels qui agrémentent la soirée par leur performance,

  – Le DJ Jérémie qui est à la technique du son,

  -Le traiteur qui va égaie nos papilles et le service qui rafraichit nos gorges,

  -Les membres du Comité des fêtes et ses collaborateurs,

  -L’équipe de l’Ambassade du Burundi à Bruxelles,

À tous je dis, merci, merci beaucoup !

Vive le Burundi indépendant ! Vive la Belgique ! Vive la coopération et la solidarité entre les Nations.

 

CERTIFICATS DE RECONNAISSANCE DECERNES A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION A BRUXELLES DU 55ème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DU BURUNDI

1er JUILLET 2017

 

  Récipiendaire Domaines d’intervention au Burundi en plus de l’évangélisation, leur mission première
1 Congrégation des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) (au Burundi depuis 1896) 1°-Enseignement primaire,

2°-Enseignement secondaire général,  enseignement secondaire normal ;

3°-Formation professionnelle (briquetiers, tailleurs de pierre, maçons, charpentiers, couvreurs, tuiliers, menuisiers, garages, etc.

4°-Agriculture : vulgarisation des cultures industrielles (caféier, palmier à l’huile) et des fruits et légumes d’origine tropicale et européenne.

5°-Elevage moderne de vaches laitières, porcs et poules, etc.

6°-Transformation des produits agro-pastoraux dont les ananas (liqueur la BURASINE), les confitures, etc.

6°-Aménagement du territoire, protection de l’environnement, architecture, etc.

7°-Routes (surtout celles reliant les paroisses aux succursales/chapelles-écoles

8°-Energie : Micro-centrales hydroélectriques (Mugera, Burasira, Ryarusera, etc.)

9°-Coopératives

10°-Histoire du Burundi, linguistique, sociologie/anthropologie.

11°-Inclusion des Batwa : enseignement primaire, secondaire, village des Batwa

12°-Santé : Projet Nouvelle Espérance à Buyenzi (inclusion/Aide aux porteurs  du virus du Sida : 1200 sidéens (distribution des rétroviraux et d’une alimentation adaptée à leur besoins, activités artisanaux génératrices de revenus)

2 Missionnaires de ND d’Afrique (Sœurs blanches)

(au Burundi depuis 1905)

1°-Enseignement primaire

2°-Enseignement secondaire général,  enseignement secondaire normal ;

3°-Enseignement professionnel

4°-Santé

 

3 Congrégation des Dames de Marie

(au Burundi depuis 1931)

1°-Enseignement primaire

2°-Enseignement secondaire général,  enseignement secondaire normal ;

3°-Enseignement professionnel

4°-Santé

5°.Enseignement supérieur

 

4 Congrégation des Frères de la Charité

(au Burundi depuis 1939)

1°-Enseignement secondaire normal

2°-Enseignement technique (ETO/ETS)

3°-Santé mentale (Handicapés mentaux : Centres neuropsychiatriques de Kamenge, Gitega, Ngozi et un autre projétté dans le Sud du pays)

Projet des sourds-muets

4°.Accueil des déplacés internes au CNPK ; accueil et aide aux réfugiés burundais dans les pays voisins.

5°-Enseignement à distance

 

 

5 Congrégation des Jésuites

(au Burundi depuis les années 1950)

1°-Enseignement secondaire général,

2°.Enseignement supérieur (UOB)

3°-Services et plaidoirie pour le réfugiés et déplacés internes (Jesuit Refugee Service)

4°.Entretien des équipements sportifs (Campus Kiriri, du temps du Collège du St-Esprit)

 

6 Rde Sœur Marie Josée EVERT, Dames de Marie Enseignement primaire, Enseignement secondaire normal, Enseignement supérieur (Enseignante à l’UB)
7 Rd Père Paul DESMET, Missionnaire d’Afrique 1°-Inventeur de la liqueur à base d’ananas, la BURASINE

2°-Professeur de Maths, physique au Cycle supérieur du Séminaire Moyen de Burasira

3°-Entretien/réparation de la Centrale hydroélectrique de Burasira sur la Ruvubu

4°-Centre météorologique de Burasira

5°-Constitution de la mémoire iconographique du pays : photos de plusieurs générations de classes de séminaristes, de leurs enseignants et de photos aériennes du Séminaire Moyen de Burasira

6°-Econome général du Diocèse de Muyinga

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s