Communiqué de la Princesse Esther KAMATARI sur l’inhumation du Roi MWAMBUTSA IV

Inhumation du Roi MWAMBUTSA IV: La Princesse Esther KAMATARI sort un communiqué via son avocat

001 28062017 210108002 28062017 205726003 28062017 205734

Publicités

6 commentaires sur “Communiqué de la Princesse Esther KAMATARI sur l’inhumation du Roi MWAMBUTSA IV

  1. Chers compatriotes;
    Quoi d’étonnant dans ces polémiques macabres ou dans ces querelles à la burundaise c’est à l’image du Burundi. Même pour les défunts, l’Etat, les familles et les citoyens s’en donnent à coeur joyeux en engageant une polémique insensée et stupide qui frise la risée du Monde. Franchement nitwisubizeko agahuzu: quelqu’un dirait que la monarchie a été renversée au bon moment, car où sont abo mu nda y’ingoma canke ababamukako ngo baje inama? Mbega nta n’umwe agifise ijambo? Un autre dirait, Micomnbero ntaco yakuye, kwari uguhenura igiti c’umiye ku musozi. Et les républicains actuels: surtout ceux qui défrayaient la chronique de l’actualité en voulant ramener les restes du roi contre son testament. mais,.. qu’ils contribuent à son réinhumation au moins. Même Nzobonariba yarariye ururimi à ce sujet. Pourtant, on criat au monde entier que le gouvernement allait couvrir les frais de rapatriement au nom d’une hypothétique réconcilation nationale. Mwambutsa est fini comme l’histoire du Burundi… nous sommes un peuple aujourd’hui sans histoire car nous ne croyons en rien. Mwambutsa atanywanishije n’abamuvamwo canke abamwegereye, ntakinywanisha Abarundi comme d’ailleurs aujourd’hui ceux qui ont trompé iribagiza, au nom de la réconcilation nationale clamée du bout des lèvres.
    Je pense malheureusemnt que Mme E. Kamatari a raison, si raison peut être invoquée dans cette misérable polémique. Gerageza muruhurire Mwambutsa: combien de fois ce monarque souffrira sur cette terre après avoir vécu la mort de ses deux fils et le déchirement de son pays par ses anciens sujets? SVP, réinhume-le, sans clairon, car nous les Burundais nous n’avons plus rien de sacré. Turi ibivume ! Ce monarque vient de battre les records de ce qu’un homme ne souhaiterait aux siens.

    J'aime

  2. Dommage. Mais dans tout cela il y avait des spéculations à peine voilées des uns et des autres depuis le déclenchement de l’exhumation de notre cher Roi.

    J'aime

  3. Ndumiwe. Je reste sans voix. De tous temps au Burundi, il y a eu des gens qui ont la folie des grandeurs et qui ont écrasé les hommes et femmes sages, modestes et de bonne foi.
    S’il se réveillait du sommeil des justes, je me demande ce qui dirait le Roi Mwambutsa IV de sa nièce « Umugani » Esther Kamatari.
    Le minimum c’est de laisser la vraie famille du roi décider et Rosa Paula est à ma connaissance le seul enfant vivant du Mwami qui devrait décider en dernier ressort.

    J'aime

  4. Que ce soit la Suisse, que ce soit les membres qui se disent de la famille royale, que ce soit l’Etat du Burundi, tous sont coupables d’avoir déclenché un état de chose qui est la première. Déterrer quelqu’un mort et enterré depuis 35 ans, l’exposer pendant 5 ans, c’est commettre un crime contre les vrais membres de sa famille et contre le pays qu’il a servi honnêtement.

    J'aime

    • @MBABAREMPORE
      « …c’est commettre un crime contre les vrais membres de sa famille »
      On est membre d’une famille ou on ne l’est pas. Il n’y a pas de vrais ou de faux membres d’une famille.

      J'aime

  5. Ces polémiques sont franchement décevants autour d’ un Roi qui avec son fils ont donné le meilleur d’eux mêmes pour la nation burundaise et dont ses enfants ont été assassinés.
    A l’époque royale il y avait des Bashingantahe qui réglaient ces types de situations dans la famille après la mort du père. Mais maintenant les Bashingantahe sont remplacés par la justice suisse.
    Mais pourquoi la Suisse a-t-elle déterré le roi et traîné un procès pendant 5 ans avec d’interminables polémiques ?
    Sachant qu’il devait y avoir un procès autour du corps du roi pourquoi la Suisse n’a-t-elle pas attendu la fin du procès avant de le déterrer ?
    La Suisse devait le déterrer ou ne pas le déterrer en fonction du résultat final du procès et non pas le déterrer avant le procès pour l’exposer pendant 5 ans avec tous les frais y relatifs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s