Pacifique Nininahazwe est à la tête d’une ingénierie criminelle, qui décime des innocents au Burundi

NininahazweSuite à l’interview diffusée par la RBI, nous venons d’entendre de Mr Jacques Bigirimana comme à son habitude et qui a pris son courage à deux mains en tant que citoyen responsable et homme politique, une parole qui dénonce une véritable entreprise criminelle dirigée par le Focode via son Président Mr. Pacifique Nininahazwe en collaboration avec certains milieux occidentaux.

Personne ne peut dire que les services spécialisés occidentaux chargés des renseignements ou d’enquêtes ne pourraient pas ou ne sauraient pas se mettre courant de cette activité criminelle de Mr Pacifique Nininahazwe, car d’après ce qu’on observe sous peine de se tromper, ses activités sont tolérées voire encouragées quand on constate qu’il a les portes ouvertes sur tout le territoire occidental. Le mandat international émis par le gouvernement burundais est tout simplement ignoré, nonobstant les règles du droit international. Mr. Nininahazwe Pacifique est un trafiquant mais ami.

Selon les dires de Mr. Jacques Bigirimana, Mr Pacifique Nininahazwe travaille avec deux ONG US et hollandaise dans un projet dit  » Ndondeza » recherche de personnes disparues, recevant 7000 € de frais par personne retrouvée morte ou vivante. Comme il s’agit d’un montage savamment ou cyniquement mené, ces personnes à disparaître doivent payer 3000 dollars sur promesse de visa et asile assuré en Occident, tout cela facilement puisque Mr. Nininahazwe Pacifique sous couvert de son Asbl Focode travaille avec les services officiels occidentaux qui, eux ne seraient ou ne sont pas au courant de la nature du trafic.

Le côté cynique de cette affaire très lucrative pour Mr. Nininahazwe, alias Munoho, surtout que c’est sa seule source de revenus pour le moment en Europe, est que parmi ceux qui payent les 3000 dollars une partie d’entre eux doit mourir massacrés et leurs corps exhibés sur les réseaux sociaux par les tueurs du Focode car Mr. Nininahazwe Pacifique doit montrer que le danger est réel. Ceci lui permet de continuer d’engranger des fonds soit 7000€ plus 3000 dollars, environ donc 10.000€ par personne faussement disparue ou réellement tuée.

A ce rythme l’organisation Focode espère probablement réunir bientôt suffisamment de moyens, de quoi financer une nouvelle rébellion ou tout simplement continuer à alimenter le terrorisme au Burundi, tant que l’affaire reste lucrative.

Ancien leader du mouvement insurrectionnel violent de 2015, avait déjà annoncé avec des mots très explicites le début de sa lutte armée sur son compte facebook : « Chers manifestants, chers citoyens, nous sommes au bout de notre trêve de deux jours…. Il n’y a plus de doute, l’échec de la résistance pacifique signifiera le début d’une autre guerre civile ». Pacifique Nininahazwe via facebook. Après l’échec, de son mouvement violent il est passé au terrorisme froid : des attentats à la grenade.

Pour ceux qui voudraient l’oublier ou faire semblant, personne ne souhaite plus retourner dans le passé sanglant. Quand le régime basé sur un Parti-Etat avait imposé une dictature des plus féroces avec un bilan hyper négatif puisque nous avions un cycle de violence qui a emporté beaucoup de nos êtres chers (1965, 1969, 1972, 1979, 1988, 1993, 1995, …). Ces milieux occidentaux n’ont jamais imposé de sanctions à ce régime dictatorial qui violait réellement les droits de l’homme au grand jour. A chacun de juger. Nous n’avons rien oublié mais la volonté de réconciliation entre enfants de la même patrie et de reconstruction du pays est plus forte que leurs actions nauséabondes de destruction et de mort prônées et menées par des âmes rétrogrades.

Certains Européens parlent des droits de l’homme mais en réalité le message subliminal caché c’est plutôt « droits des affaires », à condition qu’ils soient juteux et susceptibles de générer du profit colossal en argent et l’argent n’a pas d’odeur dit-on, ou alors leur permettant de raffermir leur position géostratégique et économique. Tant qu’il y aura des lampistes qui sont prêts à vendre leurs âmes au diable, pourvu qu’ils soient nourris et blanchis, les pays du Sud ont encore beaucoup de rivières à traverser, surtout que ces sous-fifres dans certaines circonstances se bousculent au portillon. Le cas de Mr. Nininahazwe Pacifique dans ce cadre est éloquent et n’est pas malheureusement unique.

Noriega l’ancien dictateur de Panama vient de rendre son âme en prison aux Etats Unis, à l’époque où il était dans les grâces de l’Administration américaine le Président de ce pays avait parait-il déclaré en privé que Noriega est un fils de p…. mais c’est le nôtre. C’est au moment qu’il a voulu couper le cordon ombilical avec cette puissance qui couvrait jusque là tous ses forfaits qu’il s’est retrouvé manu militari en prison.

Actuellement on ne connait pas le qualificatif qu’ils ont donné et qui caractérise Pacifique Nininahazwe mais celui de trublion lui irait bien.

Les Burundais forment un peuple multiséculaire et fier, ils sauront faire face à cette adversité qu’on leur impose.

Ruvyogo Michel, https://www.burundi-forum.link

Publicités

3 commentaires sur “Pacifique Nininahazwe est à la tête d’une ingénierie criminelle, qui décime des innocents au Burundi

  1. C’est très simple.
    Si il ne fait que vendre les cadastres, vous n’avez qu’ à arrêter les assassinats, les disparitions et les exécutions extrajudiciaires, il n’aura plus d’argent. La balle est dans votre camp.

    J'aime

  2. Oh que cette plume pouvait écrire de bons projets pour notre malheureuse Nation si celui qui l’utilise était inspiré de Dieu! Quel matière grise inutilement déversée!!!!!!!!! Etant ni du DD and company ni du FOCODE and company: je pense que beaucoup de burundais sont tombés si bas qu’ils n’hésiteraient pas à dire qu’untel ou untel a tué Jésus!!!!

    J'aime

  3. Au début des évènements de 2015 j’ai prédit à Nininahazwe que son combat ne sera pas gagné car n’était pas soutenu par le peuple burundais excepté quelques extrêmistes ex-sans échecs et quelques ventriotes issus du Frodebu/CNDD/FNL auxquels Nkurunziza venait d’enlever le pain. Pacifique ne m’a pas écouté mais il m’insultait disant que je soutenais l’oligarchie du CNDD bien que c’était faux. Ma prédiction s’est réalisée, il est devenu un voyou habillé en costume, un membre d’une « société civile » sans aucune vraie organisation, un défenseur des droits de l’homme mais qui n’hésite pas à faire tuer des innocents à coups de grenades. Quand ces blancs menteurs se lasseront de toi ils vont envoyer à Nkurunziza pour être lessivé, garura agatima impembero ureke gukomeza kwisamburirako mugenzi. Selon Bigirimana tu es devenu une crapule qui n’hésite pas à vendre des cadavres, tu es tombé bas mon frère, il est temps de changer et d’oublier 2015, tu ne seras jamais président du Burundi comme tu le voulais par force. A bon entendeur salut.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s