Témoignage de l’ambassadeur BACANAMWO Anatole depuis son retour à Bujumbura

IMG-20170607-WA0002Témoignage de l’ambassadeur BACANAMWO Anatole depuis son retour à Bujumbura

Je suis  au Burundi depuis deux semaines après une longue période à l’étranger, en Belgique précisément.

Le moins que l’on peut dire est que la vision que certains d’entre nous se faisons de la situation dans notre pays est aux antipodes de la réalité.

Tenez par exemple pendant cette période on a dénombré au plus trois incidents dont deux, les 3 tués à Gikoto Musaga. Grenade lance à proximité de l’école française, sont vraisemblablement imputables à l’opposition radicale, soit  d’origine crapuleuse ou plus grave, pour se signaler à  la veille du sommet de l’EAC: « Messieurs les chefs d »États, votez des sanctions contre le Burundi si on accepte pas un gouvernement d »union nationale, car voyez vous l’insécurité y règne encore. Or Magufuli et Museveni ne sont pas dupes.

Par ce constat, je n’affirme pas que tout est rose ici, mais  si on compare aux autres pays, même en Europe, le degré de violence n’est pas nécessairement plus élevé au Burundi.

Conseil: chers frères encore en exil, ne vous laissez pas embrigader envisagez plutôt un retour volontaire au bercail, à moins que  vous ne vous sentez mieux là où vous résidez.

Ambassadeur BACANAMWO Anatole

Publicités

4 commentaires sur “Témoignage de l’ambassadeur BACANAMWO Anatole depuis son retour à Bujumbura

  1. Mr Bacanamwo, vraiement ivyo uvuze nukuri umutekano urahari, mugabo sikuri bose nimba ufise umutekano nuko ufise abawugukigira si no, Mr ! ahantubone hariho abafise muke, kandi reka kuba muvuga ngo ahandi, ,Ahandi? Erega ahandi uriho ni kuri bose utariho ni kuri bose, hano iwacu, umutekano ni kuri bamwe, hariho ni kintwenza Amb.Willy ariko avuga ngumutekano uriho Akaba yarahungishije Umugore n’abana ,mwenewabo ukonyene, Et c’est vraie la paix règne dans notre Pys

    J'aime

    • David: Ambassadeur yari yahunze, ariko ubu yagarutse mu gihugu. Ntabwo asiguye ko ico yahunze cahavuye, kandi ntiyerekanye yahunze iki? Ntiyerekanye cahavuye ryari?
      Yaje gushigikira ko Constitution ihindurwa, maze impunzi 450.000 z’ a Barundi zihere mugasozi, mugahinga zimangara mumagume.
      Ntiyasiguye neza ico yahunze kugira yerekane preuve ko catunganyijwe. Bigaragaye ko za sanctions economiques zirahaguma, maze twironderere za devise mukugurisha ikawa hamwe na za minerais, kugira tugure essence. Chine na Russie bifasha igihugu.
      Ambassadeur anezerwe cane kuko yakoreshejwe as a pulling factor for those still into exile. Nice try Ambassadeur! Abari muri exile bazotaha vuba, constitution nidahindurwa kandi ntibazokenerako ubahanura gutaha, kuko bazokwizana bonyene nkuko nawewe wigaruye mugihugu wenyene.

      J'aime

    • Erega nta ngwano iri mu Burundi ataruko akagwi kihaye ububasha bwo gutoteza abo batavuga rumwe.kandi ugasanga nta bundi buryo bwo kubwira abo bantu ko batumvikana atari kubica.Je pense que l’analyse d’Anatole n’est pas dénuée d’intérêt.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s