Réunion des natifs de la commune Muha avec le chef de l’Etat

34988599345_a7ed618e01_zLes citadins sont interpellés à prendre les choses en main afin de développer la ville de Bujumbura

Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a effectué, le mardi 30 mai 2017, une descente en commune urbaine de Muha où il a tenu une réunion avec les natifs dans les enceintes du petit séminaire de Kanyosha. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la campagne de moralisation de la société qu’il a entamée en mairie de Bujumbura pour deux ans. Le chef de l’Etat leur a prodigué pas mal de conseils pour prendre les choses en main afin de développer la ville de Bujumbura.

Selon le porte-parole du président de la République, Jean Claude Karerwa, cette réunion s’inscrit dans le cadre d’une série d’autres réunions qu’il a décidé d’animer pour une période de deux ans en visitant les trois communes de la municipalité de Bujumbura une fois les trois mois. Ces réunions s’inscrivent dans le cadre d’une campagne que le chef de l’Etat a lancée depuis le début de cette année ; une campagne de moralisation de la société où les Burundais, en commençant par les citadins, doivent s’imprégner des réalités de leur pays et connaître les tenants et les aboutissants de la situation du pays à l’ère actuelle. Cela doit commencer par s’imprégner de leur culture, de la tradition, des mœurs et coutumes mais aussi de l’histoire du pays.

Cette campagne vient à point nommé

Selon toujours M. Kererwa, le chef de l’Etat a indiqué que cette campagne vient à point nommé en ce sens que la ville de Bujumbura a connu une période très sombre de son histoire. Les différents leaders du Burundi ont été assassinés et les conséquences de ces tueries ont contaminé tout le pays. Donc, la ville de Bujumbura, a indiqué le chef de l’Etat, doit se ressaisir et redorer son blason pour devenir une capitale digne de ce pays et partant servir de modèle à toutes les contrées de la République du Burundi.

Au cours de cette réunion, le numéro un burundais a insisté sur la connaissance de l’histoire du Burundi, sur les bonnes manières, sur les coutumes ancestrales et sur la bonne conduite. Selon lui, pour y arriver, la fondation doit être l’éducation des enfants ; une éducation qui doit tenir compte de l’école familiale du soir dont les enfants ne peuvent pas bénéficier à l’école parce que l’école classique est venue pour donner des connaissances aux enfants et l’éducation c’est le rôle des parents. Ces derniers ont donc été interpellés à ne pas laisser les enfants au sort des enseignants ou des éducateurs mais de jouer un rôle de premier plan en leur enseignant l’histoire et la tradition.

Coup de chapeau pour le chef de l’Etat

Le chef de l’Etat demande aussi aux citadins de Bujumbura de s’approprier de leur cité parce que c’est à eux qu’appartient avant tout la ville de Bujumbura, a indiqué le chef de l’Etat. Selon lui, il ne faut pas que les gens qui viennent de l’extérieur de la capitale aient le premier mot dans la capitale Bujumbura mais que ce soient ces citadins qui prennent les devants.

De son côté, le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, a remercié le chef de l’Etat parce que c’est suite à la première descente qu’il a effectuée dans les différentes communes de la mairie de Bujumbura que les citadins commencent à se ressaisir en s’organisant en différentes associations. Le chef de l’Etat leur a remercié et leur demande de continuer à construire sur cette fondation et d’aller de l’avant en faisant tout pour que leur ville redevienne un centre de rayonnement pour tout le pays.

Astère NDUWAMUNGU, http://www.ppbdi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s