Le Burundi a perdu six casques bleus en République centrafricaine

7450171-11483024Le Burundi a perdu six casques bleus dans le cadre de sa participation à la MINUSCA (Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine) depuis 2014, a révélé mercredi à Bujumbura le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole du ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC).

Depuis 2014 à ce jour, le Burundi « répond présent » dans la MINUSCA avec un effectif d’un bataillon de 850 casques bleus, a-t-il expliqué dans un point de presse tenu dans la cadre de la commémoration de la Journée Internationale des casques bleus de l’ONU normalement célébrée le 29 mai de chaque année.

Pour cette année 2017, les bureaux de l’ONU à travers le monde, ainsi que les Etats membres, organisent des manifestations à la mémoire des casques bleus « tombés pour la paix », avec un thème central libellé ainsi : « Investir dans la paix à travers le monde ».

« En dépit de la force mondiale de l’ONU qui prend toutes les mesures nécessaires pour protéger les hommes et les femmes déployés sous son drapeau particulièrement en cas d’escalade de la violence dans un pays nécessiteux ; la protection de ces casques bleus n’est jamais là à cent pour cent, car des incidents ne peuvent pas manquer », a indiqué l’officier burundais.

Le colonel Baratuza a ajouté que depuis 2007, le Burundi participe « activement » dans la Mission de Maintien de la Paix de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM) pour le retour à la paix dans ce pays avec un effectif « très important » de plus de 5.000 soldats de maintien de la paix.

« La participation du Burundi dans les missions de maintien de la paix dans le monde apporte des résultats positifs au niveau des pays contributeurs des troupes et à l’échelle internationale par acquisition de l’expérience en travaillant en synergie et efficacité, avec les autres pays du monde », a souligné l’officier supérieur burundais.

Le MDNAC, a insisté le colonel Baratuza, se félicite de constater que « la bravoure et la discipline » de ses militaires déployés dans les missions de maintien de la paix sur les points « chauds » du monde, leur aient valu une appréciation positive de leurs prestations.

A ce jour, les opérations de maintien des Nations Unies reçoivent actuellement des contributions en contingents militaires et policiers de 124 Etats.

Depuis 1948, 3.500 casques bleus, dont 117 hommes et femmes en 2016, ont déjà perdu la vie en servant sous le drapeau des Nations Unies.

French.china.org.cn | le 01-06-2017

Publicités

Un commentaire sur “Le Burundi a perdu six casques bleus en République centrafricaine

  1.  » la bravoure et la discipline » de ses militaires déployés dans les missions de maintien de la paix sur les points « chauds » du monde, leur aient valu une appréciation positive de leurs prestations. »
    Nous sommes fiers de ce dont nos vaillants militaires sont capables de réaliser au niveau international .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s