La Directrice Générale de la Mutuelle donne six mois aux employés pour rembourser les annales perçues en 2016

ministre1Le personnel de la Mutuelle de la Fonction publique doit impérativement rembourser tous les frais des annales perçues en 2016, selon une note de service que la direction générale de cette institution a adressé au Directeur Administratif et Financier. Le personnel trouve cependant injuste cette mesure, d’autant plus que ces annales leur ont été données conformément au règlement de la Mutuelle.

Dans cette note de service signée par la Directrice Générale Concilie Nibigira mardi le 23 mai 2017, elle s’adresse directement au Directeur Administratif et Financier de la Mutuelle de la Fonction Publique. Cette note a trait au remboursement des annales perçues par le personnel de la MFP en 2016.

La note demande aussi la mise en exécution des recommandations de la retraite gouvernementale du 18 avril 2017 en rapport avec la présentation de « l’état de remboursement » des annales perçues ; ainsi que celle du conseil d’administration concernant la « correction des erreurs » du calcul des salaires des mandataires. Le personnel de la Mutuelle de la Fonction publique devra rembourser les annales dans un délai ne dépassant pas « six mois » entre juin et décembre de cette année, poursuit la note.

A ce propos le personnel se dit inquiet de cette note de la Directrice Générale, car il y trouve de l’injustice. Selon des sources au sein du personnel, les syndicalistes ont tenu une réunion pour analyser la note et rédiger à leur tour une note à la Directrice générale de la Mutuelle.

Le personnel de la MFP dit ne pas comprendre pourquoi la Directrice générale s’est « précipitée » à prendre des mesures pour les simples employés, alors que trois directeurs proches de Concilie Nibigira « ont refusé catégoriquement de mettre en application la décision prise par le conseil d’administration »  le 27 mars 2017, les enjoignant à rembourser le « trop perçu ». Les directeurs en question sont Melchiade Nzopfabarushe,  Directeur Administratif et Financier à qui la note de ce mardi est adressé ; Marie Noel Uwineza, directeur technique et Benjamin Ndayiragije, directeur des pharmacies. Ces trois responsables n’ont par ailleurs pas perçus leurs salaires du mois d’avril, pour avoir refusé de rembourser le salaire perçu en trop.

Les employés de la Mutuelle demandent à Concilie Nibigira et au gouvernement d’éviter d’appliquer « deux poids, deux mesures » et de se conformer à la loi, car les annales leur ont été octroyées en bonne et due forme.

samedi, 27 mai 2017 16:41, http://www.rpa.bi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s