Deux présidents est-africains pour la levée des sanctions de l’UE contre le Burundi

dasapmcxyausxjqLes présidents de Tanzanie et d’Ouganda ont lancé un appel samedi à Dar es Salaam en faveur de la levée des sanctions de l’Union européenne contre le Burundi, au cours d’un sommet régional.

L’appel, qui a été lancé par Yoweri Museveni (Ouganda) et John Magufuli (Tanzanie) devant la Communauté est-africaine (EAC), qui comprend aussi le Burundi, le Kenya et le Soudan du Sud, a aussitôt été rejeté par un diplomate de l’UE.

« C’est notre problème. Nous ne voulons pas que l’Union européenne prenne des mesures contre un Etat membre sans discussions avec nous », a déclaré le président Museveni, qui est le président de l’EAC et le principal médiateur dans la crise politique burundaise.

Le président tanzanien a pour sa part jugé que l’Europe devrait se concentrer sur ses propres problèmes. « Ils (les Européens) prennent des sanctions contre le Burundi quand ils sont également confrontés à des difficultés chez eux comme le Brexit », a-t-il dit.

L’ambassadeur de l’UE en Tanzanie et auprès de l’EAC, Roeland van de Geer, a insisté sur le fait que « les sanctions resteront en place tant que la situation ne changera pas ».

Le Burundi traverse une grave crise politique émaillée de violences depuis la candidature en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et sa réélection en juillet de la même année.

Ces violences ont déjà fait de 500 à 2.000 morts, selon les sources (ONU et ONG). Des centaines de cas de disparitions forcées et de tortures ont poussé à l’exil plus de 400.000 Burundais.

le 20.05.2017 à 19h12 par AFP

Publicités

6 commentaires sur “Deux présidents est-africains pour la levée des sanctions de l’UE contre le Burundi

  1. On ne doit rien à l’U E: Il nous doit :no 1) un respect;@ UE doit nous rembourser nos biens qu’ils ont pillé lors du temps de colonialisme;on a besoin d’autre Sankara.
    Félicitation à Muheshimiwa Raisi wa Jamuhuri ja mwungano wa Tanzania na Uganda;kwa kutowa shuhuda kubwa
    na heshima kwa Raisi wote wanao tawara bara la Afrika huru:Shukrani .

    J'aime

  2. Les scènes d’horreur que nkurunziza utilise pour tuer et torturer. Sont impnsable.
    A base des atrocités commises, difficile de le considerer comme un chef d’état plus tôt un chef de gangs.

    J'aime

  3. Et oui museveni et magufuli ont montre cette fois ci leurs positions. Aux burundais surtout ceux contre le maudit troisieme mandat de prendre leurs responsablites, la solution ne viendra pas de la fameuse communaute internationale et surtout de l EAC. Le temps de guerre sur les reseaux sociaux interposes c est fini. Il faut un equilibre desi forces, utiliser la langue que nkurunziza peut comprendre.

    J'aime

    • Personellement je pense pas que le probleme des Burundais entrain de se revolter contre Nkurunziza est le troisieme mandat. Ce sont les tueries, la pauvreté et la corruption qui persistent. Avant 2015, cet homme etait la depuis 10 ans mais on a pas vu grand chose changer pour le quotidien de tout Burundais. Les seuls gens qui profitaient de la situation etait les leaders et les gens proches du pouvoir. Je souhaite un Burundi prosper avec des dirigeants avec une vision clair, sans corruption, et la paix pour tout le monde quelque soit ton apartenance politique ou ethnique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s