Réunion des partenaires du Corridor Nord

aaaaassrqyDeux aires de stationnement et de repos viennent d’être instaurées au Burundi

Du 15 au 19 mai 2017, le Burundi accueille les réunions des comités techniques pour la promotion du secteur privé et la gestion des infrastructures de l’ACTT-CN (Autorité de coordination de transit et de transport du Corridor Nord). Au cours des travaux d’ouverture de ces assises, le secrétaire permanent du ministère burundais des Transport, des travaux publics et de l’équipement a lancé officiellement les travaux du groupe de travail du Burundi pour les aires de stationnement et de repos.

Le Corridor Nord est une voie multimodale qui relie le port de Mombassa aux pays de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique centrale dépourvus de littoral. Il s’agit du Burundi, de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et de l’Ouganda. Le Corridor Nord relie également le port de Mombassa au Soudan du Sud, à l’Ethiopie et au Nord de la Tanzanie.

Dans son discours d’ouverture des travaux de ces réunions, Déogratias Mbabarempore, secrétaire permanent du ministère des Transports, des travaux publics et de l’équipement a indiqué qu’il s’agit d’une réunion annuelle conjointe des comités techniques spécialisés. Le secrétariat permanent de l’ACTT-CN évaluera la mise en œuvre des décisions des organes politiques.

Après avoir lancé solennellement le groupe de travail du Burundi sur les aires de stationnement et de repos, M. Mbabarempore a indiqué que ces dernières servent généralement à prévenir les accidents. Car les camionneurs s’arrêtent après 200 km de trajet pour vérification de l’état de leur véhicule. C’est pour cela que ces aires doivent comprendre un garage de réparation, des hôtels, des restaurants, des banques, des lieux de loisirs, etc.

Au Burundi, il a indiqué que le centre de Bugarama, en commune et province de Muramvya, et celui de Kayanza ont été choisis. Et d’ajouter que le Burundi est le troisième pays, après le Kenya et l’Ouganda, à mettre en place les aires de stationnement et de repos.

Améliorer le flux du trafic et du commerce au sein du Corridor Nord

D’après les informations obtenues de la part de l’ACTT-CN, l’objectif principal de ses réunions est d’initier les principes généraux en termes de facilitation du commerce et du développement des infrastructures. Et aussi harmoniser les politiques nationales afin d’améliorer le flux du trafic et du commerce sur le Corridor Nord. Ces assises de Bujumbura devraient notamment permettre la mise en place des aires de stationnement ainsi que le concept de programme de transport écologique des marchandises le long du Corridor Nord. Le but ultime est de réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au changement climatique.

AMEDEE HABIMANA, http://www.ppbdi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s