Les exilés politiques dites de la « société civile » avec mandat d’arrêt indésirables par la médiation

Les exilés politiques dites de la « société civile » avec mandat d’arrêt indésirables par la médiation

001 C_8ySFFUMAA1Ooh002 C_8ySFDUIAAwv30

Publicités

2 commentaires sur “Les exilés politiques dites de la « société civile » avec mandat d’arrêt indésirables par la médiation

  1. Tekereza wa muntu wee! ivyuvuga tivubaka pee, ikigihugu turagisangiye, uwo wita umubi ejo arashobora kukubera umwiza saba IMANA abarundi bahinduke bareke amacakubiri, urwanko ,ukubesha n’ubunyonyezi

    J'aime

  2. Une société civile qui prend les armes et appelle à la violence n’existe pas. Ces gens là sont des anciens sans échecs, amasekanya, frodebustes, palipehutistes et autres extrêmistes ddistes qui se sont camouflés en activistes de la société civile pour tromper le monde. On n’en veut pas à Arusha, qu’ils restent en Europe et y méditent leur échec. Hégémonie hari kera basha.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s