48.000 ménages les plus pauvres bénéficieront de l’aide en espèces

C-uty-oXkAQAuDrLe président burundais Pierre Nkurunziza, a annoncé lors de la célébration de la fête du travail et des travailleurs du 1er mai 2017 que 48.000 ménages les plus pauvres vont bénéficier de près de 17 millions de dollars pendant 30 mois.

« L’Etat du Burundi et la Banque Mondiale continuent à réduire la pauvreté. Ainsi, il sera octroyé 20.000 BIF (près de 12 dollars) par mois à 48.000 ménages les plus pauvres pendant deux ans et demie », a annoncé le président Pierre Nkurunziza, ce qui revient au total à un peu plus de 28 milliards de BIF (près de 17 millions de dollars).

Ce programme du gouvernement du Burundi va dans un premier temps être opérationnel dans quatre provinces pilotes avant de s’étendre sur les 14 autres.

Dans ce même cadre de lutte contre la pauvreté, le président Pierre Nkurunziza a invité les Burundais et surtout les jeunes à se constituer en coopératives, et les institutions de micro-finances et de crédits à ne pas exiger des intérêts exorbitants aux coopératives qui vont leur demander des crédits.

Il a également demandé aux organisations non gouvernementales œuvrant au Burundi de collaborer avec l’Office Burundais de l’Emploi et de la Main d’œuvre (OBEM) en donnant à cette dernière la liste des emplois à pourvoir afin d’éviter le favoritisme et le népotisme lors du recrutement en attendant la mise en place prochaine d’une politique nationale de l’emploi comme il l’a annoncé.

Selon le président Nkurunziza, cette politique nationale de l’emploi visera surtout la formation des jeunes dans des métiers qui leur permettront de se prendre en charge.

La Fête internationale du travail et des travailleurs a été célébrée cette année au Burundi sous le thème « Tous au travail, socle du développement dans les ménages et dans le pays ».

French.china.org.cn | le 02-05-2017

Publicités

Un commentaire sur “48.000 ménages les plus pauvres bénéficieront de l’aide en espèces

  1. C’est bien de leur donner ces $24 par an chacun, mais ce serait encore mieux de les laisser en paix pour qu’ils produisent leur propre revenue. Dans l’état actuel des choses, les miliciens du pouvoir vont probablement leur reprendre cet argent !

    De plus je constate que le président n’a toujours pas renoncé à cibler les «organisations non gouvernementales» pour raison de «favoritisme et népotisme.» Sombre ironie lorsqu’on connaît le «favoritisme» de son régime en matière de viols et de meurtres par ses agents.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s