L’ONU dénonce les chants appelant au viol d’opposantes

Zeid Raad al-HusseinLe Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a dénoncé la multiplication d’incidents dans lesquels les Imbonerakure, la ligue de jeunesse du parti au pouvoir au Burundi, appellent au « viol » d’opposantes.

« Les slogans choquants appelant au viol repris par de jeunes hommes appartenant aux Imbonerakure dans plusieurs provinces du Burundi sont profondément inquiétants », car ils sont une preuve supplémentaire de « la campagne de terreur » menée par ces derniers, a estimé M. Zeid Ra’ad Al Hussein, dans un communiqué.

M. Zeid fait référence à une vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux début avril, montrant des centaines de jeunes Imbonerakure dans une pose martiale, en rangs, qui chantent en kirundi – la langue nationale: « Engrossez les opposantes, (pour) qu’elles enfantent des Imbonerakure ».

Cette vidéo tournée à Ntega, dans la province de Kirundo (nord) au début de l’année, avait fait scandale et contraint le CNDD-FDD, le parti au pouvoir dont les Imbonerakure forment la ligue de jeunesse, à s’en démarquer.

Ce chant « ne concorde ni avec les m?urs ni avec l’idéologie du parti CNDD-FDD », avait-il fait savoir, disant condamner « avec la dernière énergie cet écart de langage » et promettant des sanctions.

Mais dans son communiqué, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme cite plusieurs incidents similaires, plus récents. Ainsi, le 1er avril, dans la province de Kayanza (nord), près de 2.500 Imbonerakure ont défilé le long de la route centrale en incitant « au viol et à la violence » contre les opposants.

Des « slogans similaires seraient également scandés chaque fin de semaine » lors de réunions d’Imbonerakure dans la province de Makamba (sud), selon la même source.

Enfin, le 8 avril, dans la province de Ruyigi (est), environ 200 personnes, dont des Imbonerakure, auraient aussi appelé à « mettre enceintes les opposantes », selon le communiqué.

M. Zeid a appelé le gouvernement burundais à reconnaître « que la manifestation de Ntega n?était pas un incident isolé, mais la partie émergée de l’iceberg ».

« De tels discours éhontés de haine manifeste et d’incitation à la violence ne doivent être ni tolérés, ni encouragés », a-t-il ajouté.

Les Imbonerakure sont sur la sellette depuis le début de la grave crise que traverse le Burundi, déclenchée par l’annonce en avril 2015 de la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et sa réélection en juillet de la même année.

Ce groupe, qualifié de milice par l’ONU, malgré les dénégations de Bujumbura, est accusé par les ONG locales, internationales et l’ONU d’être responsable, aux côtés de la police, des services secrets et de l’armée, des graves violations des droits de l’homme commises depuis avril 2015, dont de nombreux cas de viols.

Ces violences ont fait 500 morts selon l’ONU, et 2.000 selon les ONG. Des centaines de cas de torture et de personnes disparues ont également été recensés, et quelque 400.000 personnes ont quitté le pays.

mardi 18 avril 2017 à 15h48 à Nairobi (AFP)

Publicités

5 commentaires sur “L’ONU dénonce les chants appelant au viol d’opposantes

  1. Si la situation n’était pas dramatique pour les victimes burundaises, les Nations Unies nous feraient rire. Depuis 2 ans elles supplient le régime DD : S’il vous plait, ne commettez pas le génocide, ne tuez pas des innocents, ne le mutilez pas, ne les torturez, ne les violez pas, ne les embastillez pas. Et le régime DD massacre, mutile, torture, viole, embastille, exile dans une impunité totale et l’ivresse du pouvoir sans limite sur des victimes désarmées sans aucun secours. Le seul recours est Dieu mais lui-même a été nationalisé par le régime DD qui est d’origine divine et d’obédience chrétienne.

    J'aime

  2. Monsieur. Zeid Ra’ad Al Hussein ,
    Avec tout le respect que je vous dois , je déplore votre façon de faire:
    1) Est-ce le rôle de l’ONU de surveiller les écarts de langage des jeunes dans chaque pays (je dis des jeunes en général et non pas quelques jeunes au sein des Imbonerakure) ? Ne sont-ils pas les responsables des mouvements des jeunes qui doivent corriger les comportements indignes ?
    2) Un responsable de l’ONU parle-t-il au conditionnel ?
    Ne vérifie-t-il pas d’abord l’information ?
    a) » Des « slogans similaires seraient également scandés chaque fin de semaine » lors de réunions d’Imbonerakure dans la province de Makamba (sud), selon la même source. »
    b) »Enfin, le 8 avril, dans la province de Ruyigi (est), environ 200 personnes, dont des Imbonerakure, auraient aussi appelé à « mettre enceintes les opposantes », selon le communiqué. »
    Est-ce sur la base de telles informations qu’on prend des sanctions ?
    Nos autorités devraient veiller parce que cela peut préparer et engendrer une autre forme de haine au sein de la population burundaise.
    Monsieur Zeid Ra’ad Al Hussein, par votre position au sein de l’ONU, veillez à ne pas semer la haine que vous dénoncez:
    Un ou une Imbonerakure pourra-t-il ou pourra-t-elle épouser un ou une jeune d’un parti d’opposition ?
    L’enfant qu’ils auront sera-t-il Imbonerakure ? Ou un tel mariage devrait être interdit?
    Les jeunes ont toujours des langages déplacés qui doivent impérativement être corrigés par les responsables des jeunes, mais quand L’ONU récupère le langage des jeunes ,c’est dangereux.

    J'aime

    • les jeunes imbonerakure semblent avoir de l’humimite totale. lundi le 3/4/2017, au Marche de ngozi, trois jeunes imboneraku m’ont fait deguerpir l’endroit publique ou j’etais. quad j’ai tente de resister, ils m’ont repousse violemment et ont meme tente de me frappe avec une gross file. ils disaient: » nous pouvons te frapper voire te tuer, tu ne te plaindras nul part ». alors, ces jeunes paysans, qu’est Ce qui leur donne Ce courage de dire que la justice ne les concerne pas? me dirais tu ça vient just de leur tetes. non, ils le sont inculques. celui qui les defend ntaco azifashije kuko intungane ni bwakora buzofata imwimwe ukwayo. vyongeye, uwo wese azivugira ntiyikunda, ntakunda n’igihugu gitekanye.

      J'aime

      • Faites la différence entre les caractères des individus(jeunes) et les autorités.
        Je suis à l’étranger, un jeune homme chef des comptes des particuliers dans une banque internationale, a fait des opérations sur mon compte et il l’a fermé à mon insu ;et quand je lui ai posé la question de savoir pourquoi il avait fait cela, il m’a répondu que c’est la banque qui a fait ces opérations.
        Or il l’a fait parce qu’il pense avoir le pouvoir de faire ce qu’il veut à l’égard des personnes d’origine étrangère.
        La direction de la banque ne lui a jamais inculqué un tel comportement.
        Monsieur Vyumvuhore, je préférerais être déguerpi d’un endroit public que la fermeture de mon compte à mon insu. Voilà le comportement des jeunes.
        Et que dirait-on si c’était un Imbonerakure ?

        J'aime

      • Les Burundais ont compris une chose importante depuis 2014: les fonctionnaires onusiens sont là pour justifier leur salaire (umushahara). Le reste , ce n’est pas leur affaire. Le sang des pauvres n’a qu’à couler à flot.
        Une crise en Syrie, en Libye ou ailleurs est une opportunité de boulot.
        Qu’est-ce que vous croyiez?
        Chaque fois que leurs contrats touchent à leurs fins, ils s’arrangent pour créer une autre crise. Pauvre ONU…. En réalité, il y a deux ONU : l’ONU des rapaces et l’ONU des malléables et corvéables à merci.
        En Afrique, ce sont les fonctionnaires onusiens noirs qui sont en première ligne pour tuer leurs frères et leurs soeurs. Connaissez-vous Adam Dieng, Parfait Onanga, Benomar, Bathily, Bensouda, Kofi Annan, etc?
        Ceux qui tirent les ficelles (de Paris, de Bruxelles, de Londres, de Washington ou de Sydney) restent dans l’ombre.
        Chers frères, chères soeurs d’Afrique, ouvrons les yeux. Ce monde est une jungle de l’injustice. Les Nations Unies n’existent pas.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s