Le yoyo des devises et le général Bunyoni

BUNYONI 03032017 121730LE YOYO DES DEVISES ET BUNYONI

Il y a des hommes qui marquent leurs temps. Les sanguinaires en font partie. L’histoire ne pourra pas les oublier. Il ya aussi une monnaie qui marque son temps par une manipulation sans faille. Le système du CNDD-FDD n’est plus le système pour les membres mais une troupe qui suit moutonnement un ou deux hommes qui veulent s’enrichir à tout prix.

Bunyoni est le deuxième homme fort du Burundi, en témoigne sa sécurité qui impose le retrait de toutes les voitures sur sa route et l’utilisation d’un camion blindé revenu de la Minusca. Bunyoni, ministre de la sécurité publique, pardon ministre des coffres forts des devises à la BRB est un homme qui a fait un hold up sur le Burundi et ses richesses en compagnie de Nkurunziza.

La pénurie de sucre, made Bunyoni

 Citoyens burundais, il vous manque du sucre, le prix augmente quand il revient dans les magasins, demandez à Bunyoni. C’est lui le coupable.

Sosumo livre à Bunyoni 30 tonnes de sucre par mois. Pour avoir 100 tonnes, Bunyoni inscrit des gens autour de lui y compris les fantômes pour que 5 tonnes soient livrées par personne pour qu’il arrive à regrouper les 100 tonnes de sucre qu’il vend à son client en République démocratique du Congo. A un certain moment il était vendu au Rwanda. Maintenant c’est le Congo.

Et les devises entrent en jeu au service du sucre!

Le sucre est vendu en dollar au Congo et l’argent se range dans les coffres forts de chez Bunyoni en dollars. Cherchez les dollars sur le marché!

A Bujumbura, le dollar qui s’échange sur le marché officiel à 1700 frs bu était à 2600 frs bu. Un euro est allé jusqu’à 2 880 frs bu sur le marché noir au moment où il était à 1700 frs bu officiellement. Il y a eu un mouvement de panique. La question sur les lèvres était le pourquoi de cet emballement du marché noir. Les devises étaient introuvables. En réalité, les devises commencent par manquer à la BRB et les hommes d’affaires qui veulent importer ou voyager se ruent sur le marché noir.

De temps en temps, Bunyoni échange ses francs bu volés au Burundi à la BRB et garde chez lui des dollars et euros. En ce moment, les devises deviennent rares et la demande explose. C’est ce qui explique le mouvement de panique et la flambée des cours des devises.

Notre Bunyoni vend le sucre en dollars au Congo. Comme il veut aussi se réapprovisionner à la SOSUMO en sucre en payant avec des francs bu et non en dollars, il vend les dollars et reçoit des francs bu. C’est cette opération qui a fait chuter les devises dur le marché noir. Les dollars sont tombés comme la pluie; ce qui a créé un mouvement de panique chez les échangeurs (Bavunjayi) qui venait d’acheter des dollars à 2700 frs bu et qui sont retombés à 2450 frs bu.

Bunyoni tout seul symbolise le marche de change. Il peut faire chuter la monnaie burundaise ou lui donner de la valeur. La banque centrale burundaise n’est plus la BRB mais l’ensemble des coffres forts de chez Bunyoni. Il me rappelle ce que j’ai vu à l’Ile Maurice en octobre 1993 avec Mobutu. L’ancien Président du Zaïre est arrivé à l’hôtel avec plus de 30 malles bien fermées au grand étonnement des Mauriciens. Une maison a été louée pour les malles et elles étaient protégées plus que Mobutu lui -même. En approchant discrètement les Zaïrois, ils nous ont fait comprendre que Mobutu voyage avec les devises du pays. S’il est renversé, il part avec toutes les devises. Heureusement pour le Burundi, Nkurunziza et Bunyoni ne voyagent plus.

Burundi news, le 16/04/2017, Par Gratien Rukindikiza

Advertisements

6 commentaires sur “Le yoyo des devises et le général Bunyoni

  1. C’est vraiment des ragots. Cet imbécile de Rukindikiza qui croupit dans la mendicité à Paris vient de prouver une fois de plus que c’est pas la vente des mensonges qu’il subsiste.
    Quand même, un homme avisé peut se demander si Rukindikiza au moins une seule fois mis le nez au domicile du ministre Burundi de la sécurité publique.
    Il se souvient de l’argent qu’il a volé peut être au Président Melchior NDADAYE après lui avoir lâché et vendu à ses bourreaux. Cet argent est terminé et il pense que tout le monde fait comme lui.
    Mendies et fermes ta gueule connard car tes mensonges de Burundi news ne te feront arriver à rien . Ils sont déjà démasqués.

    J'aime

  2. et mobutu même si il voyageais avec ses devise est ce que on lui a enterré avec ses devises ? mange comme tu veux vole comme tu veux voyage comme tu veux mais tu mourras comme tu est venue au monde nu sans rien

    J'aime

  3. L’ex-capitaine de l’armée comme Rukindikiza est habitué à vendre de fausses informations.Tour simplement pour faire croire à certains non avisés que le pouvoir de Bujumbura est facile à faire tomber.Car ne se reposant que sur la recherche de l’argent.Malheur aux gens qui travaillent sur base de tes faussetés.

    J'aime

  4. Quelle est la source de l ‘auteur de cet article, écrit même dans un français terre à terre. Il ne faut pas se moquer des électeurs et leur servant des ragots non documentés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s