Des associations basées sur les clans initiées par le Président Nkurunziza

33833317732_833b863de7_zLe ministère de l’intérieur a récemment agrée une association qui se base sur le clanisme et l’ethnisme. Le président Pierre Nkurunziza est membre de cette association dénommée « ABAHANZA WORLD ASSOCIATION » qui a vu le jour au début de ce mois d’Avril 2017. Cette association regroupe les hutus du clan des ‘’Bahanza’’ et sa naissance serait la volonté personnelle du Président.

La naissance de cette association de la composante hutue a été élaborée à Vyerwa en commune Mwumba de la province Ngozi, dans le bistrot du Colonel Nyamugaruka commandant de la brigade spécial de protection des institutions. Des hauts gradés de l’armée, de la police et des cadres du parti CNDD-FDD, tous du clan des Bahanza, participaient à cette rencontre.

« Nous étions 500 personnes du clan des Bahanza pour faire connaissance et retrouver l’honneur et l’intégrité de nos ancêtres », a déclaré un des participants, c’était au mois de Février 2017.

Deux mois après, l’association ABAHANZA WORLD ASSOCIATION, « AWA » en sigle est agrée par le ministre Pascal Barandagiye par ordonnance ministérielle 530/594 du 4 Avril 2017.

C’est la première association basée sur le clan et l’ethnisme agrée au Burundi. Lors de cette rencontre de Vyerwa, le Président Nkurunziza, qui est né dans la localité, a manifesté la volonté de consolider ce clan.

« L’histoire des clans est très importante, je souhaite qu’à partir de l’année prochaine on commence à enseigner cette histoire détruite par notre ennemi. Je parle des clans des Bahanza et des Bajiji qui exerçaient à la cour royale. Au lieu de nous focaliser sur les ethnies dictées par le colon, concentrons-nous sur nos clans et retrouvons notre tradition et notre fierté », a déclaré Pierre Nkurunziza à l’asemblée présente ce jour-là.

Cependant, rien ne filtre sur la représentation légale de l’association AWA.

http://rpa.bi/

Publicités

16 commentaires sur “Des associations basées sur les clans initiées par le Président Nkurunziza

  1. Pour mieux eclaircir cela, les tutsis peuvent provenir de la lignee du Fils du nom de Menelick Ier, surnomme David II a l’epoque, c’etait autour des annees 700 avant Jesus-Christ, Fils du Roi Salomon.
    Les Bahanza et certains clans communement appeles les hutus (Bahanza et Bajiji) par ces ex-colonisateurs, proviennent certainement de la lignee des 1500 militaires,juifs, que le Roi Salomon donna a la Reine de Schebas, pour l’accompagner, lorsque cette Dame numero I de Schebas retourna dans son pays.
    Je le dis cela parceque leurs sagesse durant toutes les siecles du systeme royal du Burundi, ils etaient sans detour le cerveau du Roi. Et meme presentement, vous voyez comment ils savent s’approcher du peuple, plusque ces bahimas, qui ont ete caracterise durant leurs annees de reigne sans partage sur le Burundi,caracterises par une egocentrisme egu.

    J'aime

  2. Préparez–vous bien à l’intronisation de Monsieur NKURUNZIZA Pierre en tant que 1er Roi car il veut tenir à sa promesse de ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2020, mais plutôt il sera intronisé comme 1er ROI du BURUNDI des clans ABAHANZA-ABAJIJI.D’où l’idée de la création de l’Association ABAHANZA WORLD ASSAOCIATION «AWA». ça vient confirmer ce que a dit le Gouverneur de Muramvya. Il sera sa Magesté le Roi du Burundi au lieu de Son Excellence le Président du Burundi.

    AWA = Ntacomwobona = reka mukome mwanse 3ème mandat.

    J'aime

  3. je ne vois aucun problème dans ça, même s’il faut parler d’ethnie il faut que cela se fasse d’une façon positif les enfants du Burundi ont besoin de connaitre leur histoire leurs origines leur descendances leur ethni clan lignée cela fait partie de la culture. on ne peut pas faire oublier les enfants du burundi leurs origine sous pretexte de semer l’ethnisme et tout consort, on les apprend leurs origine pour qu’ils sache que tous les burundais doivent cohabiter dans la paix.

    J'aime

  4. Je crois que c’est plutot quelque chose de bon, vu l’histoire de nos encetres, notre descendance. Excusez je ne suis pas un Muhanza du tout, mais je trouve ca tres magnifique. Cela m’aide beaucoup, et appui ce que j’ai tres longtemps pense, sur ce clan des Bahanza, jadis (au temps des royaumes).
    Ce clan etait en quelque sorte, le plus proche du roi. Non seulement, qu’il etait tres proche du roi, mais etait le cerveau du Roi, c’est a dire son conseiller tres rapproche. De ce clan, il y avaient des hommes tres sage en qui le roi mettaient toute sa confiance.
    Moi, je ne suis ni hutu ou muhanza, mais j’admire vraiment cette Association AWA, et le soutiens. Nous aussi nous avons une Association identique qui rassemble les Benengwe. A.TU. (Association TUmenyane) qui rassemble les Benengwe, et il y a aussi d’autres Associations des clans, meme s’elles ne sont pas agrees.
    Aujourd’hui, on dit que les Tutsis sont des juifs, ce qui est vrai, et a ete confirme par les Juifs meme. Je le repete, les Bahanza, et les Bajiji peuvent aussi provenir de cette lignee juive, vu leur sagesse et intelligence de gouverner. Ils ont aussi quelque chose de particulier, dans le domaine du patriotisme, exactement comme les Batare et les Bezi et autres Batutsis. Ils savent gouverner plusque meme certains batutsis, ca c’est une verite qu’on a vecu.
    700 ans avant Jesus-Christ, la Reine de Schebas (une Ethiopienne), tomba enceinte du Roi Salomon. A son retour vers l’Ethiopie, Salomon lui donna 2.000 militaires, qui l’accompagnerent jusqu’en Ethiopie. Parmis ces 2000 militaires il y avait la representation complete des 12 tributs ‘Israel.
    Je crois et pense que parmis ces 2000 militaires, qui peuplerent l’Ethiopie, et qui par apres furent exode vers le sud de l’Ethiopie jusqu’e meme en Afrique du sud, parmi ces peuples qui descendirent, il y avaient des Batutsis et ces Bahanza que le Colonisateur Allemand et Belge a essaye de coller le hutisme ou bantus je ne sais pas. Parceque le slogan des romains etait DIVISER POUR REGNER.
    Vu leur sagesse d’aider le Mwami (le roi), a organiser et a administrer le peuple burundais, ces Membres d’AWA proviennent aussi du Roi Salomon.
    Toute personne qui veule, peut commenter sur, positivement ou negativement.

    J'aime

    • « Aujourd’hui, on dit que les Tutsis sont des juifs, ce qui est vrai, et a ete confirme par les Juifs meme »
      Monsieur NTARE Shalom,
      Avez-vous les preuves de cette confimation que les Tutsi sont des juifs ?
      Que vous soyez juif ou pas qu’est-ce que cela apporte comme solution aux problèmes actuels du Burundi ?
      Voici plutôt une des preuves qu’ils ne sont pas juifs: ils n’ont pas une autre langue que le Kirundi or le Kirundi est une langue bantou.
      Dites-moi comment ces juifs sages, intelligents comme vous le dites ont-ils perdu toute trace de leur langue alors que dans la région il y a plusieurs populations qui ont gardé leurs dialectes ?
      Le peuple burundais n’a pas besoin qu’on lui crée inutilement d’autres problèmes !
      ,Que nous soyons bantou,juifs etc., Dieu nous a donné un pays :le Burundi

      J'aime

      • Monsieur NTAHITANGIYE, J’admire vos idées et vous encourage. Être Juif ou pas n\a rien a voir avec ces histoires d’aider le pays ce n’est qu’une simple histoire.
        Essayez de faire des recherches. il y a un livre qui avait été confectionne par les erudis de la région d’Afrique, montrant 1000 mots kirundi, identique a 1000 mots hébreux en signification et en prononciation cherchez et vous le trouverez. Il y 25 ans, je l’ai vu.

        J'aime

      • Monsieur je vais emettre mon point de vue, en collant certaines experience vecues, afin de vous aider a mieux comprendre ce que j’essaie d’exposer.
        Premierement, il faudra noter que ont dit que la creation du Royaume du Burundi a ete commemnce par NTARE Rushatsi CAMBARANTAMA. Je ne sais pas si je me trompe, mais d’apres les dires c’est cela..
        Ceux qui sont appeles aujourd’hui les tutsis, appelation issus des colons alemands et belges, etaient tout simplement un peuple des eleveurs, qui etaient descendu de l’Ethiopie vers le Sud, tout en emprunta les cotes du fleuve Nil.
        Et ce, parce qu’ils etaient devenus tres surpeuple la en Ethiopie, depuis qu’ils y etaient venus 4 a 5 siecle avant Jesus-Christ, lorsque le Celebre Roi Salomon autorisant plus de 1000 militaires d’accompagner la Reine de Schebas (Ethiopie), qui etait (la Reine) tombe enceinte du Roi. Ces militaires, issus des 12 tributs d’Israel, ce sont alors implantes en Ethiopie, et sont devenus les citoyens Ethiopiens.
        Les uns se camperent en Ouganda, d’autres au Kenya, Tanzanie, Rwanda et finalement au Burundi, juste a la source la plus meridionale du Nil. Il y en a meme qui ont continue jusque en Zambie et pourquoi pas vers l’Afrique du Sud.
        C’est sont ceux qui arriverent au Burundi qui nous interessent le plus, parcequ’ils ont importe de la sagesse de Salomon, surtout dans le domaine de l »administration d’un pays.
        Comme ils etaient minoritaires ces Juifs noirs qui venaient d’arriver, et voulant creer un Royaume modele celui d’Ethiopie ou Israel, Ils ont pris comme couverture un Muhamza (NTARE Rushatsi CAMBARANTAMA) qui etait connu et provenant des (basangwa majoritaires), ces tutsis l’on conseille d’accepter d’etre intronise, et lui on conseillerent de se marier a une fille des leurs (Mwenengwekazi).
        Et sous entendu, Le roi enfantait des fils, qui etaient a lui, et la reine passait a cote pour enfanter les fils de la lignee des benemgwe aussi.
        Dans la tradition burundaise, le roi etait oblige de se marier uniquement a une mwenengwekazi, ou une munyakaramakazi.
        C’est ainsi que dans l’histoire de la lignee royale du burundi, la famille des baganwa n’a pas d’origine claire.
        Les baganwa, c’est le crosement des hutus (bahanza) et tusis melamges.
        Raison pour laquelle les Belges ont eu un tres grand probleme de diviser les hutus et les tutsis, comme au Rwanda en 1959.
        Les Burundais ont eu un tres probleme en 1966, lorsque un, qui ne conaissait pas cette verite a pris les destines du Burundi. Il n’avait aucune inspiration de gouverner en lui, il etait juste le descendant d’Ismail (L’Arabe), en lui il y avait la guerre envers tout le monde, il n avait vraiment pas un esprit patriotique.
        Mwambutsa disait (Imana Umwami Uburundi)
        Rwagasore avait un slogan (UNITE TRAVAIL ET PROGRES) .
        Ngendandumwe disait (Je vous donerai le pain et la paix)
        Bagaza disait (Union pour le progres national)
        Buyoya disait (Unite),
        Le President actuel dit (L’Union Fait la Force. Travailler et priez).
        Ce Fameux Micombero disait (-UMWANSI URAMWITANGA, -UBURUNDI BUGONA BURI MASO,- NYENE IMBUGITA NI UWUYIFASHE IKIRINDI – IGIKOKO KIRUSHA IBINDI GUKARA NI UMUGORE)
        Disons-nous la verite, UBURUNDI BWAGUYE MW’ISANGANYA, LE 28/11/1966 (excusez !)

        J'aime

  5. « Le ministère de l’intérieur a récemment agrée une association qui se base sur le clanisme et l’ethnisme. Le président Pierre Nkurunziza est membre de cette association dénommée « ABAHANZA WORLD ASSOCIATION »
    1)Système clanique OUI les composantes de la population burundaise ne s’entre-déchiraient pas
    2) Système ethnique NON c’était pour les besoins coloniaux et nous nous sommes entre-tués
    3)Système clanique et ethnique JAMAIS c’est mélanger l’eau propre et l’eau sale(empoisonnée).
    Il y a des gens qui sortiront difficilement de leur coquille ethnique:
    L’association sur base du clanisme vient supprimer l’ethnisme, c’est le retour à nos valeurs de l’époque royale où nous n’avons connu aucun conflit ethnique. En plus il y a des clans comme les bajiji où on trouve les Hutu et les Tutsi.
    .

    J'aime

    • Ayo mashirahamwe ntashoboka!
      Abantu bagize ico bamarira igihugu uzobakoranya (sélectionner) gute ?
      Ninde ashobora kwemera kw’ataco yamariye igihugu ?
      Iryo shirahamwe ryawe n’Abarundi bose kuko nta murundi yemera kw’ataco amaze
      Iryo shirahamwe ryozana kuryana kutigeze .kuboneka mu Burundi.

      J'aime

  6. Cher Rédacteur de l’article,
    Personnellement, je ne trouve aucun mal en cela. Je préfère qu’on parle de clans plutôt que de parler des ethnies dans notre contexte. Au moins les clans ont des REFERENCES HISTORIQUES COMMUNES FONDEES SUR LEURS ENCEINTRES, ce qui n’est pas le cas pour les ethnies. Au lieu de voir 2 ETHNIES (je n’ai pas parlé des BATWA qui en général ne posent aucun problème) qui se tuent durant des décennies sur des motifs non fondés (encore que la tuerie ne peut jamais avoir de motifs), je préfère voir 500 CLANS (Si il en existe). Ce qui est important, c’est que cela n’entraine pas du CLIENTELISME entre personnes d’une même ethnie mais plutôt la SOLIDARITE. Allez en Afrique de l’Ouest vous en trouverez des milieux d’organisations autour des clans/tribus et cela ne pose pas de problèmes. Au moins les déchirements claniques ne sont à mon avis pas envisageables. Je peux affirmer qu’il n y a jamais eu une véritable solidarité entre les ethnies si ce n’est qu’entre les clans. Et pour cause, quelle est vraiment le lien entre le HUTU de CANKUZO et celui de BURURI si ce n’est qu’ils sont tous des burundais ? Le nez épaté ? NON. Quel est le lien entre le TUTSI de CIBITOKE et celui de KIRUNDO ? La taille ? NON. Mais pour les BAHANZA, les BASHUNGURA, les BANYARWANDA, les BAJIJI, les BAHA, les BASHUBI, etc. ils savent au moins, pour chaque clan, qu’ils sont du même enceinte. Je propose plutôt qu’une telle approche pour réconcilier le peuple burundais soit promue. D’ailleurs, de telles associations existent déjà. Il existe aujourd’hui des associations qui regroupent les BANYARWANDA, les BASHUNGURA, les BENERWAMBA, etc. peut-être pas sous ces noms précis et ce sont de très belles espaces de SOLIDARITE. Autant les associations des natifs d’une région sont intéressantes, autant les associations fondées sur les clans le sont. Bousculez-vous donc pour créer des associations basées sur les clans, peut être que cela pourrait DILUER la question ethnique qui nous a tant divisée. Même si nous traversons des moments difficiles, les bonnes idées sont à soutenir. Une loi sur la suppression des ethnies (qui réellement sont des inventions étrangères) et la promotion des CLANS serait la bienvenue dans le contexte actuel du Burundi. C’est mon avis. MERCI

    J'aime

  7. vous confondez les choses! les clans n’ont rien à avoir avec les ethnies. La vraie culture veut qu’on sache ses enceintres et ses membres de famille et c’est la raison principale de AWA. ce qui est sur est qu’avant la colonisation, le mot hutu ou tutsi n’avaient pas les significations tirées de la colonisation. Le rédacteur aurait bien la prudence de se ressourcer davantage si non vous risquer de vous disqualifier en disant des info non fiables

    J'aime

  8. Je trouves qu’il n y a rien de mal en cela pourvu que ça n’engendre pas du clientélisme. Plutôt que d’avoir 2 ETHNIES qui s’entredéchirent et sans fondement historique valable, je préfère voir 500 Ethnies qui s’organisent autour d’un fondement solide « LEURS ENCENTRES ». Au moins je penses qu’il n y aura pas de tueries entre les 500 Ethnies. C’est le cas en Afrique de l’Ouest et cela n’a jamais causé de problèmes. Autre chose, si vous le regardez de près et avec objectivité, de tels associations existent déjà bel et bien. Vous trouverez des associations des ABASHUNGURA, ABANYARWANDA, BENE RWAMBA, etc. peut être appelées autrement et cela fait de l’harmonie. C’est mon avis. Merci et bousculez – vous à fonder de telles associations peut être que cela va DILUER LES HISTOIRES D’ETHNIES.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s