La responsabilité première de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira incombe au Rwanda

Cyprien NtaryamiraAu moment où le peuple burundais va commémorer jeudi le 6 avril 2017 le 23ème anniversaire de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira alors que la responsabilité des auteurs de cet assassinat n’a pas encore été bien élucidée, le gouvernement du Burundi a dit mardi que cette dernière incombe au premier plan au gouvernement rwandais.

« La responsabilité première va à l’Etat rwandais sur lequel le crime a été commis », a indiqué sur les ondes de la radio nationale burundaise le secrétaire général et porte-parole du gouvernement burundais, Philippe Nzobonariba.

Pour lui, les résultats de l’enquête qui a été conduite par le juge français Jean-Louis Bruguière a aussi mis la responsabilité de cet assassinat, que Philippe Nzobonariba qualifie d’attentat, sur le dos des combattants du Front Patriotique Rwandais de Paul Kagame (l’actuel chef de l’Etat rwanndais).

« Cela a conduit à un conflit ouvert avec la France et le pouvoir rwandais a protesté et rejeté cette responsabilité la mettant sur le dos des extrémistes du régime rwandais qui voulaient en profiter pour commettre le génocide », a poursuivi Philippe Nzobonariba.

Le secrétaire général et porte-parole du gouvernement reste convaincu que la responsabilité de l’Etat rwandais dans cet attentat sera connue un jour car, comme il le dit, « ni la France, ni le Burundi, ni les familles des victimes ne sont pas prêts à renoncer pour que l’erreur termine dans l’oubli et dans l’anonymat ».

« Lorsqu’il y a trois pays qui sont impliqués dans la recherche de la vérité, le Burundi doit s’aligner sur les résultats de l’enquête menée », a souligné Philippe Nzobonariba qui demande au peuple burundais d’attendre avec impatience les résultats de l’enquête en cours.

Le président burundais Cyprien Ntaryamira a péri le 6 août 1994 ensemble avec trois de ses ministres et le président rwandais Juvénal Habyarimana dans un avion de ce dernier au-dessus de l’aéroport international de Kanombe à Kigali alors qu’ils rentraient d’un Sommet sur la paix pour le Rwanda.

French.china.org.cn |  le 04-04-2017

Advertisements

3 commentaires sur “La responsabilité première de l’assassinat du président Cyprien Ntaryamira incombe au Rwanda

  1. Mr Che, tu nous diras que KAGAME a réfuté de telles accusations et qu’il faudra se ranger derrière les accusations de ce terroriste qui a abattu un avion civil.Votre acte est lourd de conséquence, wait and see .

    J'aime

  2. Tu dois etre sous informé Mr le sécrétaire, aprés Bruguiere il y a eu d’autres enquetes menées par meme les francais démentissant Bruguiere. Tu devrais reflechir deux fois avant de te précipiter à te ranger derriere qui que ce soit et surtout penser à mener vos prepres enquetes au lieu de vous ranger derrieres celle déjà discréditée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s