Les 11.000 étudiants de l’université du Burundi menacent de partir en grève

étudiants-UBLes étudiants de l’unique université publique du Burundi, installée à Bujumbura, menacent d’entamer une grève à durée indéterminée à partir du 5 avril si le pouvoir n’abroge pas d’ici là un décret instituant un nouveau système de prêt-bourse d’études et de stages, rapportent lundi la presse locale et Radio France International (RFI). Jusqu’ici, tous les étudiants burundais avaient toujours bénéficié d’une bourse d’études, attribuée sans conditions. Le budget qui finançait ces bourses a explosé en raison de la forte hausse du nombre d’étudiants ces dernières années alors que le Burundi, qui traverse une grave crise politique depuis près deux ans, fait face à de graves difficultés financières.

Le président burundais Pierre Nkurunziza a donc signé début février un décret qui transforme cette bourse en un prêt que chaque étudiant s’engage à rembourser une fois ses études terminées et qui en plus, durcit les conditions de son octroi.

Les étudiants des institutions publiques s’y opposent farouchement et ont décidé d’engager un bras-de-fer en vue d’obtenir son abrogation.

Premiers à engager le bras-de-fer, les 3.000 étudiants de l’Ecole normale supérieure du Burundi ont lancé une grève illimitée vendredi dernier.

Les plus de 11.000 étudiants de l’Université du Burundi (UB) menacent de faire de même. Quelque 170 de leurs délégués ont lancé un ultimatum au président Nkurunziza dans une lettre qu’ils ont rendue publique. Ils lui donnent jusqu’au 4 avril pour abroger son décret sinon, menacent-ils, les étudiants vont « suspendre toute participation aux activités académiques ».

Belga, , http://fr.metrotime.be

Advertisements

2 commentaires sur “Les 11.000 étudiants de l’université du Burundi menacent de partir en grève

  1. « Quelque 170 de leurs délégués ont lancé un ultimatum au président Nkurunziza dans une lettre qu’ils ont rendue publique. Ils lui donnent jusqu’au 4 avril pour abroger son décret sinon, menacent-ils, les étudiants vont « suspendre toute participation aux activités académiques » »

    Qui est le plus perdant ?
    1) Les enseignants ont leurs diplômes et leurs salaires : pas de problème
    2) L’Etat est perdant en payant les enseignants qui ne travaillent pas
    3)Les plus perdants sont les étudiants sans diplômes qui préfèrent arrêter les activités qui leur permettaient d’avoir des diplômes. Il faudra aussi se rendre compte qu’il y a d’autres burundais qui sont en train d’étudier dans les privés et dans le monde et que la compétition sur le lieu du travail ne se fait pas sans diplôme.
    Je conseillerais à ces étudiants de se renseigner d’abord pour savoir ce qui se passe autour d’eux, dans les pays africains et dans le monde au lieu d’agir comme si monde se limitait à eux seuls.
    Si vraiment les 11.000 étudiants avaient tous des bourses, c’est le seul pays au monde où on trouverait cette situation. Même dans les pays où on donne encore des bourses aux étudiants, ils sont rares ceux qui ont obtiennent les bourses. Une commission nationale siège et accorde des bourses suivant les conditions imposées par le gouvernement.

    J'aime

    • aho uvuze vyo mugenzi. naje ndiko niga nize kaminuza nfata amadeni pendan 5ans ibaze nawe kandi abana babatunze bobo barihirwa nabavyeyi babo, none , abobo bashaka ko vyose ari reta , ahubwo abantu barabuze ihero ryimiti! ko baribabemereye niryodeni, bokwize , kuko hari nibindi bihugu ari uko bakora! problem ihari vyose abarundi babigira politik yabikika muciza , namba kera vyari ukundi, heee, ibintu birahinduka

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s