Général Adolphe Nshimirimana, nouvel héros national du Burundi après Rwagasore et Ndadaye ?

lt-gen-adolpheUne année après l’assassinat du Lieutenant–Général Adolphe Nshimirimana, deux politiques burundais souhaitent que l’ancien patron du Service National des Renseignements soit élevé au rang de « Héros national »». Réserve pour d’autres.

Pas plus tard que la semaine dernière, le président du parti FNL, Jacques Birimana a écrit une correspondance au Président Nkurunziza pour lui demander d’élever le Lt-Gnl Nshimirimana au rang de « Héros de la Révolution ». La première raison avancée est que le Général Nshimirimana a été assassiné 2 août 2015 « pour s’être distingué dans le combat contre l’insurrection violente organisée depuis 2015 dans l’objectif de décapiter les institutions qui ont été élues démocratiquement ».

Bien plus, selon toujours le président du FNL, Général Nshimirimana « a pris les devants pour combattre ceux qui, le 13 mai 2015 voulaient enlever au peuple burundais le fruit de leur démocratie en tentant de fomenter un coup d’Etat contre les institutions voulues par le peuple ». Troisième raison : selon M. Bigirimana, le Général Nshimirimana a été assassiné par « ceux qui veulent faire  taire le peuple burundais en mettant fin à l’expérience démocratique ». Enfin « il a toujours montré un sens élevé de sauvegarde et de défense de l’unité nationale ». Pour tous ces faits, « la majorité du peuple burundais et ceux du parti FNL en particulier ont beaucoup apprécié les actions de cet officier hors pair  qui a montré l’exemple à suivre pour plusieurs générations ».

Accueil mi-figue mi-raisin

Mais avant Jacques Bigirimana, ce fut d’abord Jean de Dieu Mutabazi , président du parti RADEBU qui, le 2 mars de cette année avait exprimé sur son compte Twitter son souhait de voir le Général Nshimirimana élevé au rang de «  Héros de Libération ». “On n’oubliera jamais que le Lieutenant-Général Adolphe Nshimirimana aura consacré toute sa vie à la lutte militaire pour la démocratie“, dira M. Mutabazi.

Pas beaucoup d’enthousiasme de la part du parti Uprona face à la demande de Jacques Bigirimana et de Jean de Dieu Mutabazi. Selon Abel Gashatsi, président du parti du héros de l’Indépendance, « c’est le droit le plus absolu à M. Bigirimana de faire une telle requête au Président Nkurunziza ». Et d’ajouter qu’ « il appartiendra au Président de la République de considérer ou pas cette demande ».

Quant à Tatien Sibomana, porte-parole du parti Uprona de l’opposition, il pense que « Jacques Bigirimana ne comprend pas bien le sens du mot héros ». Et de lâcher : « Il faudra qu’il explique aux Burundais de quelle révolution il parle ».

Sur les réseaux sociaux, même accueil divisé de la proposition: alors que des internautes soulignent le rôle de “mobilisateur et défenseur en faveur de la démocratie assassinée en 1993”, d’autres rejettent l’élévation du Général Nshimirimana au titre de “Héros de la Révolution” en évoquant “les nombreuses violations des Droits de l’homme dont il est coupable”.

27 March 2017 07:19

Publicités

3 commentaires sur “Général Adolphe Nshimirimana, nouvel héros national du Burundi après Rwagasore et Ndadaye ?

  1. C’était un garçon de ville qui a essayé de vivre tant qu’il le fallait,il avait compris que la vie était trop courte.Il était généreux….et n’éliminait que les obstacles « en politique c’est ça » et son boss le disait bien: »ni icayi ».Jacques pourra donner d’amples explications…….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s