Vers la non limitation des mandats présidentiels

32752674353_575bdd90c6_zLe sujet est développé depuis plusieurs semaines dans les salons, les bars et les milieux politiques. Il concerne la limitation ou non des mandats présidentiels, une des questions sur laquelle les participants à la Commission National du Dialogue Interne (CNDI) devraient s’exprimer. « Le consensus » sur ce point serait inscrit dans une nouvelle constitution, si la révision venait à être approuvée.

Des habitants de la capitale Bujumbura rencontrés, s’inquiètent sur cette question des limitations des mandats : « cette question des mandats doit être étudiée avec beaucoup d’attention car ça a plongé le pays dans la crise depuis bientôt deux ans, la révision de la constitution n’est pas une priorité pour les burundais », a déclaré un habitant de kibenga. Les autres trouvent qu’il n’est pas bon de se pérenniser au pouvoir car la population finit par se lasser. Ils donnent l’exemple des présidents Kadhafi, Blaise Kompaoré, Bagbo, Mobutu qui selon les habitants rencontrés n’ont pas voulu céder le pouvoir. Ils ont tous ont fini mal causant des chaos dans leurs pays, plus on reste au pouvoir plus on se fatigue », disent-ils

Les avis sont partagés il y en a d’autres qui voient que la non limitation des mandats ne pose aucun problème : «pourquoi limiter les mandats alors que le pouvoir est donné par Dieu, moi ça ne fait rien si c’est un président qui est élu par le peuple car ce sont eux qui décident », ont déclaré des habitants rencontrés au marché de Bujumbura City Market.

Dans un atelier de clôture des activités de la commission nationale du dialogue inter burundais organisé par la CNDI à l’endroit des parlementaires, Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée Nationale a proposé de retirer dans la constitution la limitation des mandats présidentiels tout en rappelant la crise née des manifestations contre le « 3ème mandat ». Le président du sénat du sénat, lui aussi a ajouté qu’il n’est pas questions de limiter le pouvoir pour quelqu’un en qui le peuple a placé sa confiance.

le 22 / 03 / 2017 par http://www.bonesha.bi

Publicités

4 commentaires sur “Vers la non limitation des mandats présidentiels

  1. En réalité, qu’un parti reste au pouvoir pendant Xtemps, cela ne pose pas problème ! Mais qu’un homme -être humain- qui se dit « envoyé de Dieu » (ni lui, ni quelqu’un d’autre ne peut le prouver scientifiquement ou théologiquement) se fatigue ou devient fatigué à force de gouverner de gré ou de force! Un bon démocrate donne la chance aux autres – nouveaux esprits, nouvelles innovations – de continuer « isemo » au moment où l’ancien semble à bout de force. Ni ugufashanya ku kivi ku neza ya bose kandi utarekuye !!

    Uwo wese ari ku ntebe y’ubutegetsi, ejo hahise, uno musi, ejo hazoza na hirya y’ejo, aba ariko akora ubutumwa bw’Imana.. Imana nayo ntiyigeze ivuga ko igeze kuri Pita ata wundi izotuma! Hata Pita atapita … Murakoze !!!!!!!!!

    J'aime

  2. Comment peut-on faire décemment appel au « choix du peuple » dans le climat d’intimidation et d’étouffement des oppositions – pleinement légitimes – qui caractérise le Burunid en ce moment ?

    Comment ?

    J'aime

  3. Kuva na kera igihugu nticicwa n’umwami! Ciwa n’abasavyi. N’ubu ni uko. None rero Uburundi bugiye kuba itongo ry’umuryango…. Ko mbona DD itiyumvira kuzohava nka ……. mu 1993!!!!!!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s