Rutana : Un informateur du SNR tué par le responsable provincial des services de renseignements

Zachée NiyomwugereZachée Niyomwugere, opérant dans les communes de Rutana et Bukemba, est mort des suites de coups lui assénés par des policiers. L’ordre de le torturer émane du chef provincial du SNR à Rutana, selon des sources concordantes.

Le défunt, également enseignant à Rutana, avait été convoqué par le responsable provincial du service national des renseignements à Rutana le vendredi 10 Mars 2017. Une convocation à laquelle il n’a pas répondu, ce qui a irrité le chef provincial du SNR prénommé Jovin qui a procédé en personne à son arrestation, selon des sources sur place, pour le détenir à son bureau.

« Zachée a été sérieusement tabassé par des policiers sur ordre de Jovin. Alors qu’il était dans un état critique, il l’a conduit au poste de police pour qu’il soit emprisonné mais les policiers ont refusé parce qu’il était mourant. Il l’a emmené par après à l’hôpital de Rutana mais sa santé ne cessait d’empirer. Tout son corps était gonflé et il vomissait du sang. On l’a transféré à l’hôpital de Gitega lundi et il est mort mardi 14 Mars 2017 », témoigne un habitant de cette province du sud-est du pays.

L’origine de la mésentente est jusqu’à présent inconnue raconte nos sources. « On ne connaît pas ce qui a provoqué le désaccord entre eux. Zachée Niyomwungere opérait dans les communes de Rutana et Bukemba comme informateur du SNR. Mais il été aussi enseignant à Rutana », ajoute une autre source.

L’accusé ne nie pas les faits mais se garde de tout commentaire. La victime est morte 5 jours après avoir été passée à tabac. Il a été inhumé le mercredi 15 Mars 2017.

jeudi, 16 mars 2017 10:42, http://www.rpa.bi

Publicités

2 commentaires sur “Rutana : Un informateur du SNR tué par le responsable provincial des services de renseignements

  1. Comme ça le pouvoir de buja va encore nier les reproches de torture. On attend le sort du bourreau. Tout au plus une mutation. La famille victime recoit le salaire de la collaboration avec les criminels de nkuru.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s