Une douche froide pour l’opposition burundaise

2705-burundi-manifUne douche froide pour l’opposition burundaise

A un moment donné l’opposition burundaise avait cru que l’Union Européenne et la Communauté Est Africaine pouvait l’aider à contraindre Pierre Nkurunziza à négocier avec eux en vue de mettre sur pied des gouvernements de transition comme ça a été le cas pour Pierre Buyoya. Malheureusement, le Ministre des relations extérieures de la Belgique Didier Reynders, vient de les décevoir en disant que « son pays regrette qu’il ait été beaucoup trop vite en sanctions sur le Burundi ».  Ne soyez pas surpris que l’EAC aborde dans même sens.

Les occidentaux ne travaillent qu’avec les hommes forts.

La démocratie n’est qu’une chanson pour distraire certains pays africains. La preuve en est que les pays réellement démocratiques en Afrique peuvent être comptés sur le doigt d’une main. La plupart des opposants burundais particulièrement ceux du CNARED avaient cru à un moment donné, que l’occident ou plutôt « la fameuse communauté internationale » pouvait les aider à restaurer la démocratie au Burundi. Il faut être naïf pour croire à cela ! Il n’y a que Pierre Buyoya qui avait peur de « cette fameuse communauté internationale » ! Lui au moins a su négocier sa sortie et surtout son poste juteux à l’Union Africaine. Cela lui permet de se faire plein les poches et d’assurer un avenir meilleur pour sa progéniture  pendant que des milliers de tutsis croupissent dans des camps de réfugiés et dans les prisons.

Un ougandais que j’avais croisé à Kampala un jour me disait que les tutsis du Burundi ne sont que des pirates ! Il risque d’avoir raison ! Ainsi, avec ce discours de Didier Reynders, il est clair que la coopération entre l’Union Européenne et le Burundi ne devrait pas tarder à être relancée avec une bonne enveloppe financière pour le Burundi. L’Union Européenne vient d’ailleurs de débloquer  une partie de l’enveloppe pour les militaires burundais de l’AMISOM.  Cela a permis de renflouer les devises dans les caisses de l’Etat et partant réduire le taux d’inflation qui commençait à être intenable.

Avec cette victoire diplomatique de Bujumbura, Pierre Nkurunziza vient de prouver qu’il est l’homme fort du pays. Certains analystes pensent que les sanctions contre le Burundi n’ont rien changé au Burundi. D’autres disent qu’ils ont permis de réduire la répression. En tout état de cause, le régime de Nkurunziza sort vainqueur de cet exercice du 3ème mandat. Avec cette nouvelle donne, l’accord d’Arusha devra servir désormais comme papier hygiénique ! Pour ce qui est des refugiés ou opposants, ils n’auront pas d’autres choix que de retourner au Burundi et accepter Pierre nkurunziza comme président a vie ou encore rester éternellement en exil. Le choix est clair !

Est-ce que l’opposition burundaise a les moyens d’organiser une résistance militaire en vue de chasser Nkurunziza du pouvoir ?

 J’en doute fortement. La plupart d’entre eux vivent comme des mendiants dans leurs pays d’asile. Dans cette situation, il est difficile pour eux d’organiser une résistance armée.  2/3 des membres du CNARED seraient proches du régime de Bujumbura. Certains ont même déjà commencé à regagner le pays pour être remerciés. L’histoire des frondeurs n’est qu’un produit de consommation externe. Désormais, le seul choix qui reste au refugiés et aux opposant de Pierre Nkurunziza est de retourner dans la gueule du loup ou périr en exil. Les tutsis rwandais ont passé 35 ans en exil. Lors de leur retour au pays, ils ont perdus 1 million de leurs compatriotes, frères et sœurs.

Espérer que l’ONU, l’EAC ou encore LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE vont vous aider, n’est qu’une pure naïveté sans nom ! Nous vivons dans un monde guidé par des intérêts uniquement. S’il y a une chose qui n’intéresse pas les occidentaux c’est bel et bien la mort des sindumuja burundais ! Dans les jours à venir, Bensouda va annoncer qu’elle n’a rien trouvé d’intéressant sur le Burundi.

Mwagira bigenda gute ? Hanyuma hazogire agasubira kujwira kavuga amamadant yarenzwe ! Nkurunziza yaripanze ! Amahera yaguze umwana w’imana ntaco adashoboye ! Nyene imbugita n’uwuyifashe ikirindi ! Akari mu kanwa k’imbwa bagakuzayo ubuhiri !

Sanzabihore Audifax

Advertisements

15 commentaires sur “Une douche froide pour l’opposition burundaise

  1. C’est pitoyable et pathétique ce qui se raconte sur ce site. La diplomatie internationale a ses raisons que la raison ne connaît pas. Qui aurait pensé que Sieur Kaddafi, qui quelques années après avoir été en Europe en France précisément serait un jour lynché comme un chien errant sur instigation de la même France qui l avait accueilli auparavant comme qqn de fréquentable. Qui aurait pensé un jour que le Colonel Blaise Compaoré, assassin de Sankara sous l instigation de la Même France cruel et génocidaire au Rwanda, serait un jour lâché par les Français. les exemples sont foison. Ce ne sont pas donc ces Tango Golf de Bujumbura qui vont échapper au châtiment bien mérité des Occidentaux lorsqu’on se souvient qu’ils ont décapité 3 sœurs xavériennes de peau blanche. Elles auraient été noires, le triple crime aurait passé impuni parce qu’on est habitué depuis des lustres que les Noirs ont la maudite tradition de se quereller et se KERERE à qui mieux mieux sans que cela inquiète outre mesure la nébuleuse communauté internationale. Laissez le temps au temps . Les monstres burundaises vont nous quitter bientôt;

    J'aime

  2. On peut raconter tout ce qu’on veut dans les articles et dans les rapports sur le Burundi. Ce qu’on raconte est nuisible pour tout le monde (Hutu,Tutsi et Twa).
    Mais je remarque que je ne parle que des Hutu, Tutsi et Twa, et ceux qui ont eu la nationalité burundaise,on les appelle comment ?
    Quand les Hutu, les Tutsi et les Twa ont compris qu’ils courent ensemble le même danger et qu’ils décident de le combattre, ntuhirahire ng’ugwanye abarundi, bazokumena umutwe.
    Murabibaza abanyarwanda (igihe c’ubwami),abadagi n’ababiligi.
    Raba ivyo bahaye bakora muri Centrafrika na Somaliya.

    J'aime

  3. « Les tutsis rwandais ont passé 35 ans en exil. Lors de leur retour au pays, ils ont perdus 1 million de leurs compatriotes, frères et sœurs. »

    Je refuse cette assertion et si vous étés forts engagez avec votre tête et famille si vous voulez. Achetez vous des chars et missiles et attaquez le pouvoir. Laissez de côté les tutsi.
    Ijambo ryama mukanwa rigacika inkonda.
    Bientôt génocide sera synonyme d’escroc. A CAUSE DE VOUS!

    J'aime

  4. Eka sanzabihore ni sanzabihore nyene!
    Bimwe aravuga ukuri ahandi agaça abitoba ashimagiza abicanyi ahandi atamba abantu ku muvyimba!

    Ico kinyamakuru kenshi gihengamira kwa Nyamitwe ariko vyiza coba ikinyamakuru kibushitse ntigihengame!
    Hezagirwa!

    J'aime

  5. Abatutsi ni abarundi nkabandi. Bari kurugero rumwe n’Abahutu eka n’Abatwa. Abahunze so abatutsi gusa. Hahunze abarundi. Ni bitahire uburundi bwabo bubateze yompi. Wewe uriko ubiba urwanko mubarundi uraraba neza ntube le premier victime warwo so non Imana irakunda abarundi Nick gituma ukuri kuriko kuja ahabona ikinyoma naco kikamarara

    J'aime

  6. meileur article de ce prmier trimestre 2017. Bq de vérités avec bq d’humour. Je suis mort de rire, « akabi gatwengwa nkakeza » car il est vrai ko hari benshi bahasigaye.

    J'aime

  7. Les analyses de ce Monsieur lui appartiennent. Bujumbura News appartient à tous ceux qui lisent… il n’y a donc pas de ligne éditoriale ?
    Le dernier chapitre en kirundi est choquant !!
    Il faudrait sortir toute la déclaration de Reynders et non pas sortir une phrase !!! Personne n’est éternel !!

    J'aime

  8. @Sanzabihore Audifax
    « Les tutsis rwandais ont passé 35 ans en exil. Lors de leur retour au pays, ils ont perdus 1 million de leurs compatriotes, frères et sœurs. »

    Dans ce million de victimes, vous comptez les seuls tutsis ou vous y incluez aussi les congolais et les hutus rwandais qui ont été décimés par le FPR. Car le Tribunal d’Arusha a considéré que les victimes du FPR passaient dans les pertes et profits et n’étaient pas à considérer. Ainsi fonctionne le droit international.

    J'aime

  9. Aba ba Sanzabihore ni the perfect product of the carnal  » works of the flesh » , Hillary Clinton 2.0! Mwebwe murabisha ayo maso gusa kuko mudafise the anointing to tune in the supernatural realm .Comme Hillary , hari abantu imana yabateguriye qui affectera plus two mwibaza ngo n’ umuhinga adashobora kwubahuka no kuja Uvira!

    J'aime

  10. Mr Sanzabihore Audifax, ivyo vyose uvuga hoba harimwo ukuri muga umenyeko uwicica inkota nawe ariyo imuhindukirira, kandi abo wita ngo n’abatutsi cank e abandi bose uvuga uwiteka arababona gusa akora hageze, be blessed

    J'aime

    • Langage wakoresheje ntibereye kuko ntaco bimaze gutukana , ahubwo abo bavukanyi bahunze nibitahire twibanire mu gihugu kirongowe n’uw’Imana yadutoranirije

      J'aime

      • Nibitahire nyene cank babe baririndiriye ntangorane. Imana iriko igirira neza Uburundi n’abarundi. Arko ndaneguye imvugo inyegejemwo haine ethnique yakoreshejwe murico kinyamakuru. Abatutsi IMANA irababona.ntawomenye ko hosigaye numwe, bakingiwe n’ Indavyi itananirwa kurya ikingira intama mu ma bingira bikabana. Heuresement ko abahutu benshi caane batahuye ko ubwoko arigikoresho ca politiq gusa.None abahutu indiri nindiri bishwe nabi, bavundiye muburoko, mubuhungiro bishw n’intwaro y’abahutu bahinduts abatutsi? mbega abatutsi bariko bafasha gutwara neza leta cnk guteza imbere igihugu n’abahemu?IMANA niyo nkuru. Uwoshaka yoreka kurogota kuko igiti kirakurira mubabaji. Nkwipfurije kugira iherezo ryiza kumw n’umuryango waw kko woheza giturumbuka utihanye ngo wirimbure vyoba bibabaje.

        J'aime

      • Il y a 2 demons qui viennent d’etre ecrases par une Personne conduite par le Saint Esprit. Et cette personne est venue a temps.

        Le 1er demon, a pousse Harroy le Belge, le colonisateur, a diviser le peuple Burundais en 2 groupes, afin diviser pour mieux regner les burundais (Hutu et Tutsis), jadis des freres qui cohabitaient paisiblement ensemble autour du Roi, directement ont commence alors, a se regarder avec mefiance, et a s’entredechirer.

        Le 2eme demon, plus cruel que le premier, est venu inspirant Micombero ajouter le mal au mal, en divisant les burundais, cette fois-ci, pas seulement en differentes ethnies, mais aussi a semer le regionalisme (sudistes contre les nordistes).

        Aujourd’hui, Dieu a suscite une Personne qui a ete victime de ces 2 demons, c’est a dire, qui perdit son papa lors des affrontements de 1972, son papa accuse uniquement de son appartenance ethnique,

        Aussi cette precieuse personne, fut oriente dans les etudes d’une carriere sportive (motif nordiste) et a ete force de fuir a cause son origine (nordiste de Ngozi), (le regionalisme etant devenu manifeste), pour etre mieux oriente dans tes etudes, il fallait etre natif du sud.

        Comme il est parmi ceux qui ont ete victimes de ces deux maux, Cet homme fort est maintenant le seul a ramener le Burundi dans sa place d’avant la colonisation, c’est a dire la tradition, la culture de nos encetres, l’amour patriotique d’alors, tous ce qui a ete perdu doit revenir.

        Que l’Eternel Dieu renforce sa sagesse, et lui donne la sagesse de gouverner pour tous. Et tres prochainement le monde entier contempleront les merveilles de ce pays. Amen.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s