Arrestation de 21 personnes de la commune Butezi qui fuyaient la famine vers la Tanzanie

Cankuzo 12032017 09104421 personnes, toutes originaires de la commune Butezi en province Ruyigi (est), ont été arrêtées dimanche dernier par des responsables administratifs à la base dans les communes Cendajuru et Gisagara en province Cankuzo (est), a-t-on appris de source administrative qui affirme qu’elles fuyaient la famine vers la Tanzanie, au moment où toute la population est mobilisée autour des travaux champêtres pour la saison culturale B 2017.

Selon cette source, 12 personnes ont été arrêtées sur la colline Twinkwavu en commune Cendajuru et neuf autres sur la colline Bumba en commune Gisagara. Toutes ces personnes, composées d’hommes, de femmes et d’enfants ont précisé qu’elles allaient en Tanzanie à la recherche des vivres, d’après les rapports fournis par les administrateurs communaux de Cendajuru et Gisagara. Par ailleurs, tous les administrateurs communaux en province Cankuzo se disent satisfaits de l’état d’avancement des travaux champêtres pour la saison culturale B 2017, précisant que le semis de haricot est à la phase finale.

Toutefois, l’administrateur communal de Mishiha, M. Anaclet Bizimana fait savoir que les collines de Kibimba et Rugerero souffrent toujours de la sécheresse, précisant qu’ils n’ont pas encore planté quoique ce soit, même si le Programme alimentaire mondial (PAM) via l’Association pour le développement intégral et communautaire (ADIC) a distribué, ces derniers jours, des semences aux plus nécessiteux. L’administrateur communal de Mishiha parle aussi d’un cas de sept chèvres qui ont été mordues, dimanche le 5 mars courant, par des chiens errants et déplore que toutes leurs viandes aient été consommées par la population.

En commune Kigamba, l’administrateur communal, Mme Marie Rose Nahimana fait savoir que les cas d’abandon scolaire continuent à s’observer dans différentes écoles, précisant que la famine serait à l’origine, soulignant également qu’une famille de cinq personnes est partie en Tanzanie, toujours à cause de la famine, tandis qu’un enfant malade du paludisme est décédé suite à l’anémie.

Le phénomène d’empoisonnement a été également signalé sur les collines Mburi, Muzire et Ramba en commune Gisagara, sur la colline Gahoko en commune Cankuzo et sur la colline Mugera en commune Mishiha.

La recrudescence du banditisme s’observe également au marché central de Cankuzo où au moins trois boutiques ont été pillées dimanche le 5 mars par des bandits non encore identifiés. La police fait savoir que des enquêtes sont en cours sur cinq présumés auteurs qui ont été arrêtés. Par ailleurs, les administrateurs communaux font savoir que les cas de vol des biens dans les ménages et dans les champs continuent sur toutes les collines.

CANKUZO, 10 mars, ABP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s