Le 1er vice-président rencontre les représentants du site des déplacés de Bugendana et ceux des collines environnantes

IMG-20170308-WA0017Le Premier vice-président de la République du Burundi rencontre les représentants du site  des  déplacés de Bugendana et ceux des collines environnantes

La Première vice-présidence de la République a organisé un atelier de consolidation de la paix et la cohésion sociale dans le site de Bugendana et les collines environnantes. Cette activité a été préparée en collaboration avec le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique et le ministère ayant dans ses attributions les droits de la personne humaine. Le Premier vice-président de la République a fait savoir que l’objectif du gouvernement du Burundi est de renforcer l’unité de la population habitant les sites des déplacés et celle des collines environnantes.

Honorable Gloriose Berahino qui a représenté le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique a demandé aux participants de réfléchir ensemble les voies et moyens de vivre dans l’unité source de développement durable.

Dans son discours, le Premier vice-président de la République  Gaston Sindimwo a indiqué que des esprits malintentionnés veulent maintenir les déplacés dans les différents sites pour qu’ils deviennent  leur bouclier afin de conquérir  leurs intérêts. Au lieu de changer l’appellation afin de porter le nom  de la colline sur laquelle sont installés ces derniers. « Il n’est pas aisé de continuer à s’appeler déplacés de guerre dans un pays où la paix et la sécurité sont une réalité sur tout le territoire » a-t-il affirmé.

Il a interpellé les jeunes à rester serein face aux sollicitations des politiciens malintentionnés qui, au lieu de préparer leurs partis afin de participer dans les élections et ainsi arriver au pouvoir, manipulent les jeunes. Certains arrivent à organiser les jeunes afin d’empêcher les Burundais  d’aller voter. C’est une violation grave des droits de l’homme a-t-il poursuivi.

Le premier vice-président de la République a terminé ses propos en révélant que le gouvernement du Burundi  va demander au Secrétaire Général des Nations unies de remplacer les fonctionnaires des nations unies œuvrant au Burundi. « Il a été prouvé que ces derniers donnent des rapports sur des bases erronées suite à la manipulation de certains politiciens et soi-disant membres de la société civile malintentionnés » a-t-il ajouté.

Landry Ngendakumana à Bugendana

Advertisements

Un commentaire sur “Le 1er vice-président rencontre les représentants du site des déplacés de Bugendana et ceux des collines environnantes

  1. « Gaston Sindimwo a indiqué que des esprits malintentionnés veulent maintenir les déplacés dans les différents sites pour qu’ils deviennent leur bouclier afin de conquérir leurs intérêts ».

    Et les esprits bienveillants veulent que ces déplacés soient encore déplacés, quittent leur petits RUGO de fortune qu’il viennent de passer 24 ans à se faire (et aujourd’hui convoités par leurs bourreaux), et retournent à « l’abatoire ».

    Faut faire attention Monsieur le Vice-Président.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s