Le Premier Vice-Président de la République a ouvert un atelier de consolidation de la paix et la cohésion sociale dans le site de Mutaho

img-20170306-wa0017Le Premier Vice-Président de la République a ouvert un atelier de consolidation de la paix et la cohésion sociale dans le site  de Mutaho

La première vice-présidence de la République en collaboration avec le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique et celui ayant dans ses attribution les droits de l’homme a organisé un atelier de consolidation de la paix et de la résilience communautaire dans le site de Mutaho le lundi 6 mars 2017. Le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo a fait savoir que les sites des déplacés doivent être transformés en village de paix où celui qui veut y restera mais sans porter le nom des déplacés dans un pays où la paix et la sécurité sont réelles.

Cet atelier a rassemblé les jeunes du site de Mutaho affiliés aux différentes formations politiques, les conseillers collinaires de toutes les collines de Mutaho et les administratifs de la commune Mutaho.

Dans son discours d’accueil, Venant Manirambona gouverneur de la province de Gitega a laissé entendre que toute la province de Gitega vit dans la paix et la sécurité. La population dans sa diversité religieuse, politique, ethnique cohabite pacifiquement. Il a toutefois souligné des défis liés aux conséquences des changements climatiques tels que la diminution des récoltes de la première saison de cette année culturale.

Pour le ministère de l’intérieur et de la formation patriotique Gloriose Berahino a rappelé que depuis l’indépendance, le Burundi a toujours passé des périodes sombres qui ont endeuillé les Burundais et une bonne partie des Burundais ont fui le pays et des déplacements intérieurs. En tant que déplacés de l’intérieur, Mme Berahino a demandé aux participants de réfléchir avec l’administration communale sur les modalités de participer effectivement dans le développement du pays.

Le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo a indiqué dans son discours que les travaux de cet atelier s’inscrivent dans la logique du gouvernement du Burundi de renforcer l’unité dans la diversité. Il a rappelé que le pays a traversé des périodes sombres qui ont endeuillé les familles et d’autres ont été poussé à l’exil. Et c’est pourquoi il est grand temps de consolider la paix et la sécurité et la seule voix pour y parvenir est de renforcer l’unité. Il a appelé la jeunesse à rester unie toute ethnie confondue. A la population du site de Mutaho, il leur a demandé de cohabiter pacifiquement avec la population environnante et de comprendre que le pays appartient à tous les Burundais. « Les politiciens malintentionnés utilisent la jeunesse dans le destruction du pays d’où cette dernière doit rester vigilante pour ne pas retomber dans l’erreur du passé.

Gaston Sindimwo a fait remarquer qu’il est temps de changer l’appellation des sites ou camps de déplacés en village de paix car, qui dit camps des déplacés dit que le pays est toujours en guerre alors que le pays se trouve dans la paix et la sécurité.  Dans son exposé, le Premier vice-président de la République a appelé les jeunes a privilégié la voix démocratique à savoir les élections.

Les participants ont suivi des exposés sur les thèmes tels que les droits de l’homme, les techniques de médiation communautaire et résolution pacifique des conflits et la place de la planification familiale dans la consolidation de la paix  et la cohésion sociale.

Vers la fin de l’après-midi, le Premier vice-président de la République a visité la Radio communautaire Star FM où il était l’invité dans une  émission en directe. Il a répondu à différentes questions dont celles portant sur la vie socio-politique du Burundi.

Landry Ngendakumana à Mutaho

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s