Les Badasigana de Muyinga ont célébré le 55ème anniversaire de l’UPRONA en accueillant de nouveaux membres

img-20170304-wa0010Les Badasigana de Muyinga ont célébré le 55ème anniversaire de l’UPRONA en accueillant de nouveaux membres

Le samedi 4mars 2017, l’UPRONA en province de Muyinga a célébré le 55ème anniversaire de la victoire du 18septembre 1961. Une victoire qui a abouti à l’indépendance du Burundi. Les cérémonies ont été rehaussées par le Président de ce parti Abel Gashatsi, le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo et différents hauts cadres issus de ce parti.

D’après Olivier Nkurunziza Premier secrétaire de l’UPRONA en province de Muyinga a laissé entendre que le parti se porte bien en province de Muyinga malgré que lors des élections de 2015, les Badasigana n’ont pas pu avoir un siège à l’Assemblée nationale. En ce qui est du côté social les Badasigana cohabitent pacifiquement avec d’autres membres des différentes formations politiques et l’administration provinciale et dans différentes communes. Par-là les Badasigana contribuent dans le maintien de la paix et la sécurité comme d’autres citoyens.

Sauvegarder l’unité des Badasigana et tout le pays

Le Président du parti UPRONA Abel Gashatsi a rappelé que la victoire de ce parti a abouti à l’indépendance du Burundi. Et de faire remarquer pour cette raison, l’UPRONA est un parti de tous les Burundais dans leur diversité ethnique, religieuse, etc.  M. Gashatsi a demandé aux Badasigana de sauvegarder l’Unité au sein de l’UPRONA et partant dans tout le pays parce que les Badasigana se trouvent partout dans le pays.

Abel Gashatsi a indiqué que comme il l’avait promis après son élection à la tête de l’UPRONA, le projet de rassemblement des Badasigana qui avaient quitté le parti pour se joindre à des coalitions contre nature lors des élections de 2015 se trouve à une étape satisfaisante. Ce projet avance bien dans tout le pays et la province dans laquelle le rassemblement a été effectif est la province de Muramvya.

L’autre promesse était la sauvegarde du patrimoine du parti. Ce dernier était en danger car, les anciens dirigeants du parti l’avaient hypothéqué dans les Banques pour des crédits divers. Tous les immeubles et propriétés sont maintenant en sécurité dans les mains du parti.

Des projets sont en cours pour améliorer et développe. Ici, il a souligné la construction d’une salle polyvalente à la Permanence nationale qui pourra accueillir des grandes assises même internationales. Une capacité d’accueil de plus de 1000places assises.

Il a fait savoir que l’UPRONA participe activement dans les différentes sessions de dialogue inter burundais que la facilitation parrainée par la communauté est africaine et qui se déroulent à Arusha.

L’UPRONA est lié infiniment à un pays : le Burundi

Dans son discours le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo membre de l’UPRONA  a fait savoir que la victoire du 18septembre 1961 est inoubliable au Burundi car, à l’origine de l’Indépendance du Burundi. Pour le Premier vice-président de la République, l’UPRONA est signe de l’indépendance. Chaque fois que l’UPRONA a eu problème, le pays en a souffert. D’où lorsque l’UPRONA est stable, le pays en bénéficie énormément. Ceux qui se réclament gardien de l’idéologie de l’UPRONA devaient savoir que son idéologie est de stabiliser le pays en toutes circonstances.

Gaston Sindimwo a rappelé que l’UPRONA a toujours contribué au rassemblement des Burundais. Leur unité en dépend beaucoup. Il a encore une fois renouvelé ses remerciements à l’endroit de l’actuel président de l’UPRONA Abel Gashatsi pour son leadership.

Le Premier vice-président de la République a demandé aux Badasigana de sauvegarder leur unité pour stabiliser le parti et le pays. Il leur a rappelé que les divisions qui ont affaibli l’UPRONA dans l’histoire ne provenaient que de ceux qui ne voulaient pas l’indépendance du pays. M. Sindimwo a fait savoir que les instigateurs des divisions à l’UPRONA ont toujours visé la domination de ce pays et partant, l’indépendance que l’UPRONA avait décrochée pour le Burundi.

Eviter des distractions qui ne visent que mettre en cause l’indépendance de notre pays

Dans la politique actuelle du Burundi, il y a toujours des tourmentes qui distraient les Burundais. « Rappelez-vous peu avant les élections de 2015, des allégations diverses ont fait couler beaucoup d’encre et de salive mais en réalité c’était pour déstabiliser le pays » a-t-il affirmé. Et d’ajouter que des voix commencent à s’élever contre un quatrième mandat or, qui dit quatrième mandat dit que l’actuel parti au pouvoir continuera à diriger le Burundi alors que les Badasigana veulent à leur tour décrocher le pouvoir avec les élections de 2020. C’est une distraction.

A propos de la disette qui se fait entendre dans diverses régions du Burundi, il a tranquillisé les Badasigana leur indiquant que le gouvernement du Burundi est en train de tout mettre en place pour le bien-être du peuple. Des pays amis du Burundi ont déjà apporté leur appui pour faire face à cette disette.

Au cours de ces cérémonies, les Badasigana de la Province de Muyinga ont offert à l’équipe de la direction nationale du parti une Bible pour chaque membre ainsi que le Premier vice-président de la République. La Bible étant source de la sagesse selon eux, elle pourra guider leurs pas pour diriger le parti. Les cérémonies ont été également marquées par l’admission des nouveaux membres à l’UPRONA.

Landry Ngendakumana à Muyinga

Publicités

Un commentaire sur “Les Badasigana de Muyinga ont célébré le 55ème anniversaire de l’UPRONA en accueillant de nouveaux membres

  1. « Et d’ajouter que des voix commencent à s’élever contre un quatrième mandat or, qui dit quatrième mandat dit que l’actuel parti au pouvoir continuera à diriger le Burundi alors que les Badasigana veulent à leur tour décrocher le pouvoir avec les élections de 2020. C’est une distraction. »

    Le CNDD-FDD et l’UPRONA font des travaux communautaires. Ces deux partis politiques semblent avoir compris que les Burundais les jugeront par leurs oeuvres en 2020. Que font les autres partis maintenant ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s