Présidence de la République: Audience accordée à la directrice régionale de l’UNFPA

c50pgwnwcaiif46Elle a apprécié les mesures prises en faveur des mères enceintes et des enfants de moins de cinq ans

Le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience, le mercredi 1er mars 2017, la directrice régionale du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), Dr Julitta Onabanjo. Elle a apprécié les mesures prises par le gouvernement du Burundi en rapport avec la gratuité des soins de santé des mères enceintes et des enfants de moins de cinq ans et leur scolarité primaire. Elle encourage le gouvernement du Burundi et le président de la République à aller de l’avant.

Selon le porte-parole adjoint du président de la République, Jean Claude Karerwa, madame Onabanjo est en charge de l’Afrique du sud et de l’est. Une région qui comprend vingt-trois pays dont le Burundi. Elle est en visite de travail de trois jours au Burundi et elle a déjà rencontré différentes autorités dont certains membres du gouvernement et le Deuxième vice président de la République avec lequel elle a lancé le thème de l’union africaine pour l’année 2017, le thème qui stipule que l’Afrique devrait profiter des dividendes démographiques en investissant pleinement dans la jeunesse.

Selon M. Karerwa, la directrice régionale a apprécié énormément les efforts fournis par le gouvernement du Burundi notamment les mesures salvatrices en faveur des mères qui accouchent dans les structures de santé publiques et les soins de santé qui leur sont accordés gratuitement et aux enfants de moins de cinq ans. Elle a également apprécié la gratuité scolaire des enfants de moins de cinq ans ainsi que d’autres mesures arrêtées par le gouvernement du Burundi pour alléger la souffrance de la population. Madame Onabanjo encourage ainsi le gouvernement du Burundi et le chef de l’Etat à aller de l’avant et promet de ne ménager aucun effort pour continuer à appuyer les efforts du Burundi.

Le chef de l’Etat a en outre remercié la directrice régionale et lui a réitéré l’engagement du gouvernement du Burundi à s’assurer que la population burundaise puisse atteindre un bien-être et faire en sorte que ce bien-être soit aussi exporté vers le niveau africain, voire même au niveau de l’humanité en général. Il a aussi remercié la directrice régionale d’avoir pris l’initiative de visiter le Burundi car, selon lui, quiconque visite le Burundi change de mentalité parce que les réalités sur terrain lui sont imprégnées et par conséquent il ou elle raconte ce qu’il ou elle a vu de ses propres yeux.

Astere Nduwamungu, http://www.ppbdi.com

Audience accordée à la représentante de UNFPA dans la sous-région par la Première dame

000AZBLa remercier pour la bonne collaboration existant entre elles dans diverses activités

La Première dame du pays Denise Nkurunziza a reçu en audience Julitta Onabanjo, représentante de UNFPA (Fonds des nations unies pour la population) dans la sous-région, le mercredi 1er mars 2017 à Bujumbura. Mme Nkurunziza voulait la remercier pour la bonne collaboration existant entre elles dans diverses activités.

Après l’audience, Denise Nkurunziza a indiqué à la presse que cette hôte était venue voir comment se déroulent les activités dans notre pays. Mme Nkurunziza l’a reçue en audience pour la remercier pour la bonne collaboration existant entre elles dans les diverses activités.

Le Fnuap soutient beaucoup les activités que nous réalisons. Il nous soutient entre autres dans les activités de sensibiliser les femmes leaders à avoir de belles familles, à prévenir le VIH/sida et surtout à se faire dépister, a-t-elle dit. Les femmes leaders sont aussi sensibilisées à propos de la santé de la reproduction et de la fistule. Mme Nkurunziza a ajouté qu’elle veut que ces femmes leaders le sachent et le communiquent à celles qu’elles dirigent dans les différentes institutions. En plus de ces maladies, Mme Nkurunziza a dit qu’elle sensibilise les femmes leaders à propos du cancer du col de l’utérus.

Onze provinces ont été déjà visitées

« Nous échangeons avec les femmes leaders sur les causes de ces maladies afin qu’elles puissent sensibiliser la population à les prévenir. Tout dépend souvent de la bonne santé et de l’espacement des naissances. C’est cette campagne que nous sommes en train de mener dans tout le pays », a fait entendre Mme Nkurunziza. La Première dame a déjà visité 11 provinces et compte continuer les activités afin de couvrir toutes les provinces du pays.

Mme Nkurunziza a vivement remercié Mme Onabanjo pour le soutien manifesté dans la sensibilisation de la jeunesse à prévenir la prostitution, le VIH/Sida, la fistule, le cancer du col de l’utérus et à propos de la santé de la reproduction. Elle a demandé à Mme Onabanjo de continuer à les soutenir en y mettant de la force, car le chemin à parcourir reste toujours long. Signalons que les deux personnalités ont clôturé leur audience en échangeant des cadeaux.

Martin Karabagega, http://www.ppbdi.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s