Les attaques verbales contre la Belgique sont dictées directement par le président NKURUNZIZA selon Hussein Radjabu

radjabu-hussein-26022017-100524NKURUNZIZA PIERRE CASSE. LA BELGIQUE IMPOSE A EN PAYER LES POTS CASSÉS. L’AFFAIRE PIERRE NGENDANDUMWE EN EXERGUE

Ah Oui ! On se souvient ! Vers la fin de l’année 2016 à la clôture des cérémonies de décoration de Francine Niyonsaba rehaussées par Pierre Nkurunziza en Commune Buganda, Evariste Ndayishimiye a attaqué verbalement la Belgique d’avoir assassiné l’ex premier ministre Pierre NGENDANDUMWE.

Partout où nous passons, on constate que le peuple burundais s’interroge et nous interroge pourquoi le pouvoir Pierre NKURUNZIZA fait des tapages pareils aujourd’hui.

Dans 7 sur  11  contacts que j’ai fait avec des groupes de personnes, je trouve  que les  propos d’Evariste Ndayishimiye mettant  en exergue l’assassinat de Pierre NGENDANDUMWE, sont revenus  au centre des discussions. Plusieurs veulent savoir pourquoi le pouvoir Pierre NKURUNZIZA réagi ainsi  aujourd’hui!!!

Je ne manquerai pas de signaler  (comme je l’ai fait dans ces différentes rencontres ) que même si Evariste a  craché ces mots, la parole est de Pierre NKURUNZIZA. Evariste Ndayishimiye n’a été qu’une caisse de résonance comme l’a été Gélase NDABIRABE lors des attaques contre le Rwanda, la Belgique et la France.

Revenant à ce chantage contre la Belgique, soulignons que Pierre Nkurunziza comme  tous les dictateurs agissent ainsi. N’avez vous pas observé  le sanguinaire Hussein Habre (Ex-Président TCHADIEN ) à la barre au Sénégal qui  croyant pouvoir manipuler l’opinion scandait  le slogan  « à bas l’impérialisme « ?. Cette parole de Nkurunziza ressemble à celle de Mobutu Sese Seko vers  la fin de son règne.

Mes compagnons de lutte  ont suivi de près les stratégies  de ce  sanguinaire pour s’imposer comme Président de la République  à vie et dirigeant à vie du parti CNDD-FDD via le conseil des sages. N’a-t-il pas  fabriqué  ce conseil  en violation des articles 100 et 101 de la Constitution du Burundi en vue de  l’exploiter et l’utiliser comme son cheval de bataille. Cela  lui a permis de contourner le CNDD-FDD dans sa mission noble de garantir le multipartisme, dans le strict respect de la loi. Il a détruit la société  civile et les médias  pour museler le peuple, en  le privant simultanément  de ses libertés individuelles et politiques via les partis politiques.

Que Pierre Nkurunziza cesse de distraire les Burundais par cette affaire NGENDANDUMWE. On sait que cet ex-Premier ministre a été assassiné avec son compagnon Butera Berchmans  (fils de Muhakwanke Mathieu ). On sait aussi que cette affaire figure parmi tant d’autres à traiter dans la Commission Vérité et Réconciliation ;malheureusement Pierre NKURUNZIZA a tout fait pour que cette commission puisse servir ses intérêts et non ceux du peuple burundais. Il  veut tout simplement détourner l’attention de ce peuple affamé qu’il a plongé dans la misère sans nom.

Même si la Belgique a accepté l’indépendance du Burundi, Pierre NKURUNZIZA doit savoir que les closes de la table ronde ne montrent pas qu’elle  s’est  engagée aussi de donner un coup de main aux dictateurs du Burundi Indépendant. Ce musellement du peuple et les assassinats perpétrés par le pouvoir sanguinaire de Pierre NKURUNZIZA montrent que c’est lui qui porte atteinte à l’indépendance du Burundi.

Tout burundais imprégné des valeurs démocratiques et ayant dans son esprit le respect des droits de l’homme en est conscient. Pour ce peuple  cette  diversion est sans effet pour le moment. Pour lui  si Nkurunziza casse ce n’est pas à la Belgique d’en  payer les pots cassés.   Les Burundais se sont engagés (avec les Accords d’Arusha comme fer de lance ) de régler leur problèmes sans négliger tous les facteurs exogènes et tous  contours cités ,qui auraient attisé la haine. C’est pour cette raison qu’ils ont proposé la mise sur pied d’une Commission de Vérité et Réconciliation.

Qu’il  accepte les initiatives de la communauté internationale en participant au processus de paix  sans faux-fuyants  car les manipulations à caractère de propagande ne lui servent en rien. Ils n’ont pas de place dans les cœurs des Burundais.

Pour eux c’est la paix ou rien.

Source : Page Facebook de l’Hon. Hussein Radjabu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s