Six historiens burundais recrutés par la CVR pour scruter le passé douloureux

c5vp9o5wiaao2auLa Commission Vérité-Réconciliation (CVR) a déjà enregistré 472 dépositions sur ce qui s’est passé à propos du passé douloureux dans la seule mairie de Bujumbura.

Dans une conférence de presse que le président de la CVR, Monseigneur Jean Louis NAHIMANA, a organisée ce jeudi 23 février 2017, il a indiqué que la CVR est entrain de mettre en place des points focaux pour faciliter le travail de déposition, faute de moyens pour mettre en place ses démembrements dans les provinces et dans les communes.

Quant à la recherche documentaire, le président de la CVR précise que cette commission a recruté un groupe de 6 historiens burundais pour rassembler et analyser les écrits sur les grands événements malheureux qui ont endeuillé le Burundi.

Concernant les commissaires de la CVR qui ne sont plus là, comme l’Abbé Désiré YAMUREMYE et le professeur Didace KIGANAHE, J. Louis NAHIMANA indique que la question se trouve sur la table de l’Assemblée Nationale pour leur remplacement.

Jeudi, le 23/02/2017 par NYANDWI Dieudonné, http://www.rtnb.bi

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s