Qui pourra sauver mon pays ?

qui-pourra-sauver-mon-paysQui pourra sauver mon pays ?

Il se tient à Arusha, Tanzanie, ce que le gouvernement de Bujumbura appelle ‘’dialogue’’. Le soit disant groupe d’opposition parle de ‘’négociations’’. Le facilitateur B. Mkapa quant à lui le baptise ‘’pourparlers’. Cette trilogie, pour moi, constitue un blocage qui tend vers la ruine.

À considérer les trois termes utilisés par les trois groupes on ne peut pas directement détecter celui qui a raison ou tord. Mais, l’histoire nous dira qui avait raison parmi le trio. On ne donne pas de définition pour ces terminologies espérant qu’on le fera dans la prochaine publication.

À considérer les invités au round de pourparlers du facilitateur, nous constatons qu’il (Mkapa) s’est trompé sur les critères des invités. Il a invité les mêmes personnes (celles des années 2000) sous la dualité Frodebu-Uprona avec chef et chef-adjoint d’orchestre (Buyoya pour le gouvernement et Minani pour l’opposition).

En invitant ces personnalités diverses, c’est comme si, au Burundi, il n’y a pas eu de nouveaux acteurs politiques. Sa mission risque de terminer en échec cuisant notamment qu’il a mis de côté ceux qui ont menacé sérieusement les institutions soient les putschistes et/ou les groupes révolutionnaires. Il ne faut pas ignorer l’idée révolutionnaire germée dans l’esprit d’un patriote.

Son agenda risque d’accoucher un gouvernement national représenté par les personnes participant à ses séances de pourparlers et malheureusement certains parmi eux sont ceux qui ont détruit l’Union des Barundi. Ce qui commence mal finit mal.

Ceux qui se ressemblent s’assemblent au pays de Mwalimu J. Nyerere dans une optique de revenir en force pour perpétuer leurs crimes. Ces individus sans vergogne ont déchiré mon pays, depuis son indépendance. En s’appuyant sur les fausses prétentions ethniques qui n’existent pas ils ont distingué les citoyens en ethnique ou en région de provenance. Ils ont pillé la richesse du pays des Barundi sans se soucier l’avenir de la génération future.

Donc, en tant que révolutionnaire déterminé, je n’attends rien venant d’Arusha même après cinq ans. Ces pourparlers vont coucher d’une souris et les Barundi seront obligés de revivre les mêmes déchirements après un mandats ou deux. Il est temps d’opérer un changement de la base au sommet.

Qui pourra sauver alors mon peuple?

Dans la  » La République  » de Platon la politique est l’art de gérer sagement la Cité. D’où, il y a un groupe de révolutionnaires qui croient en ces penses du Sage. Ils s’organisent ardemment afin qu’un jour puissent sauver leur Patrie se trouvant dans griefs de l’aigle dont aussi Nkurunziza saisit comme sa propriété.

Ils sont là harcelés et torturés psychologiquement que moralement. Bon nombre d’entre eux ont terminé leurs études, mais ils sont sans emploi. Ils sont dépourvus de leurs biens par le système dd à travers ses démembrements : Imbonerakure, police et administration corrompue et corruptible. Mais, ils savent qu’après la pluie le beau temps.

Le révolutionnaire engagé

Publicités

3 commentaires sur “Qui pourra sauver mon pays ?

  1. Courage REVOLUTIONNAIRE ENGAGÉ!
    La seule avenir d’une paix durable passera par LA REVOLUTION BURUNDAISE. Il s’agira de DERACINER le système politique basé sur la division bâtie autour des partis UPRONA, FRODEBU, FNL et CNDD-FDD. Il nous faut planter de nouveaux grains!
    COURAGE, LA LUTA CONTINUA, LA VICTORIA ACERTA!
    WE SHALL OVERCOME ONE DAY!

    J'aime

  2. Je ne pense pas que ce n’est pas une bonne stratégie de chasser ceux que vous appelez les origines de tous ces problèmes. Voilà pourquoi nous ne réussissons pas dans nos pays!
    La meilleure voie est que la nouvelle génération s’implique activement et positivement! Le grand problème qui bloque tout est la maudite pauvreté! Un jeune qui décroche un emploi au gouvernement préfère être lâche que de perdre son gagné-pain!
    La solution est de pas toujours voir que la meilleur voie de sortie est de travailler au gouvernement!!!
    Alors, tout le monde mettons nous au travail et soyons créant des micro-projets, petite , moyenne et grande entreprises et embauchons le peuple! À partir du moment où nos descendants ne dépendrons toujours du gouvernement pour vivre, ils pourront sortir aisément ce les tient à cœur. Là ce sera la démocratie, où le meilleur dirigeant gagnera le vote par ses compétences! Petit à petit l’oiseau fait son nid!
    Merci

    J'aime

  3. Ico nico abategerezwa kuganira sibo bariko baraganira. Ces vieux politiciens badukoreye amabi menshi kandi nibo bashaka kuguma bagaruka muri politique comme ce sont eux qui sont intelligents que les autres. Mukapa rero nukohagabira kuko abo bantu bashaka kuguma k’ ubutegetsi kugira ngo bagume bahishira ibibi bakoreye uburundi. Nukobiyamiriza hakiri kare kuko politique yabo irashaje

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s