Culture de mensonger (par Issa Ndimurwanko)

108507831CULTURE DE MENSONGER

Le dossier de Mukoni (Muyinga) m’interpelle, car le gouvernement a arrêté de nombreux individus dont sept militaires, un policier et une dizaine de civiles tous accusés de vol. Tous ces citoyens, certains innocents et d’autres en savent quelque chose, ont vu leurs droits humains bafoués par le jugement qui n’a pas respecté le droit d’être représenté par un avocat. Je dis que certains sont innocents, car ils ont été arrêtes ailleurs du lieu du crime et leurs collègues de travail avouent qu’ils ont passé la nuit ensemble (au camps militaires), donc la nuit de l’attaque ce qui confirme la non participation à l’attaque du camp Mukoni. Ils ont été arrêtés parce qu’ils ont été pointus du doigt ou par soupçon de ne pas être d’accord avec le système en place.

Le gouvernement les accuse pour le vol armé sans le prouvé, car il n’a pas précisé quel genre de vol s’agit-il ; est-ce qu’ils voulaient voler le camp de Mukoni, si oui qu’est ce qu’ils voulaient dérober ? Le fait que le gouvernement se permette de mentir et violer les droits de l’homme prouve ses caractères belliqueux et génocide politique*. Les victimes n’ont pas eu le droit d’être assistés ou représentés devant la justice, telle que la constitution le mentionne. Ils ont été torturés, tandis que le Burundi a ratifié la Convention de New York contre la torture. Après le mensonge du gouvernement, c’était le tour du mouvement Malibu qui, selon lui l’attaque a été conduite par ses hommes. Les personnes condamnées n’ont aucune assistance de sa part de celui-ci et ne connaissent pas ce mouvement en bref ils n’ont jamais entendu parler du Malibu.

Très tôt le matin, le MALIBU revendiquait l’attaque tout en annonçant la récupération de tenu de combat et au moins une centaine de fusils récupérés, mais le porte parole de l’armée burundaise ne parle pas des armes volées. Selon notre investigation effectuée auprès de personnes concernées, nous avons constaté que personne ne reconnaît ce mouvement, ni la personne qui a signé la déclaration. Pour ceux qui connaissent Mukoni, il y a une seule possibilité de récupérer les armes et les camoufler sans être découverts, c’est dans la forêt du parc de la Ruvubu. Vu l’heure de l’attaque il aurait été difficile d’atteindre cet endroit sans être vus ou poursuivis par les Imbnerakure ou la police. De Muyinga à Cankuzo, c’est 80,1km donc 2h 32min en voiture à cause de l’état de la route, mais plus de 6 à 8h à pied. Advenant que les combattants sont partis après l’attaque disons vers 3h du matin, ils auraient été vus par les habitats au cour de leur progression, car ils allaient atteindre le parc (côté Muyinga) vers 8h du matin. Toutes les localités environnantes de Muyinga n’ont pas signalé des traces de passage de ces combattants de Malibu.

Pour conclure, je voulais souligner que ce mensonge grotesque ridiculise leurs auteurs. Le trio d’individus qui avait organisé l’action de Mukoni ratée a préféré l’anonymat. Mais ils devraient assumer leur responsabilité parce que la guerre est une autre forme de faire la politique. De plus, l’assistance aux victimes incombe à eux. Juste un petit rappelle Rymond Pitch disait : « Le mensonge est la meilleure arme de défense pour les faibles, et le moyen le plus rapides d’écarter le danger ». Le menteur devra faire face au scandale, à l’échec et à la honte. Celui qui ment au court de lutte ne devrait pas gagner la sympathie du peuple, car ceux qui sont au pouvoir actuellement étaient comme ces individus malintentionnés. Si aujourd’hui, le peuple burundais éprouve de difficulté pour solutionner ses différends, c’est parce que son histoire est émaillée de mensonge pur. Ce qui hérite du mensonge ne lège que du mensonge.

Issa Ndimurwanko

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s