Prenons nos ancêtres pour modèles afin d’asseoir notre unité

monument-de-lunite-nationaleLa date du 5 février étant tombée le Dimanche, jour de partage de la prière pour tous les chrétiens du monde entier, la journée dédiée à l’unité a été célébrée le lundi à travers tout le pays. Comme il l’a toujours fait en pareille circonstance, le Président de la République Pierre Nkurunziza avait, samedi, adressé un message à la nation dans lequel il a notamment tracé la voie à suivre pour achever l’œuvre d’édification de l’unité nationale, héritage inestimable de nos ancêtres. Le chef de l’Etat a souligné la nécessité d’approfondir la réflexion sur la problématique de nos difficultés et de nos insuffisances et sur la démarche la plus appropriée pour atteindre cet objectif, les plus grands espoirs étant fondés sur les résultats attendus de l’objectif à atteindre, celui d’une unité nationale solidement construite. Pour y parvenir, le chef de l’Etat a indiqué un certain nombre de valeurs positives qui doivent être les nôtres dont la dignité, la solidarité, l’honnêteté, la charité, la vie en paix avec les autres, la justice, la tolérance, la réconciliation, la vérité et le respect de la vie d’autrui, les meilleurs modèles à suivre pour cela étant nos ancêtres, véritables bâtisseurs de l’unité nationale.

Comme nous aujourd’hui, nos ancêtres étaient Hutu,Tutsi et Twa. Comme nous aujourd’hui, nos ancêtres parlaient une seule et même langue, le Kirundi et jouissaient d’une même culture. Comme nous aujourd’hui, nos ancêtres vivaient sur de belles collines verdoyantes, cultivant dans les mêmes champs, empruntant les mêmes sentiers et puisant aux mêmes sources d’eau. Mais contrairement à eux, nous avons détruit, de nos propres mains, ce qu’ils ont mis tant de temps pour construire à la sueur de leur front : Un Burundi profondément uni et paisible. Y’a-t-il meilleurs modèles suffisamment prégnants pour exercer une influence positive sur nous-mêmes, sur les générations montantes et à venir que nos ancêtres ?

Vingt-cinq ans après la création de la fête de l’unité et 26 ans après l’adoption de la charte de l’unité, demeurons attachés aux pas de nos ancêtres, animés d’une volonté ferme de réussir là où nous avons échoué en raison des crises répétitives que le pays a connues dans le passé et qui ont profondément affecté l’unité nationale. Pour rompre avec ce passé douloureux, référons-nous constamment à la voie tracée par le chef de l’Etat dans son message à la nation. Faisons nôtres toutes ces valeurs positives qui constituent en réalité des règles de vie commune, des règles de cohabitation pacifique, des guides de reconnaissance de la valeur d’autrui. Le temps étant venu de nous réconcilier avec notre passé tourmenté pour faire de notre pays une terre de cohésion nationale et sociale, de tolérance et de fraternité, il devient impérieux de rappeler sans cesse ces valeurs, notamment aux jeunes souvent désorientés par le comportement des adultes, qui les incitent et les encouragent à la haine, à l’intolérance, à la violence, au lieu d’être des modèles positifs d’identification.

Ving-cinq ans après la création de la fête de l’unité et 26 ans après l’adoption de la charte de l’unité, nous avons besoin d’entendre la voix de ceux qui proclament l’amour de l’autre dans une société désireuse de réconciliation, de justice et de paix. Il s’agira là d’un apport essentiel et positif de nature à nous conduire à une réconciliation effective avec nos semblables, chemin nécessaire pour la construction d’une même communauté de destin. Suivons la vraie boussole, celle qui nous indiquera la bonne route à suivre.

Louis Kamwenubusa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s