Il faut plus d’espace pour accueillir les réfugiés burundais, selon le HCR

20031252606_d1f8457783_bAlors que des centaines de réfugiés burundais arrivent chaque semaine dans les pays voisins, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé mardi les gouvernements hôtes à accorder plus de places pour pouvoir les accueillir.

Le nombre de personnes fuyant le Burundi a augmenté au cours des premières semaines de l’année 2017, mettant sous pression les pays d’accueil, en particulier la Tanzanie, le Rwanda et la République démocratique du Congo.

« La majorité des réfugiés sont des femmes, des enfants et des personnes ayant des besoins spécifiques », a précisé le porte-parole du HCR, William Spindler, lors d’un point de presse à Genève.

Depuis avril 2015, plus de 386.000 Burundais se sont réfugiés dans les pays voisins et le HCR estime que ce chiffre devrait dépasser les 500.000 en 2017. Actuellement, la Tanzanie accueille 222.271 réfugiés burundais, le Rwanda 84.866 et la RDC 32.650.

Selon le HCR, si davantage de terrains ne sont pas allouées pour accroître la capacité de ces camps, il sera difficile de fournir suffisamment d’abris et de services d’assistance aux réfugiés. Les installations dans les camps doivent également être améliorées.

Les difficultés rencontrées sont causées par le surpeuplement dans les camps existants, notamment en ce qui concerne l’accès aux services sociaux de base, la protection de l’enfance, la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, l’insuffisance des salles de classe, la prévention de l’absentéisme, l’aide aux personnes ayant des besoins spécifiques.

« Nous travaillons avec les gouvernements hôtes pour aborder la question foncière et sommes impressionnés par leur engagement, ainsi que par leur générosité, mais il faut agir davantage pour éviter un glissement dangereux en matière de normes et de conditions », a souligné M. Spindler.

French.china.org.cn |  le 08-02-2017

Advertisements

4 commentaires sur “Il faut plus d’espace pour accueillir les réfugiés burundais, selon le HCR

  1. « « La majorité des réfugiés sont des femmes, des enfants et des personnes ayant des besoins spécifiques », a précisé le porte-parole du HCR, William Spindler, lors d’un point de presse à Genève. »
    1) Ces femmes et les enfants sont-ils des réfugiés politiques ?
    2) Les femmes et les enfants ( ou tout simplement la population) fuient quand une guerre éclate entre deux belligérants; Y a-il une guerre entre deux belligérants au Burundi qui oblige la fuite des femmes et des enfants ?
    3) Quand les congolais fuient vers le Burundi, on comprend parce que des combats entre l’armée congolaise et les groupes armés dans la zone où se trouve cette population qui fuit. Est-ce le cas pour le Burundi ?
    4) Dirent que les Burundais (femmes et enfants) fuient vers tous les pays limitrophes, ça veut dire qu’il y a des combats partout au Burundi. Est-ce que Monsieur Spindler peut confirmer cela ?
    5) La Tanzanie a décidé de ne plus accueillir des réfugiés en groupe, seulement un réfugié individuel. Mais Monsieur Spindler demande à la Tanzanie d’augmenter l’espace pour accueillir les réfugiés.burundais

    Mbega n’ikintu giki cinyegeje mu Burundi, abantu bose bo mw’isi bahaye barondera ?
    Ni twebwe gusa abarundi duhumirije tutakibona ?

    J'aime

  2. Le nombre des réfugiés a augmenté dans les premières semaines de 2017, hhhhhh et que fuient ces réfugiés? Y a-t-il une guerre au Burundi? A ces vendeurs de mensonges on dit merde! Certains pensait que le Burundi allait être in champ de bataille où ils allaient envoyer leurs ONG ou des militaires (pour le maintien de la paix) afin d’amasser de l’argent, leurs espoirs ont été déçu et ils sont devenus vendeurs de mensonges. On s’en fout de vos histoires inventées, elles finiront par être mises au grand jour comme ces rumeurs du génocide.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s