Un premier lot du don de riz chinois attendu le 7 février prochain à Bujumbura

aide-riz-chinoisUn premier lot de 500 tonnes de riz chinois étuvé est attendu à Bujumbura le 7 février prochain à Bujumbura à titre de don dans le cadre d’une aide alimentaire chinoise promise au Burundi vers fin 2016, a annoncé vendredi à Xinhua Ferdinand Bashikako, responsable du ministère burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale (MRECI).

M. Bashikako, directeur général du Département des relations avec l’Afrique, l’Asie et l’Océanie du MRECI, a remercié le gouvernement chinois, pour n’avoir jamais cessé d’apporter son appui au gouvernement burundais, particulièrement dans les moments difficiles tels que ceux vécus lors de l’irruption des catastrophes naturelles.

Vers fin 2016, le gouvernement chinois, en réponse à une requête du gouvernement burundais, a consenti à fournir au gouvernement burundais, à titre de don, une aide alimentaire globale de 5.262 tonnes de riz étuvé, d’une valeur de 50.000.000 de yuans, y compris les frais de transport et d’assurance.

Le 25 janvier dernier, dans une intervention faite au cours d’une cérémonie sur le Nouvel An chinois 2017 pour la diaspora chinoise au Burundi, le secrétaire permanent au MRECI, Jean de Dieu Ndikumana, a déclaré que pour le Burundi, l’année 2017 a débuté avec une « crise alimentaire » consécutive aux phénomènes climatiques El Nino et La Nina.

Les effets pervers de ceux-ci, a-t-il expliqué, sont des menaces de famine, qui planent sur certains coins du pays.

Au cours de cette cérémonie, l’ambassadeur de Chine au Burundi, Zhou Ruisheng, a réaffirmé que dans le cadre de l’assistance alimentaire chinoise pour le Burundi, les autorités chinoises étaient à pied d’œuvre pour mobiliser près de 5.000 tonnes de céréales en faveur des sinistrés burundais.

M. Zhou a précisé que dans cette perspective, un premier lot de 500 tonnes de céréales était en route vers le Burundi, et que le navire l’embarquant allait bientôt accoster au port tanzanien de Dar-Es-Salaam.

Le deuxième lot de 1.000 tonnes, a-t-il ajouté, a déjà quitté la Chine à partir du port d’embarquement de la ville chinoise de Shanghai et qu’il était attendu dans un proche avenir au Burundi.

Les autres lots restants, a-t-il promis, vont arriver au fur et à mesure, tout au long de l’année 2017.

Selon le Fonds des Nations unies pour la population, près d’un quart de la population burundaise (trois millions de personnes) seraient actuellement menacée d’une famine, qui nécessite une aide alimentaire d’urgence.

French.china.org.cn |  le 04-02-2017

Publicités

Un commentaire sur “Un premier lot du don de riz chinois attendu le 7 février prochain à Bujumbura

  1. Bravo à la chine. Aide au peuple meurtri par ses dirigeants ventriotes.
    Suovre aussi si le riz arrivera à destination. Le riz pouraot se retrouver dans des magasins es membres des gouvernements.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s