La crise est terminée ! Il faut mettre fin aux désordres et construire le pays

img-20170116-wa0011Prenons soin de nos infrastructures publiques

Le monument du soldat inconnu et bien d’autres infrastructures publiques comme les poteaux, les feux de circulation, les routes, les bâtiments publiques ont été endommagés par des accidents de roulage. Des fois, les responsables de ces accidents quittent les lieux incognito, des fois, Ils croisent les bras et attendent que Le gouvernement construise de nouvelles infrastructures. A qui revient la responsabilité des infrastructures publiques? Le gouvernement ? La police? Les assureurs? Les administrateurs locaux? La population?

C’est pour conscientiser Le publique sur ces questions que Le 1er Vice-Président du Burundi, S.E Gaston Sindimwo s’est rendu au monument du soldat inconnu et au rond point de Kamenge chez Iwabo wabantu où se trouve 2 infrastructures récemment endommagées par des automobilistes. Le Ministre des transports, Le maire de la ville Bujumbura, les compagnies d’assurance, les représentants de la Police étaient aussi présents.

Ces derniers ont pu échanger sur les démarches qui doivent être entreprises afin de s’assurer que les réparations des infrastructures soient faites bien et rapidement. Les propositions faites sont les suivantes:

  • Le ministère des Travaux publiques devrait rapidement faire enregistrer Le sinistre auprès des Assureurs
  • Les Assureurs doivent tout faire pour réduire  les délais de traitement des dossiers au strict minimum afin de s’assurer que les réparations des biens publiques soient faites à temps
  • Pour des citoyens non assurés, un fond de garantie du gouvernement devrait être mis en place pour permettre Une assurance minimale des individus et des biens
  • Faire plus de sensibilisation à la population afin que les citoyens soient informés sur les mesures à prendre en cas d’accidents impliquant des infrastructures publiques
  • Créer Un cadre d’échanges entre les assureurs, la police et les responsables administratifs pour la concertation et la collaboration de tous les Acteurs impliqués.
En outre, des recommandations ont été formulées pour prévenir les accidents:
  • Multiplier les dos d’ânes surtout à l’entrée des villes
  • Installer des deux de circulation
  • Le recyclage des chauffeurs, instaurer Le système des points sur les permis de conduire
  • Promouvoir le contrôle technique des véhiculer et enlever de la circulation ceux trop usés
A la fin des échanges, certains journalistes ont sollicité un point de presse avec Le 1er VP du Burundi. Le point de presse s’est déroulé en après midi et a porté sur essentiellement les points suivants:
  1. Les discussions qui se déroulent Les 16 et 17 janvier 2017 avec invitation du Facilitateur Mkapa
  2. Sécurité des Burundais décédés en RDC
  3. La lettre envoyée par l’adjointe du chef de cabinet civil du Président de la République au ministre des affaires étrangères demandant Le rapatriement des troupes Burundaises en Somalie au sein de l’AMISOM
  4. Gouvernement de transition
  5. Les réfugiés, qui Selon Le HCR continuent à arriver dans les pays voisins
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s