Dialogue inter-burundais : Incertitudes sur les participants à la prochaine rencontre des leaders politiques à Arusha

logo-cnaredL’incertitude demeure quant aux participants de la prochaine session des négociations inter-burundais à Arusha en Tanzanie. Certains politiques affirment qu’ils n’ont pas encore reçu d’invitation, d’autres déclarent qu’ils ne participeront jamais à des négociations dirigées par le facilitateur Benjamin Mkapa, accusé d’avoir pris fait et cause pour le Président Nkurunziza.

L’invitation émise par le bureau du facilitateur le 9 Janvier 2017 précise que les partis politiques invités et dont les présidents ne résident pas au Burundi ne peuvent s’y rendre. Sur les 21 partis politiques composant le CNARED, seuls 6 ont des présidents qui se trouvent sur le sol burundais.

Selon des sources au sein de la plateforme de l’opposition du CNARED, le bureau du facilitateur dans la crise burundaise a invité individuellement les présidents des partis politiques.

Ceux qui ont déjà des invitations sont les partis ADR, Sahwanya Frodebu, Kaze-FDD et CDP-Iserukarukamvye. Le président de ce dernier, Anicet Niyonkuru déclare qu’il ne participera pas à ces négociations pour ne pas transgresser les conclusions d’une réunion du CNARED du 4 Janvier 2017.

« Lors de notre dernière rencontre, on s’est convenu de ne plus participer aux négociations tant que la question de la médiation n’est pas résolue. Nous souhaitons une facilitation forte, opérationnelle, neutre et impartiale. Et le CNARED ne compte pas répondre aux invitations d’une facilitation qui appuie le pouvoir de Bujumbura », déclare Anicet Niyonkuru.

Les partis politiques qui forment le directoire du CNARED disent ne pas avoir reçus d’invitation. « Même s’ils en avaient, ils n’y auraient pas participé », déclare Pancrace Cimpaye, porte-parole du CNARED.

Le seul parti qui a confirmé sa participation à la prochaine session est le Sahwanya-Frodebu dirigé par Fréderic Bavuginyumvira. Léonce Ngendakumana, vice-président de ce parti, s’était déjà entretenu avec Benjamin Mkapa lors de sa visite à Bujumbura en décembre 2016.

Selon le CNARED, d’autres leaders de partis politiques membres de cette plateforme et résidents à Bujumbura n’ont pas été conviés à cette rencontre avec le facilitateur que Mkapa veut organiser en début de semaine prochaine à Arusha.

Les partis politiques MSD et PTD-Girajambo n’ont pas encore reçu d’invitation de la part du bureau du médiateur. Benjamin Mkapa a été récusé par le CNARED qui l’accuse d’avoir affiché son soutien au Président Nkurunziza lors de sa dernière visite à Bujumbura. L’ancien président tanzanien avait alors déclaré que la question du 3ème mandat n’en n’est plus une et qu’il faut penser aux élections de 2020.

http://www.rpa.bi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s