Les opposants burundais sont-ils plus criminels que NKURUNZIZA ?

cgg428_weaaaobbLes opposants burundais sont-ils plus criminels que NKURUNZIZA ?

J’observe depuis le début de la crise burundaise tous les intervenants tant sur les sites web que sur les réseaux sociaux.

Il est vrai que beaucoup de crimes de sang sont commis par les outils étatiques dont le parti CNDD-FDD est le premier responsable. Il y a aussi des crimes que l’on peut coller au dos de l’opposition armée ou politique. Et les preuves ne manquent pas.

En ce qui concerne les crimes de sang, il est vrai que les services de sécurité battent de loin l’opposition. Mais l’opposition s’est aussi installé dans d’autres crimes tel que la diffamation des individus qui ne sont pas acquis à leurs causes. Ce crime pour certains burundais est pire que la mort.

Hier j’ai découvert avec beaucoup de regrets sur le compte Facebook d’un burundais du nom de RUGAMBARARA Adrien qui se dit activiste contre le troisième mandat, un article qui insulte le patron de la Radio BUJUMBURA Internationale. C’est une honte pour la culture burundaise. Pire encore cet activiste vit en Europe où la démocratie et la tolérance sont de légende. Comment salir gratuitement une personne qui ne soutient pas vos projets ? C’est un manque de personnalité, un manque d’éducation, un manque de responsabilité. A se demander même si cet activiste est réellement burundais ou connait la culture burundaise.

Pour certain burundais, vivre avec un article pareille en circulation est une abomination. Certain BASHINGANTAHE préfèrent se suicider au lieu de vivre avec un impaire de cet acabit. D’autres diront qu’il préfère une balle dans la tête au lieu de subir cela. Vaut mieux mourir sous les balles de NKURUNZIZA, diront d’autres, que d’être souiller de cette manière.

Sur ce point les opposants burundais réunis au sein du CNARED et des SINDUMUJA sont des champions dans le domaine de ce crime odieux. Tout le monde n’a pas la capacité de résistance comme celle du directeur de la RBI. Les vrais politiciens ou activistes devraient se désolidariser de ce genre de pratique et cela ouvertement sinon c’est un jeu dangereux car personne n’a le monopole de ce genre de crime. Imaginez si ces opposants arrivent un jour au pouvoir ce qu’ils pourront faire subir à un burundais lambda. Peut être pire que ce que subit les burundais aujourd’hui.

Il est évident que cette crise prendra fin un jour. Mais je demande à tous ce monde là qui passe des journées devant leurs ordinateurs ou smartphone de se poser la question de savoir qu’est-ce qui en restera de ces chicaneries, des ces insultes, des ces mensonges, de ces actes des diffamations, … Demains vos enfants se rencontreront dans la rue. Que vont-ils se dire ? Sachant qu’eux aussi ont des comptes facebook, whatsApp, … et qu’ils lisent tous ce que leurs parents écrivent.

Faisons tout pour que cette crise se termine sans beaucoup de casse au niveau de notre société. La vie au Burundi n’est pas uniquement politique. Plus de 90 % de la population vaquent à d’autres occupations.

Tout en passant, je remercie les responsables du site http://www.bujumbura.be d’avoir retirer l’article (lettre) concernant l’enfant qui parle de son père « voyou ». Cela prouve la maturité de ce site. Ils ont évité le piège de leurs détracteurs en refusant de s’abaisser à leur niveau.

Merci de m’avoir écouté.

NDAVUGA Simvura 

3 réflexions sur “Les opposants burundais sont-ils plus criminels que NKURUNZIZA ?

  1. Jewe numva vyumvikana neza! Gusa nuko utatubwiye ahubwo ingene notre parcelle pure et positive le reste même dans le monde infiniment incontrollable! « Ineza yama itsinda ikibi « !

    J'aime

  2. Cher internaute, cher ami, rappelez-vous de la lumière cartésienne : « Je pense, donc je suis », Descartes. Lorsque vous postez un écrit, un « objet », sur Internet, il représente votre pensée, autrement dit, votre être. Il serait judicieux, avant de l’« envoyer », de vous dire mentalement : « j’envoie ce message, fruit de mon être, à Dieu, Il le lira. Puissè-je, en retour, en recevoir l’image de ce que je suis ». Je pense, en effet, que l’outil que l’intelligence humaine a pris le temps pour le mettre à notre disposition est à l’image de l’âme collective de l’Humanité. Cette toile devait recevoir uniquement l’expression la plus noble de notre nature divine. La différence avec l’âme universelle, dont la nôtre est une parcelle, est que la toile des internautes est matérielle et virtuelle et prend tout sans tri, alors que l’âme universelle est spirituelle, réelle et n’accepte que ce qui est de sa nature sacrée : le pur, le positif. Quant à l’impur, le négatif, il reste au lieu de son origine lui faisant souffrance, lui causant malheur et l’entrainant à l’autodestruction pour une vie.
    Je rêve, peut-être !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s