Les Somaliens plaident avec l’UE pour maintenir les troupes du Burundi à Amisom

le-general-venuste-niyongaboLa communauté somalienne en Ouganda a lancé un appel à l’Union européenne (UE) en tant que bailleurs de fonds de la Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom) pour mobiliser des salaires pour les troupes burundaises qui menacent maintenant de quitter la Somalie.
Le Burundi a également menacé de poursuivre l’Union africaine (UA) pour non paiement de son contingent de maintien de la paix en Somalie.

«La sécurité en Somalie est encore très fragile, c’est pourquoi nous avons encore besoin d’Amisom. L’autre jour, les médias ont rapporté qu’un homme armé était considéré comme un militant d’al-Shabaab ayant abattu quelqu’un mort à State House [à Mogadiscio]. Cela prouve que nous ne sommes pas encore stables pour rester seuls « , a déclaré lundi à Kampala le président de la communauté somalienne en Ouganda, M. Hassan Hussein.

« Si Amisom se retire maintenant, même la petite paix que nous avons atteinte sera emportée », a déclaré M. Hussein.

Le président Pierre Nkurunziza a déclaré que les forces burundaises servant avec Amisom sont allées plus d’un an sans salaire.

« L’échec de l’Union africaine à régler le problème d’ici le mois prochain, les soldats burundais se retirer de la mission », at-il dit.

Avec 5 432 soldats en Somalie, le Burundi est le deuxième plus important contributeur de troupes sous Amisom après l’Ouganda. Les autres pays contributeurs sont le Kenya, l’Ethiopie et Djibouti.

M. Nkurunziza a accusé l’Union africaine de porter atteinte à ses soldats de maintien de la paix sur lesquels le pays dépense beaucoup de ses ressources, notamment en les faisant pleuvoir et en les équipant avant d’être déployés en Somalie.

« Les gens devraient savoir que personne ne peut se permettre de payer la vie de nos soldats et ceux qui ont été blessés », at-il ajouté, ajoutant: « Nous avons conclu un accord avec eux (UA) et ils ont décidé de ne pas le respecter ».

Le Burundi a fait l’objet de nombreuses critiques internationales au sujet de l’agitation politique mortelle qui a suivi la poursuite de Nkurunziza d’un troisième mandat en exercice l’année dernière, ce que beaucoup dans le pays ont appelé inconstitutionnel. Des centaines de personnes ont été tuées à la suite des troubles.

Le Burundi devrait faire pivoter trois bataillons de soldats en Somalie en janvier, a déclaré son colonel Gaspard Baratuza, dans un communiqué publié plus tôt cette semaine.

L’UA doit encore répondre aux menaces du Burundi de retirer ses troupes.

Tuesday January 3 2017, http://www.monitor.co.ug

Une réflexion sur “Les Somaliens plaident avec l’UE pour maintenir les troupes du Burundi à Amisom

  1. Let see what nkurunzi going to do, they was thinking that all the trash talk about EU and UA one the not going to pay for it , he said this month he taking the soldiers back to burundi, wait and see

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s