Visite à l’orphelinat Sainte Trinité (Gitega) par la Première dame

dsc_0249C’était dans le but de célébrer les fêtes de fin d’année avec les orphelins

Noel approche et certains enfants ne sont pas en famille comme les autres. La première dame du Burundi, Denise Nkurunziza a, à cet effet, visité un des orphelinats de Gitega pour être auprès de ces enfants qui n’ont pas pu être avec leurs parents. C’était dans l’après midi du jeudi 15 décembre 2016. Elle leur a octroyé une aide en vivres et non vivres notamment le riz, du haricot, des boîtes au lait, des ustensiles de cuisine, des couvertures, des pampers , des savons , les beignets et les limonades.

Dans son discours d’accueil, la religieuse qui a représenté les autres de la congrégation des sœurs de la Sainte Bernadette, Sœur Bassa Macumi a fait savoir que cet orphelinat compte cinquante enfants. Certains vont à l’école, tandis que d’autres sont encore des nourrissons. Elle souligne qu’à l’âge de trois ans, les parentés viennent pour récupérer leurs enfants comme cela est convenu. En effet, les enfants accueillis sont ceux que les parents ne sont pas capables de prendre en charge suite à des maladies graves ou à des déficiences mentales, voire celles qui meurent après l’accouchement. Mais, comme la place de l’enfant est en famille, les enfants sont envoyés à trois ans pour vivre dans les familles des parentés. Elle a remercié la première dame pour son soutien, car ces enfants ont besoin de beaucoup de choses pour pouvoir grandir. Sœur Macumi a indiqué que la congrégation s’occupe aussi de les éduquer pour que, plus tard, ces enfants deviennent des gens utiles à la société et développent leur pays. Même si, parfois, il leur est difficile de tenir le coup, la religieuse a indiqué que ces sœurs de ladite congrégation ne se découragent pas car il y a des gens comme la Première dame qui pensent à ces enfants.

Les enfants ont droit de chanter Noël

Quant à Première dame Nkurunziza, elle a encouragé les sœurs à ne pas se lasser. Elle leur a fait savoir que leur récompense est grande de la part de Dieu et qu’elle fera de son mieux pour toujours être auprès d’elles. Noël est synonyme de joie seulement quand il y a des enfants qui chantent comme les autres, a-t-elle indiqué. Ces enfants ont le droit de chanter Noël ayant quelque chose à mettre sous la dent. Elle a affirmé qu’elle était heureuse de les trouver en bonne santé et joyeux. Elle a ensuite partagé les beignets et les limonades aux petits enfants de l’orphelinat tout en priant pour eux. Elle a enfin visité les locaux propres et les rangés où logent ces enfants.

Blandine Niyongere, http://www.ppbdi.com

Publicités

Un commentaire sur “Visite à l’orphelinat Sainte Trinité (Gitega) par la Première dame

  1. Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. 2Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 3Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s