Le Burundi veut relancer la filière coton avec le lancement du projet Victoria Coton

champ-de-cotonLe ministère burundais de l’Agriculture et de l’Elevage a lancé lundi à Bujumbura un projet régional dénommé Victoria Coton dans le cadre de la relance de cette filière qui était en perte de vitesse et ce, grâce à la coopération avec le Brésil.

« C’est un projet qui vient à point nommé vu les contraintes observées dans la filière Coton qui constituent une entrave à la production », a indiqué dans son discours de lancement du projet Séverin Bagorikunda, secrétaire permanent au ministère de l’Agriculture et de l’Elevage.

En effet, a-t-il expliqué, le secteur cotonnier fait face actuellement à un défi majeur de chute de la production car, elle est actuellement de moins de 2.000 tonnes par an alors qu’elle a pu atteindre un niveau record proche de 9.000 tonnes en 1993.

Il a cité parmi les principales causes de cette chute la diminution des superficies réservées à la culture du coton suite à la pression démographique sur les terres agricoles, l’arrêt de la recherche en matière de recherche cotonnière entraînant un déficit en semences cotonnières de qualité et enfin, le vieillissement de l’infrastructure industrielle sans grande possibilité de la renouveler.

Avec ce nouveau projet, le secrétaire permanent a fait savoir que « le gouvernement envisage de redynamiser le secteur cotonnier en favorisant la promotion de toute une filière cotonnière complète depuis le coton au champ jusqu’à l’habillement ».

Pour réussir, le gouvernement doit régler définitivement la question d’attribution à la Compagnie de Gérance du Coton (COGERCO) des blocs situés au sein de la réserve cotonnière ainsi que l’affectation de nouvelles terres au secteur cotonnier.

Avec ce nouveau projet, il y aura un renforcement de l’agriculture mécanisée et l’association ou la rotation entre certaines cultures et le coton comme les légumineuses et le gouvernement compte relever tous les défis identifiés pour atteindre une production de 5.000 tonnes de coton fibre qui est utilisé par la société locale AFRITEXTILE.

Toute la semaine sera réservée aux activités de lancement de ce projet selon le secrétaire permanent au ministère de l’Agriculture et de l’Elevage qui a interpelé tous les cadres qui vont participer pendant cette semaine à ces activités de donner le meilleur d’eux-mêmes pour la réussite du projet.

French.china.org.cn | le 13-12-2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s