Communiqué de la diaspora du parti UPD-ZIGAMIBANGA

upd-10122016-192313COMMUNIQUE DE LA DIASPORA DU PARTI UNION POUR LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT  « UPD-ZIGAMIBANGA »

Une réunion regroupant les hauts responsables de la diaspora du Parti UPD-ZIGAMIBANGA a eu lieu à Metz, le 10 décembre 2016. A l’issue de cette rencontre, M. Adolphe Nzobatinya, Président a.i de la Diaspora du parti  « UPD-Zigamibanga » a rendu public les points saillants des travaux du bureau de la Diaspora.

  1. Les participants ont déploré le fait que certains dirigeants du Parti ne manifestent aucun égard à l’endroit des militants, encore moins aux textes juridiques qui régissent cette formation politique. C’est dans ce contexte que la Diaspora du Parti UPD-ZIGAMIBANGA n’a pas hésité à fustiger le comportement de M. Mugwengezo Chauvineau, Président d’Honneur dudit Parti qui a osé créer sans vergogne des organes parallèles en violation des Statuts de l’UPD-ZIGAMIBANGA. La Diaspora du Parti UPD-ZIGAMIBANGA regrette amèrement de constater qu’en agissant ainsi, M. MUGWENGEZO Chauvineau n’avait qu’un seul objectif : réduire en miettes ce Parti comme d’autres l’avaient déjà fait à d’autres formations politiques de l’Opposition ! Par conséquent, la Diaspora du Parti UPD-ZIGAMIBANGA invite les organes du parti à rester fermes à l’égard de ceux qui passent leur temps à diviser le parti au lieu de venir expliquer leur projet et régler leurs différends, si différends il y a, en interne et par des voies légales et démocratiques. Le parti doit sanctionner sévèrement ce manque de sens de responsabilité et surtout cette absence de loyauté affichée par Monsieur Mugwengezo Chauvineau.
  2. La Diaspora du Parti UPD-ZIGAMIBANGA rappelle que le Parti UPD-ZIgamibanga n’est plus membre du CNARED conformément au courrier adressé au président du CNARED, le 01/07/2016. À cet effet, les Bazigamibanga lui recommandent d’être respectueux des lois et règlements qui régissent les Partis politiques au Burundi notamment la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres formations politiques.
  3. En parallèle, la Diaspora du parti «UPD-Zigamibanga » encourage le parti et ses partenaires à poursuivre leurs engagements pour restaurer un Etat de Droit au Burundi.
  4. Les Bazigamibanga de la Diaspora exhortent l’ensemble du peuple burundais à refuser toutes sollicitations de Monsieur Nkurunziza qui consistent à rallumer le feu des divisions ethniques.
  5. Les Bazigamibanga rappellent que c’est autour des valeurs de Liberté, de Justice, de Dignité et de Paix que nous allons reconstruire ensemble le Burundi.
  6. En cette Journée internationale des Droits de l’Homme, et en accord avec leur attachement au respect de la dignité humaine, les Bazigamibanga attirent une attention médiatique exceptionnelle sur les violations graves des Droits de l’Homme, et notamment la torture, qui sont toujours d’actualité au Burundi. .

Enfin, la Diaspora du parti «UPD-Zigamibanga » exprime sa préoccupation sur la situation humanitaire qui prévaut au Burundi et dans les camps de réfugiés. Nous  rappelons que si un État n’assure manifestement pas la protection de ses populations, il incombe de la responsabilité de la Communauté Internationale à mener une action collective destinée à protéger ces populations, conformément à la Charte des Nations Unies.

Fait à Metz, le 10 Décembre 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s