Conversations entre deux officiers de la PNB sur facebook

burundi-police-protest_0Hagabimana Richard: Je suis attristé par ces jeunes Officiers de police réduits en mobilisateurs politiques ou simplement en « perroquet » du système criminel de Nkurunziza! Réduits car ils sont contraints de jouer le rôle que leur impose le régime; au risque de leur vie. Plusieurs Officiers, Brigadiers et Agents de la PNB ont péri parce qu’ils étaient accusés à tort ou raison de ne pas obéir aux ordres illégaux du régime de facto. Mes pensées douloureuses vont aux illustres disparus de la PNB Ntakirutimana Jean Marie, Nihorimbere Cyprien, au Chauffeur du bureau special à la DG, Alexandre, à Nahindavyi Savin (employé du SNR et exécuté alors qu’il était au service), à Ndabigeze Donatien (attaqué à son domicile, il a eu sa jambe mutilée alors que son épouse et son cousin ont perdu leur vie). Je n’oublie pas non plus des milliers d’autres collègues emprisonnés injustement ou contraints à l’éxil. Sur les photos ci-dessous, Pierre Nkurikiye et OPC2 Félix Havyarimana (sous l’étandard du Parti au pouvoir-Difficile de comprendre s’il s’agit d’un Officier de Police, un milicien ou un militant du parti-Le même officier a déjà servi les Nations Unies en Côte d’Ivoire -ONUCI). Je comprend le comportement combien deviant et antiprofessionnel de ces jeunes Officiers mais je ne leur donne pas raison: Il faut résister. RESISTER POUR RESTER DIGNE DE VOTRE SERMENT/Ingabo ntihemuka ngo ntiyariye!!!! Bamusonza mwigumye

Pierre Nkurikiye: Tu veux que je publie nos anciennes conversations quand tu me recrutais?

Hagabimana Richard: Pierre Nkurikiye Ci-haut tu répètes ta leçon comme un perroquet « Intimider, mentir, diaboliser puis tuer…Vos armes »!

Pierre Nkurikiye: L’ancien Officier de la Police burundaise révoqué pour participation à l’insurrection et au coup d’Etat de 2015 (un policier qui fait coup d’Etat:une première au monde!): dernièrement tu as voulu me recruter et j’ai refusé de faire la violence, le contraire de ma mission comme toi. Je peux publier toutes nos conversations que j’ai eu le soin de conserver. Après avoir menti qu’on t’avait commandé de tirer sur les manifestants alors que tu n’étais jamais sur le terrain(tu ne pouvais ni donner ni exécuter un ordre que tu ne recevais jamais, sinon dis-moi quel était ton indicatif radio? A qui tu avais déjà donné des ordres? Tu opérais où, avec qui pour qu’on te donne des ordres? Les opérationnels comprennent !). Tu ne faisais qu’ouvrir ta Motorola aux insurgés qui commettaient des crimes pour qu’ils entendent les communications des policiers sur terrain. Tu leur fournissais aussi, dit-on, des grenades qu’ils jetaient sur des paisibles citoyens à Bujumbura et ailleurs non. Alors qui parmi toi et moi fait du policier ? Faut-il même faire une comparaison ? Laisses l’histoire nous juger. Je suis conscient et fier de ce que je fais: la noble mission de protéger les personnes et leurs biens quel que soit le coût. Et je sais très bien que Dieu est de mon côté. Quant à toi tu peux toujours te coller à tes blancs et politiciens. Moi je fais du policier, pas de la politique.

Hagabimana Richard: Je suis désolé que tu persistes dans le mensonge et le deni! De toutes les façons nous sommes habitués à tes insanités. Toi qui restes dans le métier ait pitié de l’image de la PNB. Quant aux opérations de répression, je suis heureux que tu consens avec moi que je n’étais jamais avec votre bande de tueurs. Enfin, tu dis que je te recrutais…en quoi exactement ? Et je me pose la question de savoir en quoi tu serais bon! En tout cas il y a de meilleurs clowns que toi!

Pierre Nkurikiye: Tu veux que je publie nos conversations ?

Hagabimana Richard: Pierre Nkurikiye Alles-y si cela peut te donner encore de confiance et vivre les graces des criminels que tu sers sans conviction

Pierre Nkurikiye: Vos armes c’est ça : intimider, mentir, tuer, tordre les faits, … Mais les hommes de paix nous ne sommes pas découragés du tout, Dieu veille sur nous! Et nous prions pour vous pour que vous changiez!

3 réflexions sur “Conversations entre deux officiers de la PNB sur facebook

  1. @ Pierre Nkurikiye: Pouvez-vous continuez sans emmener Dieu dans vos conversations si réellement le Dieu dont tu parles est le Dieu que la Majorité des Burundais prient chaque jour pour que l’accalmie revienne au Burundi?

    J'aime

    • En tout cas au # Burundi,chacun connait l’autre!L’ideal est de nous respecter mutuellement car l’amour est autre! Si tu n’aimes pas Dieu,tu as d’autres dieux que tu invoques,et,bonne chance a toi. Merci a Pierre Nkurikiye,tu merite de ravir le palme.A Richard de savoir que le sejour dans l’eau ne transforme pas le tronc d’arbre en crocodile.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s