L’opposition virtuelle s’indigne face au retour du matériel de la PNB

cylj4ldw8aakcjnDepuis le début du retour à Bujumbura du matériel militaire de la PNB en provenance de la République Centre Africaine, l’opposition virtuelle s’échauffe sur les réseaux sociaux.

L’opposition burundaise acquise à la cause des occidentaux appelée souvent « opposition radicale » ne sait plus où donner la tête. Après avoir crié sur tout les toits du monde en demandant le retour des militaires et policiers burundais déployés dans les missions de maintien de la paix, ils s’indignent maintenant en voyant le matériel lourd rapatrié.

En effet cette opposition ne s’attendait à voir un matériel aussi puissant. Du coup les « opposants virtuels » (de whatsapp, facebook, twitter, …)  viennent de comprendre qu’avec cet armement la PNB pourra mater facilement toute déstabilisation à l’encontre du pouvoir en place à Bujumbura.

C’est vraiment malheureux de voir que nos soi-disant opposants continuent de faire des tâtonnements en matière de politique. Et c’est ainsi depuis le début de la crise avec le lancement des manifestations non préparées, un coup d’état improvisé, …

Heureusement qu’aujourd’hui il y a des hommes qui ont décidé de prendre en main la vrai opposition, celle qui a été, depuis le début de la crise, diabolisée et marginalisée par cette même opposition acquise à la cause des occidentaux. Pour ridiculiser la vraie opposition, celle des patriotes, même les médias occidentaux s’y attellent en l’appelant à tord « opposition modérée ».

Hier le 25 novembre 2016, le leader du Mouvement MORENA, Mè RUFYIKIRI Isidore a lancé un appel vibrant à tous les vrais opposants à s’unir pour faire partir le pouvoir dictatorial du CNDD-FDD s’il le faut avec des armes. Cette opposition qui reste la vraie alternative pour une solution à la crise burundaise prend dorénavant la vraie image d’une « Opposition Nationale ». Avec l’appel de Mè RUFYIKIRI Isidore l’espoir revient.

Quand à ceux qui restent acquis à la cause des « blancs » (les « radicaux » du CNARED et de la société civile en exil communément appelé SINDUMUJA) qui attendent toujours leur « déclic » et qui continuent à spéculer sur un génocide des tutsi qui les mèneront au pouvoir, pensez profondément à cette question: A qui profitera le génocide des tutsi ?

ITEGURE Juste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s