Pacifique Nininahazwe tente de semer la peur à Bruxelles en parlant de « génocide contre les Belges au Burundi »

cybufj4wgaa8tirPour forcer le gouvernement belge à plus de pression sur Bujumbura, Pacifique Nininahazwe n’hésite pas à agiter la menace de génocide contre les Belges au Burundi, « comme ce fut le cas au Rwanda ».

Voici une déclaration qui ne devrait pas améliorer l’image de l’opposant politique Pacifique Nininahazwe. Invités par le Sénat belge avec ses amis activistes, tous anti-Cndd-Fdd, dans ce qui a été ironiquement appelé « débat », son témoignage sur « la situation des droits de l’homme au Burundi » était explicite.

Sur le réseaux sociaux, il annonce vouloir secouer le contribuable belge en particulier et européen en général: « J’ai rappelé que l’impôt des citoyens européens finance la répression au Burundi à travers l’AMISOM ».

Mais selon le son obtenu par la Rédaction d’Ikiriho, les propos de Nininahazwe sont beaucoup plus graves. En pointe avec David Gakunzi dans la campagne de dénonciation d’un génocide « imminent » au Burundi, l’ancien président du FORSC et actuel leader du FOCODE, deux associations radiés par le gouvernement burundais, n’y va pas de main morte: « Quand on écoute le discours actuel du pouvoir, c’est un discours contre la Belgique, contre les Belges, les Occidentaux. Si demain il devait y avoir un déclic qui nous ramène à des crimes de masse, je vous assure qu’en un rien de temps, pas mal de Belges vont mourir au Burundi ».

pacifique-24112016-160929

Ces propos apocalyptiques semblent vouloir s’adresser directement aux élus belges, avec une stratégie bien connue: faire peur à l’opinion belge, qui demanderait au gouvernement de durcir encore plus sa position par rapport à Bujumbura, et augmenterait son soutien à l’opposition, majoritairement établi en Belgique.

Sauf que, selon des sources à Bruxelles, les discours alarmistes perdent de plus en plus de poids au Ministère des Affaires étrangères: « Tout en tenant aux principes de respect des droits de l’homme et de la liberté d’expression, la diplomatie belge travaille officieusement à retablir des relations de confiance avec les autorités burundaises. »

jeudi 24 novembre 2016 12:04,

4 réflexions sur “Pacifique Nininahazwe tente de semer la peur à Bruxelles en parlant de « génocide contre les Belges au Burundi »

  1. Ce n’est pas idiot comme inspiration.Il prépare un déclic.Et pour rester cohérent avec lui-même, il compte envoyer ses hommes pour s’attaquer aux Belges .Tout le monde , malheureusement pour lui, connaît son modus operandi.Il se heurtuera, comme lors du coup d’État, à la vaillance du peuple Burundais.
    Plusieurs questions me passent à l’esprit : Qui sera l’auteur de ce déclic?Est- ce un plan de Pacifique Nininahazwe? Rapporte-t-il un plan conconcté par les Belges?

    J'aime

  2. A Monsieur Pacifique Nininahazwe
    Vous dites : »Si demain il devait y avoir un déclic qui nous ramène à des crimes de masse, je vous assure qu’en un rien de temps, pas mal de Belges vont mourir au Burundi »
    1) Pourquoi supposez-vous qu’il y ait des crimes de masse dans votre mère patrie ?
    2) Qui va déclencher le déclic ? Comment ? Quand ? Et pourquoi ?
    3) Crimes de masse ? Qui veut tuer qui ?Les Hutu, les Tutsi et les Twa vous ont suffisamment montré qu’ils ne veulent plus s’entre-tuer.
    4) Comment êtes-vous sûr que les Burundais vont tuer les Belges ?
    5)Cela voudrait-il dire qu’il y aura plusieurs génocides (des Tutsi, des Belges,etc.)et dans ce cas pourquoi les experts de droit de l’homme de l’ONU n’alertent pas le monde contre la préparation du génocide contre les Belges, etc. au Burundi?
    Le mot génocide risque de devenir un jour une maladie pour certains. On en parle tellement qu’on finira par en être malade: « Maladie de génocide ».

    J'aime

  3. Je me demande si cet home est toujours Burundais! ! Si oui, Vas-IL se Rapatrier un jour? A la seul condition : Le Burundi sous la colonisation Berge. Par-ce-que ses propos son hors des penses des Hutu, Tutsi et Twa….😢😢😢

    J'aime

  4. Il faut que ces gens soient responsables devant le mode entier s’il arrivait qu’il y ait des tueries de masse au Burundi car pour un homme avisé il est évident qu’ils sont entrain de préparer un événement déclencheur de ces tueries. Il faut que l’opinion international ne les prennent pas comme des oiseaux de mauvaise augure mais comme des simples criminels.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s