Faux-film sur le génocide au Burundi: et si la FIDH nous préparait à l’assassinat de Nkurunziza ?

965203-burundi-jpgSelon certains analystes, le faux-film de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme – FIDH- pour annoncer un génocide des tutsis au Burundi par Nkurunziza a un but: préparer les esprits à l’assassinat du président burundais, et l’intervention des forces onusiennes.

A première vue, l’opération de la FIDH semble se nourrir de bonnes intentions. Selon la vraie bande-annonce du faux-film, le but de la production cinématographique est “d’éviter un drame”.

Pour prouver sa bonne foi, la FIDH n’hésite pas à souligner que d’habitude, elle ne joue pas avec les mots:

Et d’accompagner cette sortie sur le film par un rapport-fleuve de 200 pages qui, au-delà des chiffres (1.000 morts, 8.000 détenus politiques, 300 à 800 disparus et 300.000 réfugiés), dresse un constat glaçant: le Burundi se dirigerait vers un génocide.

D’où la campagne de promotion mondiale donnée au faux-film, massivement disséminé sur les réseaux sociaux, amplifié par plusieurs boîtes  de communications embauchées pour l’occasion, annoncée sur France 24 et Al Jazeera.

Qu’elle n’a été la surprise hier de découvrir que les images utilisées par la FIDH pour annoncer le génocide burundais proviennent en réalité d’un autre film qui chantait, en 2014, la réconciliation au Burundi.

Et puis, cette annonce de “génocide au Burundi” aurait un semblant de véracité si elle n’était pas connue depuis février 2014. Destinée à mobiliser l’attention de la Communauté Internationale sur la crise au Burundi, elle est chantée par l’opposition radicale qui veut créer les conditions favorables à l’imposition d’une force onusienne de maintien de la paix au Burundi, et rapatrier les militaires burundais engagés dans du peacekeeping à l’étranger comme moyens de pression sur Bujumbura.

La sortie du film de la FIDH s’est d’ailleurs accompagnée par une autre annonce: l’accueil d’un “débat” parlementaire par des élus belges sur la situation des Droits de l’Homme au Burundi, événement dans lequel sont uniquement invitées côté burundais les figures radicales de l’opposition.

David Gakunzi, Pacifique Nininahazwe, Armel Niyongere, le Mouvement MFPPS, etc: pour un pays comme la Belgique, qui dispose d’une ambassade au Burundi, curieux de “débattre” de la situation burundaise sans inviter aucun officiel burundais.

Bref, le coup de promotion que s’est fait la FIDH sur le dos de la crise et des victimes burundaises, en prétendant jouer aux bons-samaritains n’a pas échappé aux lecteurs:

Des centaines de commentaires enflammés sur Twitter et Facebook ont souligné la manipulation de l’information derrière l’opération de la FIDH, dont le faux-film est sorti simultanément avec des souhaits d’assassinat du président Nkurunziza.

En analysant les agissement de la Belgique et de la FIDH, des analystes qui ont notamment connu le génocide rwandais de 1994 se posent une seule question: et si finalement on assistait à une préparation psychologique d’un drame, l’assassinat du numéro un burundais diabolisé comme génocidaire, dans l’espoir que la situation explosive (miraculeusement “prédite” par la FIDH) obligerait “enfin” la Communauté Internationale à intervenir pour éviter le scenario rwandais de 1994 ?

La transition tant rêvée par l’opposition radicale verrait alors le jour.

Pour le moment, arrêtons d’abord d’appeler les violences au Burundi “un génocide”.

17 November 2016 12:25,

6 réflexions sur “Faux-film sur le génocide au Burundi: et si la FIDH nous préparait à l’assassinat de Nkurunziza ?

  1. Nduwarugira Oscar. ..honte à toi. Nkurunziza est un condamné pour tueries massivees. Il est vrai qu’il a parlé d’un seul enfant qu’il a zigouillé. Il ne faut pas me dire qu’il a passé des années dans le maquis en distribuant des bonbons.
    Et les morts ous son régime, qui en est responsable ?
    Tel que Micombero est responsable des morts de 1972 ainsi Nkurunziza est responsable des tueries modernes.

    J'aime

  2. C’est le règne du mensonge !!!!!!!
    Démocratie, droit de l’homme, liberté d’expression, etc. changent de sens d’une personne à une autre et d’un lieu à un autre. Exemple la démocratie américaine considérée comme modèle n’a plus de sens: manifestations contre un président élu avant même son investiture ! A-t-il été élu par le peuple ou pas ? Finalement la démocratie c’est quoi ? Tout est jeu de mots pour détruire les autres pour ses intérêts.
    https://francais.rt.com/international/28994-maire-new-york-exhorte-americains-poursuivre-manifestations-contre-trump
    A quand le retour de la Vérité !!!!!!! ?

    J'aime

  3. Je suis sûr que notre pasteur ainsi que sa femme récemment diplômée savent bien que Jésus a dit ; »Qui tue par l’épée périra par l’épée ». Nkurunziza a tué et continue à tuer. Il ne fera donc pas exception à cette bonne nouvelle qui fait espoir du faible devant le monstre. Tous les humains sont égaux devant la loi du créateur.

    J'aime

    • Je regrette que l’on ose mentionner Dieu même en agissant contre sa volonté! Louis quand et où tu a vu Nkurunziza en train de tuer les gens?Juste vous rappeler que la parole de Dieu nous empêche de mentir ou accuser les autres faussement!

      J'aime

      • Mr Nduwingoma Oscar, Nkurunziza lui-même l’a témoigné qu’il a tué un enfant qui venait se réfugier vers lui avec un coup de pied et une épée et que l’image le hante même jusqu’aujourd’hui! Celui qui a osé tuer un ange n’hésite pas de massacrer ses opposants et de surcroît les tutsi qu’il accuse d’avoir tué son père en 1972. Que lui aussi soit assassiné ou meurt naturellement, ce n’est rien , le Burundi ne sera pas veuf! Il y a tant de Hutu intègres avec des mains propres qui dirigeront paisiblement ce pays.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s