img-20161112-wa0009Le samedi 12 novembre 2016, le Premier Vice-Président de la République, Son Excellence Gaston SINDIMWO s’est joint à la population de la Commune RUHORORO, province NGOZI dans les travaux communautaires et a distribué les vivres aux nécessiteux des sites MUBANGA et RUHORORO.

Ces travaux communautaires avaient connu la participation de tous les parlementaires élus dans la circonscription de la province de GITEGA, les Cadres de la Première Vice-Présidence de la République, les membres de l’association Ministères Africains pour la Compassion  ainsi que de toutes les autorités provinciales et communales.

Lors de ces travaux, la population de cette localité chantait et dansait en débroussaillant les caniveaux se trouvant le long de la route NGOZI-GITEGA.

Le Premier Vice-Président de la République a par la suite rehaussé de sa présence  la distribution d’une aide d’un kit composé de vivres, pagnes et houe à la population se trouvant aux sites des déplacés de MUBANGA et RUHORORO ainsi qu’à la population restée sur les collines environnantes.

Cette activité organisée conjointement par le Ministère en charge de la Solidarité et l’association Ministères Africains de Compassion au Burundi était inscrit dans le cadre de l’unité dans la diversité  de la Population Burundaise en général et de la population de la commune RUHORORO en particulier.

Dans son discours, le Premier Vice-Président de la République a insisté sur les paroles de la bible qui précisent qu’il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu .Il a par ailleurs rappelé à la population de cette localité que tout en chacun doit se substituer à Josué pour amener les Burundais vers des lendemains meilleurs.

Selon le Premier Vice- Président de la République, la population de ces sites de déplacés a été le théâtre des manipulations des politiciens qui la persuadait d’un pseudo-génocide car le renversement des institutions démocratiquement élues avait échoué. Et de renchérir que ces propos mensongers sont quotidiennement relayés par des radios Humura et Inzamba.Il a en outre rappelé que la seule voie de changer les institutions est celle des urnes. Il a a rappelé à la population de RUHORORO de vaquer à leurs activités quotidiennes et de ne pas prêter l’oreille attentive aux politiciens mal intentionnés.

Bien plus, le Premier Vice- Président de la République a rappelé à la population de RUHORORO que l’heure au développement a déjà sonné raison pour laquelle les  travaux institués par le Gouvernement prouvent à suffisance que les burundais sont capables de réaliser bien des choses sans tendre la main aux étrangers.

Le Premier Vice- Président de la République a terminé son discours en réitérant le soutien indéfectible du Gouvernement aux familles qui désirent retourner sur leurs collines d’origine car la paix est une réalité, a-t-il conclu.

NGENDAKUMA Landry à Ruhororo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s